oct
30

SHAMROCK 2009 : 6 ÈME ÉTAPE

shamrockheader09

LES SABLES DE L’ERG CHEGGAGA
509,06 Km – Liaisons : 198,60 km – Secteur sélectif (2 boucles) : 310,46 km

A chaque jour son lot de surprises

Si Stéphane Peterhansel (auto), Cyril Despres (moto), Lionel Lainé (quad) et TomasTomecek (camion) paraissent idéalement placés pour sortir grands vainqueurs vendredi de ce Shamrock 2009, le suspense reste entier en catégorie auto. A qui les précieuses places derrière les deux BMW-X-Raid ?

Après dix mois d’inactivité consécutive à un accident dans le sable, Frédéric Lepan surfe de nouveau sur les dunes. « Avec ma Sherco 450 que je découvre, en troisième, en veillant à ne pas perdre le rythme, c’est passé nickel ! Tu regardes devant toi, tu dessines mentalement ta progression, tu n’oublies pas de boire. Quand ça se passe bien dans le sable, c’est tellement jouissif pour un motard ». Tout aussi enthousiaste à l’arrivée de cette avant-dernière étape, Arnaud Jacquart : « Moi je serais bien reparti pour une deuxième boucle ». Les motards les plus en veine aujourd’hui disaient leur bonheur « de vivre de telles sensations dans un tel décor ». Présentée comme la plus belle de cette édition avec « Les sables de l’erg Cheggaga » pour point d’orgue après avoir franchi tant et tant de dunes et de dunettes, l’étape du jour laisse un goût amer à Olivier Pain. Sans fourche avant digne de ce nom après une chute à quarante kilomètres de l’arrivée, il a perdu plus d’une heure sur le vainqueur Marc Coma. Heureusement cette mésaventure n’hypothèque pas les chances du jeune Français de devenir champion du monde de la catégorie 450 à l’issue de l’étape finale vendredi.

Une étape que ne désespère pas de disputer, « pour le fun », Harite Gabari. Depuis deux jours, appuyé sur une béquille, le colosse marocain, 5ème du classement moto au Shamrock 2008, répète comment mardi il sait fait piéger par une marche tapie sous le sable. Harite se veut optimiste : « Hier j’avais deux béquilles, aujourd’hui une, je veux croire que vendredi matin, j’aurai le feu vert pour participer à la boucle finale ». Une perspective que ne peut plus envisager Ron Bailey, grande figure du raid américain dont le moteur du Toyota n’a pas supporté un choc enduré mercredi. Bye bye Ron, rendez-vous en 2010 !

Ne pas finir le Shamrock : « un cauchemar » que ce soir aucun des très nombreux rescapés ne veut envisager. Tous et toutes avec ou sans cernes sous les yeux, répondront à l’appel demain à l’heure d’engager le dernier round.

Pour cette journée du sacre, en catégorie moto, Cyril Despres (KTM 690 Rally-Red Bull) troisième de l’étape du jour derrière les Espagnols Marc Coma et Jordi Viladoms disposera au classement général de 7’05 d’avance sur Marc Coma et de 15’09 sur le Norvégien Pal Andres Ullevalseter. Viennent ensuite Viladoms, le Polonais Jakub Przygonski et Olivier Pain, désormais sixième à 1 h 20’42’’.

Ce matelas de plus de 7 minutes devrait suffire à Cyril Despres en passe de devenir demain soir champion du monde du monde des +450 cc pour la deuxième fois.

En catégorie Quad, Lionel Lainé (KTM 525) lui aussi en quête d’une couronne mondiale sur ce Shamrock, conforte son avance. Aujourd’hui en se classant 15ème au scratch moto-quad, le Béarnais a largement devancé Camélia Liparoti (26ème), Vincent Albira (28ème) et Vladimir Marugov (30ème). Au classement général Lionel Lainé dispose pour ce qui le concerne d’un « matelas » de 53 minutes sur Vincent Albira.

En catégorie auto, Stéphane Peterhansel/Jean-Paul Cottret continuent d’enfoncer le clou. Sur leur BMW-X-Raid, ils sont en passe de réaliser le grand Chelem en remportant toutes les étapes. Ils comptent désormais plus de 2h 26’ sur l’autre « X-Raid » confiée à Leonid Novitsky-Andréas Schulz. L’exploit du jour est à l’actif de Pierre Lachaume-Jean Brucy (Bowler), seconds de l’étape. Le pilote toulousain et « l’as de la navigation » qui l’accompagne signent une top performance comme Yvan-Pierre Dard-Cristel Paro, quatrièmes avec leur Toyota engagé en catégorie Open. Décidément rien n’est figé derrière les deux BMW-X-Raid !

