mar
23

OUVERTURE DU WEC AU PORTUGAL : MARC GERMAIN NOUS EN DIT PLUS

germainbannerup091

Ouverture du championnat du Monde d’enduro : PORTUGAL

Bonjour à tous,

Deux semaines après l’ouverture du championnat de France d’enduro à Brignoles c’était au tour du championnat du Monde de débuter. Cette année, la Suède et les pneus à clous ne figurent pas au calendrier, c’est donc par la tournée ibérique que nous commençons la saison 2009. Le rendez-vous était donné au Portugal, à Penafiel, dans la région de Porto. J’abordais cette course avec beaucoup d’impatience car il me tardait de savoir dans quelle mesure le travail effectué cet intersaison avec Yves DEMARIA et Yann LOZANO porterait ses fruits sur la scène mondiale. La grande nouveauté cette année c’est que nous avons un prologue le vendredi soir. Les départs se font deux par deux sur une spéciale très courte avec plusieurs obstacles artificiels. Le chrono du prologue compte pour le classement du samedi. J’étais d’ailleurs assez stressé au moment du départ, certains pilotes qui partaient avant moi avaient compromis leurs chances en se bloquant sur des obstacles et, je ne voulais pas qu’il m’arrive la même chose. Après un premier tour sur la défensive j’attaque dans le second tour et j’obtiens finalement un très bon temps. Je suis doublement rassuré car durant le prologue je n’ai pas ressenti de douleur au niveau de ma blessure à la cheville. De toute façon, sur les conseils d’Yves, j’étais déterminé à faire abstraction de cette douleur.

Samedi – J1
La journée commence par le meilleur temps au scratch dans la première spéciale, une grande banderolée tracée au bulldozer avec quelques grands sauts. Je sais qu’il n’y aura pas de phase d’observation entre les pilotes et pour moi le résultat est donc significatif des écarts de niveaux. Je me suis donné au maximum en essayant avant tout de me faire plaisir et surtout de rouler pour moi. Mon chrono dans la spéciale suivante est aussi très bon mais la spéciale extrême réveille mes appréhensions. Dès le départ, je reste bloqué dans un enchainement de rondins et j’y laisse plus de dix secondes. Alors que j’étais en tête de la catégorie devant Mika AHOLA, me voici relégué en deuxième position. Il reste trois tours mais, à chaque passage, la spéciale extrême me coûte trop cher. Je n’arrive pas à l’aborder sans tension. Je termine la journée quatrième à la fois déçu et rassuré. Nous sommes allés dans le bon sens à l’entrainement, c’est le plus important. Il faut que j’arrive à aborder les spéciales extrêmes avec davantage de sérénité, j’y étais parvenu l’année dernière en Pologne, il n’y a pas de raison pour que je ne reprenne pas le dessus.

Dimanche – J2
Je débute la journée un peu endormi mais mon premier chrono est tout de même dans le coup. Dès la deuxième spéciale je mets les bouchées doubles et je sors la grosse attaque. Ma motivation est d’autant plus grande que je reviens sur Mika AHOLA, vainqueur la veille, parti devant moi. Malheureusement, mon moteur s’arrête en pleine spéciale, ma course est terminée. Un problème électrique rarissime qui peu arriver sur n’importe quelle moto m’oblige ainsi à jeter l’éponge. J’ai vraiment joué de malchance et c’est dur à encaisser.

Je sais que je suis contraint au sans faute jusqu’à la fin de l’année mais ce n’est pas avec cette vision des choses que j’aborderai le reste du championnat. Je vais toujours chercher à me faire plaisir et à piloter avec un maximum de sensation, nous verrons bien le classement en fin d’année. Ma motivation reste intacte, c’est le plus important et dès le week-end prochain au Grand Prix d’Espagne je serai totalement opérationnel. J’ai perdu une bataille, pas la guerre…

Un grand merci à Jean SAVOCA qui a boosté la réparation de ma cheville.

A très bientôt,
Marc GERMAIN

Classement Samedi E1 : 1/ Mika AHOLA (Honda – FIN) 2/ Antoine MEO (HVA – FR) 3/ Simone ALBERGONI (KTM – IT) 4/ GERMAIN Marc (YAMAHA – FR) 5/ OLDRATI Thomas (KTM – IT)…
Classement Dimanche E1 : 1/ Mika AHOLA (Honda – FIN) 2/ Simone ALBERGONI (KTM – IT) 3/ OLDRATI Thomas (KTM – IT) 4/ Eero REMES (KTM -FIN) 5/ Antoine MEO (HVA – FR)…

germainbannerdown091

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.