oct
26

SHAMROCK 2009 : 2 ÈME ÉTAPE

shamrockheader09

Lundi 26 Octobre 2009

Ce soir, la famille du Rallye-Raid pleure Isabelle Catelin (société ERTF), et Mohammed Berrichi (société TD Com), deux figures sympathiques et appréciées de tous, et se joint à la douleur de leurs proches. (Victimes d’un accident de la circulation survenu au petit matin sur la liaison vers la spéciale du jour). L’étape a été raccourcie en une seule boucle.

LA PISTE DE FORT ZGUILMA
Liaisons :218,4 Km – Secteur sélectif (1 boucle) :338,94 km

Despres met les chronos à l’heure

Côté course, le parcours, bien que balisé par de nombreux forts militaires, exigeait de rester très attentif à la navigation.
Revanchard après une première étape qui l’a laissé sur sa faim (4ème place), Cyril Desprès n’a pas fait dans la demi-mesure. Pour justifier son manque de réussite lors de la première étape, Le Franco-Andorran s’était plaint de la poussière. Aucun élément extérieur n’a troublé sa supériorité sur l’unique boucle parcourue aujourd’hui. Portions techniques ou roulantes, le pilote KTM pointait en tête à presque tous les intermédiaires pour, sans surprise, s’approprier le scratch. Seul Juan Barreda, malheureux la veille, parvenait à tenir la cadence en début de spéciale. Au final, sur « la piste de Fort Zguilma », l’homme fort du jour devance Marc Coma de 2’25’’ et Jordi Viladoms, vainqueur de la première étape, de plus de 5 minutes. Olivier Pain, sur 450cc, confirme son talent. Rapide, solide dans les secteurs techniques, le jeune pilote Yamaha est un candidat sérieux au podium.

Au classement général, le jeune Français pointe à 4’35’’ de Viladoms et s’affirme comme le seul pilote en mesure de contester la suprématie des KTM Rally. Marc Coma, à 28 secondes, et Cyril Desprès, à 2’37’’, ne lâchent pas prise.

En catégorie auto, nouveau duel au soleil entre les deux BMXW-X-Raid et nouvelle victoire d’étape pour la paire Peterhansel-Cottret. Comme dimanche, le pilote BMW-X RAID a eu la main lourde pour son équipier Léonid Novitsky. Le Russe et son navigateur Andréas Schulz accusent 6’27’’ de retard, plus de 15’’ au général. Confirmant leur performance de dimanche et profitant des ennuis de boîte de vitesse de la Nissan de Joost Cauwenberg. Jean-Noël Julien et Christophe Crespo hissent leur Proto Renault Mégane sur la troisième marche du podium.

En quad, Vincent Albira et Lionel Lainé se tiennent dans un mouchoir de poche. Après deux jours de course, moins de 4 minutes les séparent.

En camion la championne du monde portugaise, Elisabete Jacinto sur Man, confirme son rang en devançant le Tchèque Tomas Tomecek, vainqueur dimanche.

En enduro Cup, Alain Tapin mène la danse devant Dmitry Pavlov.

(Source : NPO)

shamrockbannerdown09

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.