jan
04

DAKAR 2010 : 3 ÈME ÉTAPE – DESPRES RAFLE LA MISE, « PETER » HAUSSE LE TON

dakar2010logo

Fiambala, le 4 janvier 2010

DESPRES RAFLE LA MISE, « PETER » HAUSSE LE TON

La troisième étape, marquée par les problèmes mécaniques de Coma et de Frétigné, ainsi que par l’abandon de Viladoms, est revenue à Cyril Despres, nouveau leader du classement général. Il a maintenant 10’03’’ d’avance sur David Casteu. En autos, Stéphane Peterhansel a remporté une 52ème victoire de spéciale sur le Dakar, la 19ème sur quatre roues. En camions, Vladimir Chagin gagne une troisième étape consécutive : il s’agit de la 50ème de sa carrière.

Les premières dunes du Dakar 2010 ont donné à Cyril Despres l’opportunité de prendre les commandes du rallye, sur l’étape menant à Fiambala. Avant même de quitter l’Argentine, sur une étape relativement courte, les leaders de la course ont été confrontés aux aléas du sable. Sur 182 kilomètres, le Français a en effet creusé un écart de 10’40’’ sur Helder Rodrigues, 2ème de la spéciale. Le pilote portugais se repositionne ainsi comme un candidat légitime au Top 5, spécialement au rythme auquel peuvent se produire les contretemps. Après les problèmes d’essence de « Chaleco », le faux abandon de Frans Verhoeven, qui a finalement repris place dans la course après plusieurs heures passées à changer son moteur, c’était aujourd’hui au tour de Marc Coma, tenant du titre, et de David Casteu, premier leader de la course, de connaître des déboires.

Le tenant du titre s’est en effet débattu avec sa machine. Il a certes commencé par signer le meilleur temps au CP1 (km 74), mais la progression vers la ligne d’arrivée a ensuite tourné au calvaire. Ses multiples arrêts pour calmer un moteur qui « ratatouille » lui ont coûté 21 minutes de retard supplémentaires par rapport à Despres, nouveau leader du classement général. Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, Coma a également perdu son porteur d’eau de luxe sur cette 3ème étape. Jordi Viladoms, qui fêtait ses 30 ans aujourd’hui, a lourdement chuté sur la spéciale. Transporté par hélicoptère au bivouac pour y recevoir des soins, le Catalan quitte la course sur un troisième abandon en quatre participations. David Casteu, vainqueur de la première étape, a lui aussi été contraint à des ralentissements. Pour ménager le moteur de sa Sherco, d’abord. Puis pour prêter main forte à son rival et néanmoins ami Marc Coma. Une défaillance de batterie l’a alors temporairement empêché de redémarrer ! David Frétigné, également en difficulté sur la deuxième partie de l’étape, fait partie des prétendants qui rétrogradent : au terme de l’étape de Fiambala, son retard sur Despres se compte déjà en heures !

En autos, le contact avec le sable a aussi été difficile à établir pour quelques uns des favoris. Pas pour Stéphane Peterhansel, qui a avalé goulument les dunes au programme. Parti en 6ème position, le triple vainqueur a dépassé sans ménagement tous ses rivaux, dont les bouillants Carlos Sainz et Nasser Al Attiyah. A l’arrivée de la spéciale, le festival de « Peter » se paye en minutes : Sainz pointe à 5’44’’ sur le parcours du jour. Et au général, le nouveau patron de la course a 4’33’’ d’avance sur l’Espagnol. Pour la nouvelle recrue du team BMW X-Raid, qui n’avait plus connu l’émotion d’une victoire d’étape depuis l’édition 2006, il s’agit d’un premier pas vers l’objectif d’un dixième titre sur le Dakar.

Pour certains, l’ambition de la victoire a été anéantie entre La Rioja et Fiambala. C’est tout d’abord la fin des illusions pour le tenant du titre, Giniel De Villiers. Arrêté au kilomètre 50 par un problème de moteur, le Sud-Africain perd toutes ses chances de doublé. La situation se complique également pour Robby Gordon, dont le Hummer concède plusieurs dizaines de minutes. Quant à Nani Roma, vainqueur de la première spéciale du rallye, une sortie de piste l’a bloqué dans un trou après 92 km de course. Pour lui aussi, les heures passées à attendre son assistance signifient que les rêves de victoire ne sont plus d’actualité.

La catégorie camions a vécu un petit événement sur l’étape du jour, même si la victoire de Vladimir Chagin n’a rien d’inhabituel. La tradition est même tellement bien établie que le Russe a signé aujourd’hui un 50ème succès. Le compte rond place le Tsar au niveau du record d’Ari Vatanen. Il peut maintenant s’intéresser à un autre record, celui du nombre de titres dans la catégorie camions, toujours détenu par Karel Loprais. En tout cas ce ne sera pas le représentant de la dynastie tchèque qui contredira ses plans : Ales Loprais, victime de problèmes mécaniques hier, n’a pas pris le départ de l’étape.

