sept
02

ISDE ’2008 DAY 1 : LES TEAMS FRANCE TROPHÉE ET FÉMININES EN TÊTE..!

La journée d’ouverture des 83e ISDE s’annonçait aussi palpitante qu’éprouvante : elle a tenu toutes ses promesses.

Dans la région montagneuse de Serres, située à quelques kilomètres à peine de la frontière bulgare, il n’est plus tombé une goutte d’eau depuis des semaines. Autant dire que les 118 km de la première boucle, à parcourir deux fois, n’étaient que poussière et chemins cassant. Autre impondérable lié à la topographie des lieux ; un écart de température considérable entre le parc fermé, situé à 60 m d’altitude à peine, et le point culminant du parcours, à quelque 1 600 m. Alors qu’en plaine la chaleur peut friser les 40° C, un sweet-shirt à manches longues s’impose aux assistants postés en montagne. De quoi éprouver durement les organismes des concurrents et poser quelques soucis de carburation à leurs motos…

Nos pilotes de l’équipe Trophée, eux, n’ont pourtant pas flanché puisqu’ils terminent cette première journée en tête, reléguant les seconds, les Italiens, à près de 20 secondes. Avec un Julien Gauthier qui s’adjuge le meilleur temps de l’ultime spéciale, un Sébastien Guillaume qui finit troisième au scratch final et un Rodrig Thain qui y aurait figuré en meilleure position encore si une branche ne s’était pas coincée dans son frein arrière, l’équipe fait preuve d’une belle homogénéité. Demain, en vertu du nouveau règlement, elle partira en tête et imposera sa poussière aux poursuivants.

Un lundi au soleil Malgré la poussière et la chaleur, les Équipes de France d’enduro n’ont pas failli.

Nos pilotes Trophée et Féminines ont même imposé leur rythme à cette première journée de course et pris la tête du classement provisoire !

Même satisfaction chez les Féminines, qui dominent outrageusement leur affaire. Derrière, les Américaines accusent déjà un retard de plus de 3 mn. Sorte d’exploit en partie dû aux excellents chronos de Ludivine Puy, 189 e temps scratch sur 419 pilotes classés !

Nos Juniors, enfin, se classent en troisième position derrière les inévitables Italiens et de plus surprenants Australiens. Cette place leur échoit suite à quelques petites chutes sans gravité. Des erreurs de jeunesse qu’ils ont d’ores et déjà à cœur de corriger demain.

Le Service Communication FFM

Classement provisoire*

Trophée : 1 e France, 2 e Italie (à 19 s. 92), 3 e USA (à 59 s. 04)

Juniors : 1 e Italie, 2 e Australie (à 58 s. 12), 3 e France (à 2 mn 04 s. 47)

Féminines : 1 e France, 2 e USA (à 3 mn 07 s. 56), 3 e Suède (à 13 mn 55 s. 59)

(* sous réserve de validation)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.