oct
25

RALLYE DU SHAMROCK 2009 : LA TENSION MONTE !

shamrockheader09

Communiqué de presse du 24 octobre 2009

Six jours de plaisir avec trois titres mondiaux à la clé

Les 170 concurrents du Rallye du Maroc 2009 entrent en piste ce dimanche autour de Zagora. Parmi les nombreux enjeux, trois titres de champions du monde en motos et quad qui se joueront sur les 1914 km chronométrés de ce Shamrock très international. Les « as » du rallye-raid et tous les moins gradés mais tout aussi passionnés, vont s’en donner à cœur joie jusqu’à vendredi.

Demain, pour cette première des six étapes, joliment baptisée « Les mystères d’Ait Ouzik », les cadors, parmi lesquels Stéphane Peterhansel au volant d’une BMW X-Raid, Cyril Despres et Marc Coma au guidon de KTM 690 Rallye, devront se jouer comme l’ensemble du plateau autos, motos, quads, SSV, camions, des pièges divers qui jalonnent les 277,22 km chronométrés.

La formule gagnante du Shamrock consiste à faire disputer chaque étape en deux boucles « jumelles » entrecoupées par une neutralisation de 30 minutes en parc d’assistance. S’il est resté fidèle à son engagement de faire du Shamrock un alléchant concentré d’aventure, de compétition, de convivialité et de sécurité, l’organisateur Stéphane Clair, directeur général de NPO a choisi de lui ouvrir de nouveaux horizons en le déménageant de Lâayoune à Zagora. « Au-delà de la quantité très satisfaisante, c’est surtout la qualité du plateau qui nous ravit » souligne-t-il à l’issue des « vérifs ». Dans toutes les disciplines, les enjeux sont de taille.

Ainsi, sur quatre roues, Stéphane Peterhansel associé à Jean-Paul Cottret remportera-t-il sa première victoire en X-Raid BMW, sa nouvelle monture ?

Avec son coéquipier russe, Leonid Novitsky associé à Andréas Schulz qui fête son retour après son accident au Tunisie, le roi « Peter » est le grand favori du classement auto. La participation en force de MD Rallye Sport avec 11 voitures engagées, l’armada des Bowler, les buggys Schlesser et SMG, la forte colonie de concurrents épaulés par Toyota France, les Nissan on ne peut plus affûtés du team belge Overdrive et le proto du team Technoraid, sont autant de promesses de belles passes d’armes dans des paysages somptueux sur tous les terrains qui font la saveur des rallyes-raids.

Course à enjeu en moto également pour Cyril Desprès (KTM Racing Team) en quête des cinq points qui lui assureraient le titre de champion du monde des + de 450 cc. Ses six plus proches poursuivants, Jakub Przytgonski (Orlen Team, Pologne), Pal Anders Ullevalseter, le Norvégien « boss » de son propre team, Marc Coma, vainqueur du Dakar 2009 qui renoue avec la compétition après avoir consolidé ses huit fractures endurées en Sardaigne, Jacek Czachor (Orlen Team, Pologne) et Jordi Viladoms (Team Repsol, Espagne) seront à ses trousses durant toute la semaine. Le Franco-Andorran n’aura pas droit à l’erreur !

En catégorie 450 aussi le titre mondial se joue.

Olivier Pain sur Yamaha WRF a tous les atouts en mains pour être couronné. Mais pour la victoire sur ce Shamrock, les prétendants sont nombreux dont Bruno Da Costa (Honda), troisième de l’édition précédente.

En quad également le titre mondial est en balance. Entre Lionel Lainé et Camélia Liparoti, déjà assurée du titre féminin après sa victoire au scratch signée aux Pharaons, c’est très serré. Pour cet ultime round, le Palois aux couleurs de Matoil sur KTM 525 comme l’Italienne, ne dispose que de 13 points d’avance… Tout sauf l’assurance tous risques de priver Camélia de son rêve d’un titre scratch.

En camion, la Portugaise Elisabete Jacinto sur MAN n’en rêve plus puisqu’elle a atteint son objectif. Maintenant qu’elle est championne du monde, Elisabete se doit de confirmer contre tous ces messieurs du plateau.

Camélia et Elisabete, Christel Paro, co-pilote d’Yvan-Pierre Dard (Toyota) et Corinne Dubois aux côtés d’Antoine Vandromme sur l’un des deux Drakart SSV en course, portent à quatre le nombre des féminines.

Ce peloton très international, avec 18 nationalités représentées, est très impatient d’en démordre avec les dunes du sud Marocain. Dans toutes les catégories y compris en Enduro Cup, pros et amateurs vont prendre du plaisir sur les pistes surchauffées du Maroc où l’été joue les prolongations.

RENCONTRE

Interview de Gérard Sicre, partenaire engagé…

Gérard Sicre, engagé cette année en catégorie T2 au coté de Laurent Flament, participe à son 5ème rallye du Maroc. Deux fois vainqueur en catégorie T2 sur le Shamrock, Gérard Sicre est également l’un des partenaires les plus enthousiaste de NPO. Destination Comptoir, distributeur de café bio pour hôtels, cafés et restaurants, fournisseur du Shamrock, est à l’origine du prix du meilleur dernier. Gérard Sicre nous parle de son prix et nous livre sa principale ambition pour cette 10ème édition : prendre du plaisir.

Gérard Sicre, Parlez-nous du prix Destination Comptoir ?

C’est très simple. Une machine à café offerte au concurrent qui passera le plus de temps sur la piste mais qui finira le rallye. Comme ça, ça l’aidera à se réveiller ! Plus sérieusement, je voulais récompenser la ténacité, l’acharnement même. Me tourner vers les amateurs qui font vivre ce sport. Alors comme Destination Comptoir est fournisseur et partenaire du rallye, j’ai pensé qu’il serait intéressant, pour une fois, de récompenser ceux qui concourrent dans l’ombre. Et puis le rallye-raid est sport très difficile, compliqué à organiser et à mettre sur pied. Alors au-delà du prix, je cherchais un moyen efficace de m’impliquer, de travailler main dans la main avec NPO pour que l’expérience des rallyes continue.

Justement, quels conseils pourriez-vous donner aux concurrents qui risquent de lutter pour ne pas décrocher le prix Destination comptoir ?

Les conseils, je me les garde ! Il ne faudrait quand même pas que mon propre prix me soit attribué. Pour les novices, je conseille cependant de faire preuve de patience et de prendre un maximum de plaisir.

Vous avez remporté à deux reprises la catégorie T2 sur le Shamrock. Quelles sont vos ambitions pour cette année ?

Au risque de vous surprendre, notre objectif principal est de terminer, de prendre du plaisir et de faire au mieux de nos capacités. Je garde encore en travers de la gorge notre abandon au rallye du Maroc 2007, alors que nous étions en tête. C’est mon pire souvenir de rallye ! Donc maintenant, avant de penser à gagner, pensons déjà à terminer.

shamrockbannerdown09

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.