août
03

ENDURO FFM À SAINT JUST EN CHEVALET : PREMIER TITRE ENDURO POUR JOHNNY AUBERT EN FRANCE

endurochampf09header

SAMEDI – Saint Just en Chevalet (42)

LIAISON USANTE ET SPECIALES EN HERBE

ELITE E1
Chez les E1 le doute persitait suite à la récente blessure de Marc GERMAIN (YAMAHA) et aux résultats remarquables de Julien GAUTHIER sur le mondial. Entre ces deux pilotes, l’offciel KTM, Fabien PLANET à l’aise sur sa nouvelle cylindrée est déjà monté sur le podium cette saison et comptait bien réitérer sur « ses terres ». Pourtant, encore une fois c’est Marco qui remorte la journée mais non sans mal. Sous pression toute la journée, il ne commet pas d’erreur et les longues spéciales en herbe lui convenait parfaitement. Grosse frayeur pour Julien Gauthier qui fait une grosse chute dans le deuxième chrono de la journée. Auteur d’une superbe remontée il finira troisième de cette journée, Planet second. De retour après plus d’un mois d’abscence, Marc BOURGEOIS (HUSQVARNA-EEAT) signe une belle quatrième place

1- GERMAIN / 52.50.104

2- PLANET / 53.00.180

3- GAUTHIER / 53.05.717

4- BOURGEOIS / 53.39.732

5- LEBRUN / 54.05.353

ELITE E2
En E2, le début de journée souriait à Emmanuel ALBEPART (KAWASAKI-Pulsion). L’auvergnat, afficonados de l’herbe glissante était à son aise sur le terrain des bois noirs. Moins à son aise, Johnny AUBERT (KTM) a tout donné mais il lui faudra attendre le second tour pour retrouver la tête. Le terrain se défonçant peu à peu l’officiel KTM retrouve son rytme de croisière pour ne plus lacher une spéciale à ses concurrents. Auteur d’une grosse chute l’autre officiel Kawasaki, Nicolas PAGANON est contraint à l’abandon après le 8° chrono. Toujours là à 39 ans l’aveyronnais d’adoption David FRETIGNE (YAMAHA) retrouve une nouvelle fois les joies du podium avec une troisième place. A noter la prestation de Romain CADILLAC qui changeait de cylindrée (du 250-4T au 450-4T) et qui pour cette occasion se permet de prendre la quatrième place

1- AUBERT / 52.15.554

2- ALBEPART / 52.42.556

3- FRETIGNE / 53.03.678

4- CADILLAC / 53.38.021

5- MIQUEL / 54.15.436

ELITE E3
Le mano à mano continue chez les gros bras, d’un côté Sébastien GUILLAUME (HUSQVARNA) et de l’autre Christophe NAMBOTIN (GASGAS). Arrivés ex-aequo à Saint Just c’est Seb qui prend la tête du provisoire ce soir. 5 secondes séparent les inséparables, Nambot « perd » la journée dans le second chrono où il accuse près de 15s de retard. Même en remportant la plupart des spéciales suivantes le retard est trop conséquent et Seb Guillaume gèrera bien sa course jusqu’à l’arrivée. Habitué de la troisième marche du podium, Yannick BOSSI (TM ) reconnaîtra que ce n’est pas un cran ni deux mais bien plusieurs qui le sépare de la tête de course. Le pilote TM relativise et prend cela comme une bonne école pour son avenir et pour le championnat d’Europe qu’il domine toujours.

1- GUILLAUME / 52.05.324

2- NAMBOTIN / 52.10478

3- BOSSI / 54.50.763

4- BASSET / 55.33.816

5- COTTON / 55.34.652

JUNIOR
Avec l’abscence de Jeremy JOLY (HM-Honda), la chasse a la première place était plus ouverte qu’à son habitude. Romain BOUCARDEY (KTM) a tout fait pour en profiter et restera un moment en tête de la catégorie. C’était sans compter sur la fougue du sudiste Benoît FORTUNATO (HMC-YAMAHA) qui reprend la main pour ne plus la lacher. Enfin pourrait-on dire, le Creusois Elie VECCHI (GASGAS) renoue avec le podium et arrache une belle troisième dans la dernière spéciale face au pilote de l’Armée de Terre Romain DUMONTIER (HUSQVARNA). Avec sa victoire Fortunato n’est plus qu’à 4 points de Jeremy JOLY au provisoire et en toute logique partira demain avec la première place au provisoire.

1- FORTUNATO / 53.14.165

2- BOUCARDEY / 53.30.628

3- VECCHI / 54.49.956

4- DUMONTIER / 54.50.736

5- GIOFFRE / 55.10.016

6 JOURS – PORTUGAL
A l’occasion de cette 4ième manche, le président de la Fédération Française de Motocyclisme fait honneur par sa présence. En outre, il a avalisé le choix de Freid WEILL pour les pilotes sélectionnés pour les 6 jours qui se dérouleront au Portugal. Sur la photo il manque Ludivine PUY (GASGAS), Rodrig THAIN (TM ) et Jeremy JOLY (HM-Honda)

Demain la météo s’annonce très incertaine et la course pourrait révéler un nouveau visage et venir chambouler un tant soit peu les classements provisoires.