CLASSEMENT ÉTAPE MOTO
Pos. N° Nom Marque Temps Écart Pénalité

1 002 DESPRES (FRA) KTM 03:01:09 00:00:00
2 005 RODRIGUES (PRT) YAMAHA 03:11:49 00:10:40
3 010 GONÇALVES (PRT) BMW 03:13:18 00:12:09
4 003 CASTEU (FRA) SHERCO 03:13:22 00:12:13
5 009 LOPEZ CONTARDO (CHL) APRILIA 03:18:14 00:17:05
6 014 DUCLOS (FRA) KTM 03:18:54 00:17:45
7 031 MANCA (ITA) KTM 03:19:05 00:17:56
8 024 STREET (USA) KTM 03:20:01 00:18:52
9 001 COMA (ESP) KTM 03:22:46 00:21:37
10 004 ULLEVALSETER (NOR) KTM 03:24:39 00:23:30
11 008 VERHOEVEN (NLD) BMW 03:25:35 00:24:26
12 016 PAIN (FRA) YAMAHA 03:30:32 00:29:23
13 023 BERGLUND (SWE) KTM 03:32:25 00:31:16
14 050 PELLICER (ESP) YAMAHA 03:34:09 00:33:00
15 035 CECI (ITA) APRILIA 03:37:26 00:36:17
16 034 PEDRERO GARCIA (ESP) KTM 03:40:32 00:39:23
17 041 PROHENS (CHL) HONDA 03:48:34 00:47:25
18 042 JAKES (SVK) KTM 03:48:58 00:47:49
19 080 FANTOZZI (BRA) HONDA 03:52:39 00:51:30
20 013 STANOVNIK (SVN) KTM 03:54:51 00:53:42
21 015 MACEK (CZE) YAMAHA 03:55:20 00:54:11
22 018 CZACHOR (POL) KTM 03:55:20 00:54:11
23 118 KREJCI (CZE) YAMAHA 03:59:22 00:58:13
24 137 BIANCHI (CHL) HONDA 04:02:34 01:01:25
25 020 PISANO (FRA) SHERCO 04:06:13 01:05:04
26 156 VERHOESTRAETE (COG) KTM 04:09:46 01:08:37
27 049 PICCO (ITA) YAMAHA 04:10:46 01:09:37
28 110 FREINADEMETZ (ROU) KTM 04:11:21 01:10:12
29 064 ROBIN (FRA) KTM 04:15:03 01:13:54
30 029 BIANCHI PRATA (PRT) BMW 04:16:22 01:15:13
31 033 LAZARD (URY) KTM 04:16:25 01:15:16
32 007 KNUIMAN (NLD) KTM 04:26:13 01:25:04
33 037 LEPAN (FRA) SHERCO 04:27:50 01:26:41
34 032 PUERTAS HERRERA (ESP) KTM 04:28:23 01:27:14
35 025 MATTHEIS (BRA) KTM 04:28:37 01:27:28
36 040 PROHENS (CHL) HONDA 04:28:45 01:27:36
37 129 JAMETT (CHL) YAMAHA 04:28:49 01:27:40
38 011 PRZYGONSKI (POL) KTM 04:30:12 01:29:03
39 116 BOLLERO (ARG) KTM 04:30:26 01:29:17
40 128 SVITKO (SVK) KTM 04:32:19 01:31:10
41 067 RANDYSEK (CZE) YAMAHA 04:32:59 01:31:50
42 085 SOLER (ESP) BMW 04:33:16 01:32:07
43 155 VALLE (MEX) HONDA 04:34:04 01:32:55
44 012 FRETIGNE (FRA) YAMAHA 04:36:24 01:35:15..

CLASSEMENT GÉNÉRAL MOTO
Pos. N° Nom Marque Temps Écart Pénalité

1 002 DESPRES (FRA) KTM 08:54:04 00:00:00
2 003 CASTEU (FRA) SHERCO 09:04:07 00:10:03
3 005 RODRIGUES (PRT) YAMAHA 09:12:01 00:17:57
4 031 MANCA (ITA) KTM 09:18:33 00:24:29
5 014 DUCLOS (FRA) KTM 09:25:02 00:30:58
6 024 STREET (USA) KTM 09:27:30 00:33:26
7 009 LOPEZ CONTARDO (CHL) APRILIA 09:31:19 00:37:15
8 001 COMA (ESP) KTM 09:36:08 00:42:04 22:00
9 004 ULLEVALSETER (NOR) KTM 09:39:27 00:45:23
10 010 GONÇALVES (PRT) BMW 09:47:17 00:53:13
11 035 CECI (ITA) APRILIA 09:51:31 00:57:27
12 034 PEDRERO GARCIA (ESP) KTM 09:52:17 00:58:13
13 050 PELLICER (ESP) YAMAHA 09:54:49 01:00:45
14 023 BERGLUND (SWE) KTM 09:55:36 01:01:32 05:00
15 042 JAKES (SVK) KTM 10:08:13 01:14:09
16 016 PAIN (FRA) YAMAHA 10:10:45 01:16:41
17 013 STANOVNIK (SVN) KTM 10:15:14 01:21:10 01:00
18 080 FANTOZZI (BRA) HONDA 10:20:25 01:26:21
19 018 CZACHOR (POL) KTM 10:21:00 01:26:56
20 015 MACEK (CZE) YAMAHA 10:21:15 01:27:11 01:00
21 012 FRETIGNE (FRA) YAMAHA 10:29:23 01:35:19..

(Communiqué ASO)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.