avr
24

RALLYE DE TUNISIE ’2009 : RÉSUMÉS DES DEUX PREMIÈRES ÉTAPES

tunisieday2309

DESPRES ET CHICHERIT DONNENT LE TON…
En arrivant sur le continent africain, les concurrents du 27ème Rallye OiLibya de Tunisie ne s’attendaient pas à une météo aussi « parisienne ». En effet, la grisaille s’est insidieusement installée sur la région de Tunis et pour le premier secteur chronométré, sur la plage de Gammarth, mais la pluie a cessé juste quelques minutes avant la première moto. Malgrè tout, les compétiteurs sont restés relativement prudents sur les 5 km de la « Super Spéciale », prélude aux 4 500 km de course qui se profilent. En moto, le Français Cyril Desprès s’est imposé devant Jordi Viladoms et Olivier Pain, vainqueur du rallye en 2008. Sur quatre roues, Guerlain Chicherit signe le scratch devant une autre BMW X3, celui de Leonid Novitskiy puis le buggy de Pascal Thomasse et le Proto Dessoude de Christian Lavieille. Chez les quads, Lionel Lainé prend le large de la catégorie en signant le 11ème temps scratch.

Premiers kilomètres contre le chrono et premiers moments de plaisir pour les concurrents du 27ème rallye OiLibya de Tunisie. Sur la plage de Gammarth, la pluie a marqué une pause au moment même où le premier concurrent moto s’élançait en piste. Le soleil a même décidé de faire une franche apparition.

tunisieday2109

Chez les motos, Cyril Desprès a donné le ton sans vraiment faire le forcing. Au guidon de sa KTM, le Français s’impose avec 18s d’avance sur l’Espagnol Jordi Villadoms, tandis que le vainqueur 2008, Olivier Pain signe le 3ème chrono devant le Polonais Jakub Przygonski. Marc Coma et David Casteu se classent respectivement 5ème et 6ème . Francisco Lopez, « Chaleco » a quant à lui connu des problèmes électriques et ne peut faire mieux que le 20ème temps. Chez les quads, Lionel Lainé s’impose largement devant Karim Dilou et Camelia Liparoti. Cette dernière s’est fait une grosse chaleur en sortant du parc fermé. Du carburant a coulé sur la ligne d’échappement et le quad s’est embrasé, mais plus de peur que de mal car l’Italienne a pu prendre le départ quelques minutes plus tard. Les BMW réalisent le doublé chez les autos. Guerlain Chicherit récent vainqueur du Abu Dhabi Desert Challenge signe le meilleur temps devant Leonid Novitskiy et le surprenant buggy de Pascal Thomasse. Après une bonne reconnaissance à pied, ce dernier a en effet appréhendé à merveille les difficultés pour signer une belle performance. A 1 petite seconde derrière Thomasse, Christian Lavieille impose son Proto Dessoude devant Orlando Terranova sur le 3ème BMW X3. Pour ses premiers kilomètres au volant de la MPR13, Nicolas Misslin prend la 6ème place devant Jean-Louis Schlesser.

En catégorie Production, François Lethier sur son Toyota se classe premier devant le Nissan Pathfinder de Joseph Rosso et le Mitsubishi de Christian Barbier. Les écarts sont infimes et la course ne fait que commencer.

Chez les camions, Richard Gonzalez prend ses marques et le meilleur sur Frédéric Coudereau et Alain Coquelle.

En Classe Open, Fred Alard s’est régalé au volant de son SSV. Un terrain spécialement taillé pour ce type d’engin.

Une belle partie de plaisir sur la plage…

Demain, l’étape conduisant les concurrents jusqu’au bivouac de Oued Mellah sera modifiée. En effet, les intempéries qui se sont abattues sur le Nord de la Tunisie depuis quelques jours ont rendu le terrain extrêmement boueux et impraticable. La spéciale sera chronométrée sur les 60 derniers kilomètres au lieu des 250 initialement prévus.