C’est si vrai que Jean-Marie Davoy et Marc Jourdan (Buggy MD), troisièmes au général hier soir encore comme François Léthier-Jean-Marie Lurquin (Buggy Schlesser) qui pointaient eux à la quatrième place, ont beaucoup perdu aujourd’hui. Davoy et Jourdan sont restés une heure dans le sable à attendre que le moteur veuille bien redémarrer. Quant à Léthier et Lurquin, ils ont été en butte avec un gros problème d’alimentation moteur dès la première boucle. Double aubaine pour Jean-Noël Julien et Christophe Crespo, réguliers tout au long des deux boucles comme ils l’ont été depuis le début du rallye. Cinquièmes hier, ils sont désormais dans la peau de l’équipage qui va se battre pour sauver son « trésor » : la troisième place sur le podium final. Avec plus de 40’ d’avance sur Davoy-Jourdan (4èmes) et une avance encore beaucoup substancielle sur le Springbok MD de Patrice Chevallier-Dominque Laure (5èmes) , Jean-Noël et Christophe peuvent envisager la dernière étape avec une certaine sérénité.

En camion, nouvelle victoire d’étape pour l’équipage Tchèque Tomas Tomacek-Vojtech Maravek sur Tatra. Ils se sont classés 12ème au scratch du jour, la Portugaise Elisabete Jacinto (avec ses compatriotes copilotes Alvaro Velinho et Marco Cochinho) se classant 14ème. Mais au classement général, l’écart est trop conséquent pour que sauf abandon, Tomas Tomecek, 7ème du classement auto-camion, puisse craindre sur l’étape finale un retour de la championne du monde.

News letter Thursday 29 of October

SANDS OF CHEGGAGA ERG
509,06 Km – Liaisons : 198,60 km – Selective section (2 loops): 310,46 km

Suspense for the last day !

It seems that Stéphane Peterhansel (car), Lionel Lainé (quad) Cyril Despres (moto), TomasTomecek (truck) are set to become the all out winners of the SHAMROCK 2009 competition, and yet the suspense remains in the car category as to who will be next in line behind the two BMW-X-Raid’s ?

Frederique LEPAN, had been injured ten months ago, but he is now back”surfing” the dunes on his Sherco 450. He told us “it’s the first time on this bike; all I do is look ahead, project myself mentally along the track, don’t forget to drink! When things go well on the sand for a biker, it’s pure pleasure”. Arnaud Jacquart was also enthusiastic “Given the chance, I would have gone back for a second loop!” All the bikers agreed that it was such a privilege to experience these kinds of sensations in these incredible landscapes. The organisers had said it would be the most beautiful leg of the rally. Aptly named “the sands of the Cheggaga erg”, it crossed a vast area of dunes. Poor Olivier Pain fell 40kms from the finish line, thus giving his competitor Marc Coma a one hour lead in this stage. Nevertheless it does not compromise his chances of becoming world champion on Friday. One big man, Harite Gabari a Moroccan biker who was unfortunate to trip on a hidden step in the sand a few days ago is optimistic: “I had two crushes on Thursday, one today and doctors have given me the green light to participate in Friday’s last leg!”

We will all miss Ron Bailey, a regular rally driver, a strong personality and a strong will could not prevent his withdrawal following a direct hit to his car (a big stone, I was told). He did not have all the right equipment to continue so it’s: bye bye Ron…hope to see you next year. For any participant the idea of not finishing the rally is a nightmare, luckily there are a lot of competitors on the starting line tomorrow.

Today’s stage saw Cyril Despres in third position, behind Marc Coma and Jordi Viladoms. In the overall he has a 7’05 lead over Marc Coma and 15’09 over the Norwegian Pal Andres Ullevalseter. Down the line we have Viladoms, followed by Jakub Przygonski. And sixth Olivier Pain with 1h20’42’’. This seven minute advantage should be sufficient to give Cyril Despres the world title tomorrow night for the second time.

In the quad bike category, Lionel laine on his KTM 525, also eying a world title has a comfortable lead. He made it fifteenth in today’s scratch time. Camelia Liparoti was 26th, Vincent Albira was 28th and Vladimir Marugov 30th. Laine has a compfortable 53mn lead over Albira on the overall classification.

Still largely in the lead Stéphane Peterhansel/Jean-Paul Cottret are about to set a new standard by winning every stage. They lead by an incredible 2h26’ the other BMW-X-RAID. Today’s exploit was Pierre Lachaume-Jean Brucy (Bowler), coming second they may now hope to reach 5th overall. Jean-Marie Davoy et Marc Jourdain (Buggy MD) although 3rd overall, got stuck in sand and François Léthier-Jean-Marie Lurquin (Buggy Schlesser) had engine problems from right from the start of the first loop, not a good day. Lucky for Jean-Noël Julien and Christophe Cresponow hoping for a third place tomorrow.

shamrockbannerdown09

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.