juil
07

LE PRESIDENT DE LA FFM REÇU A L’ELYSEE

LE PRESIDENT DE LA FFM REÇU A L’ELYSEE

Une délégation composée de Jacques Bolle – Président de la Fédération Française de Motocyclisme, David Douillet – Député des Yvelines, Francis Saint-Léger – Député de la Lozère, du sportif Luc Alphand ainsi que des dirigeants du Moto-Club Lozérien a été reçue ce jour à l’Elysée par Madame Sophie Dion, Conseillère Sport du Président de la République M. Nicolas Sarkozy.

Les problèmes environnementaux rencontrés par les sports mécaniques étaient au centre de la discussion ainsi que la liberté de circuler dans les chemins pour les véhicules à moteur.

Sur ce dernier point, le député Francis Saint-Léger a notamment pu présenter sa proposition de loi visant à clarifier la législation.

Le Président Jacques Bolle, les parlementaires présents ainsi que Luc Alphand ont dénoncé l’accumulation de contraintes environnementales qui, bien souvent, ne s’appuient sur aucun élément scientifique en dehors de ceux prônés par une idéologie extrémiste.

Les dirigeants du Moto-Club Lozérien ont évoqué le cas d’espèce du Trèfle Lozérien qui depuis plusieurs années voit les difficultés s’accumuler bien souvent sur de simples supputations écologiques.

Ils ont manifesté leur crainte pour l’organisation du Championnat du Monde d’Enduro à Mende l’an
prochain.

Les deux Députés ont rapporté à la Conseillère de Nicolas Sarkozy le « ras le bol » de nombreux Français relatif à la multiplication des interdictions de tout genre et à la création de véritables sanctuaires interdits à toute activité humaine, qu’elle soit économique, sportive ou sociale.

Madame Sophie Dion a pris bonne note de l’ensemble des problématiques évoquées et a confirmé que les sports mécaniques, et notamment les grands événements que ceux-ci génèrent, sont d’une importance capitale pour l’image et le rayonnement de notre pays.

Le Service Communication FFM

A voir aussi :

Un commentaire sur “LE PRESIDENT DE LA FFM REÇU A L’ELYSEE”

  1. guizmo86 dit :

    si seulement on pouvait être écoutés, et dans le bon sens !