Ils ont dit…

MOTO Cyril DESPRES – KTM
« Premiers tours de roue en Tunisie et un petit air d’enduro du Touquet, auquel j’ai participé pour la première fois cette année. C’est toujours sympa comme mise en jambes et très agréable de rouler sur la plage. En plus, le soleil est tout juste revenu pour les motos. L’étape de demain est raccourcie, mais aller patauger dans la boue n’est pas franchement agréable avec ces machines. Il est préférable d’attendre un peu pour s’exprimer car neuf belles et longues étapes nous attendent avant l’arrivée. »

Olivier PAIN – YAMAHA
« J’ai failli louper l’entrée des dunettes et je me suis récupéré in-extremis. Cette spéciale était une bonne petite mise en condition. C’est sympa de se remettre dans le bain en signant le 3ème temps. Pour le rallye, mon objectif est de rentrer dans le Top 5. Aller chercher Coma et Desprès sera quasi impossible. Je n’ai qu’une 450cc… la course vient à peine de commencer. »

Marc COMA – KTM
« Une belle journée pour commencer, même s’il n’y a que cinq kilomètres. Je redoutais un peu le tracé de demain avec la pluie, mais en fait la spéciale est raccourcie. J’espère que le soleil va vite revenir. »

David CASTEU – KTM
« La moto est neuve et le moteur aussi alors j’y suis allé tranquillement. Il s’agit d’un petit échauffement, sur 5 km, la suite demain. »

Helder RODRIGUES -
« Le début de la spéciale était assez piégeux, mais sur ce genre d’épreuve inutile de prendre des risques inutile et de tomber. »

Christian CALIFANO – Team HFP
« Je suis dans un Team qui a la pêche…J’espère qu’il en sera ainsi jusqu’au bout. Cette petite spéciale sur le sable était bien agréable…que du plaisir, un vrai régal ! Je retrouve des sensations et Franck Helbert et son staff ont fait une super moto. Une super machine qui supporte le gros Califano. J’avais la même sur le Dakar, mais là il y a encore des améliorations et c’est un truc de fou ! »

Alessandro DE PETRI – KTM
« Seulement 5 km, mais de quoi faire des bêtises, alors il faut rester concentré. De plus, cette moto est assez lourde et je n’ai plus fait de compétition depuis 1992… Ce n’est en fait pas très facile, mais je suis content de ne pas être tombé. En fait, je m’amuse beaucoup et je suis dans une ambiance extraordinaire. Je vais y aller à mon rythme chaque jour et me faire plaisir. »

tunisieday2209

Camelia LIPAROTI – KTM – Quad
« Tout a mal commencé. Je me suis fait une énorme frayeur. En sortant du parc d’assistance du carburant est tombé sur la ligne d’échappement brûlante et s’est enflammé. J’ai eu très peur, mais plus de peur que de mal. »

DEUXIÈME JOURNÉE : COMA ET TERRANOVA AUX COMMANDES…
Cette deuxième étape conduisant les concurrents de Tunis à Oued Mellah s’est déroulée sous le soleil…

Les 60 km du secteur chronométré n’ont posé aucun problème de franchissement, juste quelques rencontres « amicales » avec des figuiers de barbarie pour certains et la mise en place d’une déviation bien contrariante pour les pilotes de tête. Finalement, en moto Marc Coma s’impose devant David Casteu et Francisco « Chaleco » Lopez et prend la tête du général. Chez les autos, une BMW X3 en chasse une autre. Après Guerlain Chicherit, c’est aujourd’hui Orlando Terranova qui remporte la spéciale devant Leonid Novitskiy sur la 3ème BMW X3. Nicolas Misslin aux commandes de son Mitsubishi MPR13 s’empare de la 3ème place, 10 petites secondes devant Christian Lavieille sur le Proto Dessoude.

Un secteur chronométré de 60 kilomètres, un tracé technique sinueux, de la glisse, des cactus et des flaques… voici le programme de cette deuxième journée du 27ème Rallye Oilibya de Tunisie. Une déviation mise en place par l’organisation, afin d’éviter un champ, a quelque peu semé la zizanie dans les rangs des compétiteurs, sur deux ou quatre roues. Certains ont perdu de précieuses minutes, mais la course ne fait que commencer…

En moto, Marc Coma reste serein en sachant que seulement une soixantaine de kilomètres ont été parcourus.

