juil
29

« CHRONIQUE D’UNE ARNAQUE DONT LA FIN EST ANNONCÉE : PART II »

LE PÈRE DE PILOTE, suite

Il s ‘agit ensuite de prouver ses assertions.

Démonstration :

Le père de pilote est faignant pour deux raisons :

1- quand il rentre du travail, il rechigne à s ’isoler dans l’atelier pour travailler la nuit durant sur la moto de son fils.
2- Au lieu de décharger sa femme (qui rentre de l’entraînement avec leur fils ), des tâches ménagères, il préfère s’installer devant la télé.

Le père de pilote est particulièrement incompétent, et il s ‘agit de le démontrer.

Championnat de France junior 2006.

Un témoin raconte : « A Brou ce jour -là, il faisait beau, l’entretien des motos avait été fait. Et à l’époque, dans la structure de DVS, cette tâche incombait aux pères des pilotes.
On décide d’organiser un apéritif assez sympa au cours duquel surgit un DVS agressif, qui explique que, à défaut de montrer du professionnalisme, les parents sont priés de renoncer à toute forme de convivialité, pour cibler l’essentiel et se concentrer sur les motos « Tiens! Toi par exemple , as-tu fait ton boulot? » Le regard minéral est rivé sur l’un des pères qui, sûr de lui, répond : « c’est bon! » « allons vérifier! » s’entend-il rétorquer. Notre charmant ami rallie le groupe dans son sillage et fond sur la moto du père en question , qui suit le mouvement, serein . Stupeur ! Un bref tour d’horizon met en évidence la vérité : cet incapable n’avait pas du tout serré l’axe de roue arrière de son fils. Consternation de l’intéressé (je suis certain de l’avoir vérifié deux fois).

Inquiétude de son pilote de fils, et indignation de la mère, devant tant de légèreté..?!

L’incident suscita une agitation suffisante pour alerter les voisins de parc qui tendirent l’oreille.

Un peu plus tard, la grand-mère d’un autre pilote vient trouver le père défaillant, et gênée, lui dit : « je n’ai pas bougé de mon camper à côté duquel se trouve votre moto, et le seul qui s’en est approché depuis que vous en avez fait l’entretien, c’est DVS, et je l’ai vu bricoler sur la moto…

Mais il y a eu pire

SX tour 2006

Une jeune fille se souvient :
« Dans cette structure, les parents se trouvaient chargés de la maintenance des motos de course pendant les épreuves, donc très sensibilisés à la responsabilité que ça induisait , ils passaient leur temps à tout revérifier.
Ce jour-là, je blaguais avec un groupe de copines à proximité du stand de DVS, et nous avons assisté à un conciliabule animé entre DVS et l’un des père de pilotes. Le père en question en est sorti indigné et furieux.

Le connaissant bien, je lui ai demandé la cause de son agitation.

-Voilà ce qui se passe : j’apprends que la moto de mon fils révisée par mes soins il y a une demi-heure, vient de subir un sabotage qui aurait mis sa vie en danger si DVS ne l’avait pas découvert à temps. . Mais il en connaît l’auteur : il l’a vu rôder dans le stand avec un air louche…Il s’agit du père d’un autre pilote du team, jaloux de mon fils Je vais de ce pas lui régler son compte !

-Indignées, mes copines et moi l’avons interrompu : arrête- tout, nous sommes ici depuis que tu as quitté le stand, et le seul qui y est entré depuis, c’est DVS !

Les anecdotes de ce genre abondent.

« Ces pratiques étaient notre lot quasi- quotidien » affirme l’un d’eux.
Mais nous étions muselés..ou bien nous quittions la structure avec la certitude de nous voir repeints dans le milieu du TT.

Avec le recul, et connaissant la politique de notre ami qui consiste à diviser pour régner, on comprend qu’il jouait sur deux tableaux :

- discrédit total d’un père face à son fils,… mais aussi à la mère de celui-ci….

- Bisbille générale au sein du team, chacun conservant ses doutes et ses rancœurs sans oser les évoquer, méfiance, mauvaise ambiance destinée à éviter une collusion de ses membres face au gourou,.

(Le Collectif « Pour que la Vérité éclate enfin »)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.