Dimanche – Saint Just en Chevalet

1er TITRE ENDURO POUR AUBERT EN FRANCE

ELITE E1
Grande joie au sein du team HM-Honda, Julien GAUTHIER (HM-Honda) remporte sa première victoire de la saison sur le France. De quoi remonter le moral au team manager Gilles Algay après l’absence de Jeremy JOLY suite à sa chute au Mexique. Avec une entame de course sur les chapeaux de roues Julien a ensuite géré sa course jusqu’à ce que Germain lui reprenne 4 secondes dans le début du troisième tour. Gauthier remet alors les gaz et remporte de belle manière la journée. Fabien PLANET (KTM) termine troisième après un début de journée difficile dans le gras, s’il se reprend par la suite cela ne suffira pas à combler le retard qui le sépare de Marc GERMAIN (YAMAHA) et Julien GAUTHIER (HM-Honda). Marco en finissant second prend encore de gros points. Marc Germain : « Ce week end est positif puisqu’en arrivant ici je ne savais pas comment ça se passerait suite à ma blessure à l’épaule d’il y a 15 jours, Julien a fait une très belle journée et en commettant deux petites erreurs je n’ai pu remonter sur lui. Le principal étant pour moi que le 9° titre se rapproche à grands pas ».

résultats du dimanche

1- GAUTHIER / 49.36.867

2- GERMAIN / 49.45.023

3- PLANET / 50.03.059

4- BOURGEOIS / 50.22.123

5- LEBRUN / 50.48.614

ELITE E2
Invaincu depuis le début de la saison, une troisième place suffisait à Johnny AUBERT (KTM) pour remporter son premier sacre sur le Championnat de France. « Je voulais vraiment ce titre, depuis 4 ans je me consacre au mondial et pour ma première saison en France ce titre à un goût particulier après mes 5 titres en cross. Pour la finale au Puy en Velay je continuerai à me démener pour que le Championnat Constructeur soit remporté par notre équipe KTM France »

Sur un terrain gras et des spéciales très typées « auvergnate » ou à la « française » Emmanuel ALBEPART (KAWASAKI-Pulsion) a prouvé qu’il restait un des maîtres dans ces conditions. Les écarts s’en ressentent avec Johnny qui est plus habitué à coller 10 à 15 secondes par spéciales à ses concurrents. Nicolas PAGANON (KAWASAKI-Pulsion) complète le podium pour le plus grand bonheur de Fred COLLIGNON le team manager de Kawasaki-Pulsion.

résultats du dimanche

1- AUBERT / 49.35.929

2- ALBEPART / 50.26.754

3- PAGANON / 50.27.189

4- FRETIGNE / 50.34.489

5- DUBAC / 50.58.535

ELITE E3
Encore une fois, Seb GUILLAUME (HUSQVARNA-SIMA) et Christophe NAMBOTIN (GASGAS) inversent les positions. Aujourd’hui c’est une victoire de Nambot, victoire sans conteste puisqu’il affiche 1 mn d’avance sur Seb et avec 9 spéciales sur 10 remportées. Le suspens reste plus que jamais d’actualité puisqu’ils totalisent chacun 4 victoires et 4 deuxième places. En cas d’égalité (au nombre de points, de victoires et de secondes places) à l’issue de la finale, c’est celui qui remporte la dernière journée qui sera sacré Champion. C’est donc avec une grosse pression que va se courir la finale puisqu’il faudra aussi se préserver pour la finale du WEC qui aura lieu le week end suivant à Saint Flour. Yannick BOSSI (TM )réalise une de ses plus belles performances cette saison en se rapprochant encore des « intouchables »

résultats du dimanche

1- NAMBOTIN / 48.55.564

2- GUILLAUME / 49.55.972

3- BOSSI / 50.24.545

4- BASSET / 52.44.566

5- COTTON / 53.27.656

JUNIOR
Avec la seconde journée à son bénéfice, Benoît FORTUNATO (HMC-YAMAHA) repart en tête au classement provisoire devant Jeremy JOLY (HM-Honda) malheureusement blessé. Opéré cette semaine Jeremy Joly sera probablement absent à la finale ce qui devrait permettre à Fortu d’empocher le titre en Junior. Encore une journée de malchance pour Romain DUMONTIER (HUSQVARNA-EEAT) qui prend une minute de pénalité après avoir cassé son amortisseur la spéciale 2. Malgré ce il finit en troisième position Cet incident profite à Elie VECCHI (GASGAS) qui après une saison en retrait semble avoir trouvé les bons réglages sur sa moto et remporte ainsi deux spéciales ce dimanche

résultats du dimanche

1- FORTUNATO / 50.39.656

2- VECCHI / 52.07.254

3- DUMONTIER / 51.08.647 (+ 1 mn de pénalité)

4- BOUCARDEY / 52.11.647

5- QUEYREYRE / 53.03.900

CONSTRUCTEUR

KTM remporte le trophée du Championnat constructeur ce week end et conserve la tête au provisoire.

Le service communication, pour la FFM et JLMCO

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.