Prendre la tête aujourd’hui n’est pas gage de victoire dans 8 jours.

Dans la catégorie 450 cc, Olivier Pain a lui aussi « jardiné » en cherchant sa route tandis que Luca Manca réalise la performance du jour. Le jeune Italien prend la tête de la catégorie et la 4ème place de la spéciale. Christian Califano a récolté beaucoup de poussière dans les yeux et fut très gêné durant tout le parcours. Virginie Prémat, seule féminine en moto, a franchi la ligne d’arrivée avec quelques morceaux de figues de barbarie joliment déposées sur le casque.

En quad, Lionel Lainé tient plus que jamais la tête et enfonce le clou sur Karim Dilou tandis que le Russe Vladimir Marugov et l’Italienne Camélia Liparoti se suivent de près (cette dernière s’étant même perdue aujourd’hui).

En auto, l’Argentin Orlando Terranova au volant de sa BMW X3 prend la tête devant le Russe Leonid Novitskiy aussi sur X3 et le Français Nicolas Misslin sur Mitsubishi. Le Proto Dessoude de Christian Lavieille est 4ème devant le BMW X3 de Guerlain Chicherit et devant le « renard du désert », Jean-Louis Schlesser qui comme à son habitude aime à se placer en embuscade, préférant un moment plus propice à son buggy pour attaquer.

Un autre Buggy, celui de Régis Delahaye, est quant à lui parti à la faute et a effectué plusieurs tonneaux sous les yeux d’Eric Vigouroux. En tête du Wildcat Trophy, Jérôme Pelichet avait un peu de mal à se mettre dans le rythme ce matin, mais sa navigatrice Eugénie Decré en a pleinement profité en se réjouissant de ces 60 km de vraie spéciale ! Les Bowler sont à la fête.

Chez les T2, Christian Barbier sur Mitsubishi s’adjuge la première place devant François Lethier sur Toyota.

Michele de Nora, aussi sur Toyota vient compléter le trio.

En T4, le camion Renault Kerax de l’équipage Coquelle- Becart-Lefevre est en tête devant le Man de Coudereau- Micquiaux- Kedzierski.

Enfin, en Classe Open, le SSV de Fred Alard poursuit sur sa lancée. L’engin a gagné en fiabilité et le pilote prend
beaucoup de plaisir. Pour le moment tout va bien !

Demain, la caravane du Rallye OiLibya de Tunisie se déplacera vers Ras el Oued en se rapprochant peu à peu de la frontière libyenne. Une étape de 365km dont 356 de spéciale…et un petit avant goût de sable.

Ils ont dit…

MOTO
Marc COMA – KTM – 1er spéciale

« Bonne petite spéciale de reprise, histoire de se remettre la moto bien en mains. Demain, je pense que les choses sérieuses vont commencer avec une longue étape. Nous ne sommes qu’au début du rallye.»

David CASTEU – KTM – 2ème spéciale
« Retour en piste, car depuis le Dakar je n’avais plus roulé en course. Comme toujours, il faut un peu de temps pour se replonger dans le road-book, mais tout s’est bien passé. Je suis pour le moment très serein. »

Luca MANCA – 1er 450 cc – 4ème spéciale
« Une bonne première journée en piste… je suis très satisfait de la moto qui a parfaitement répondu. Mon objectif sur ce rallye, gagner la catégorie 450cc et pourquoi pas…envisager un podium au général. »

Cyril DESPRES – KTM
« Je suis assez mécontent. Nous avons dû nous conformer à un policier indiquant un changement de direction pour contourner un champ et ce fut la confusion totale dans le chemin à emprunter. 4km sur le goudron dans un sens, puis 4 km dans l’autre. J’ai perdu pas mal de temps dans l’affaire et c’est plutôt rageant. »

Alessandro DE PETRI – KTM
« Quel plaisir d’être de retour sur une piste africaine… Mes os craquent un peu de partout, mais c’est juste formidable !»

(Texte & Photos : NPO)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.