juil
02

KAWASAKI RACING TEAM : GRAND PRIX DE SUEDE

Des résultats consistants en Suède

Le Championnat du Monde MX1 reprenait ce weekend en Suède, et une fois de plus c’est sur une piste détrempée que les pilotes ont entamé la seconde partie de saison. Gautier Paulin comme Xavier Boog ne se sont jamais trouvés à l’aise sur cette piste, mais tous deux ont assuré un top huit et sont d’ores et déjà concentres sur le GP de Lettonie qui aura lieu dans deux semaines.

C’est une dure année pour les pilotes et les mécaniciens, qui affrontent quasiment chaque weekend la pluie depuis le début de saison. La piste d’Uddevalla était parfaite pour les essais du samedi, mais les pluies abondantes qui sont tombées ensuite ont ruiné le circuit et offert quelques moments dramatiques aux courses.

Pour le Kawasaki Racing Team ce fut un weekend frustrant, dans la mesure ou les deux pilotes n’ont jamais réussi à se libérer pour rouler à leur vrai niveau, en qualifications comme en course. Gautier Paulin ne s’est jamais senti à son aise sur cette piste boueuse et glissante, et après avoir commis pas mal d’erreurs il doit se contenter d’une septième place au général en terminant les manches septième et neuvième. C’est mieux que Philippaerts blessé ou Cairoli contraint à l’abandon dans les deux manches, et Gautier est toujours quatrième du provisoire. Xavier Boog ne s’est pas senti plus à l’aise que son équipier, chutant à plusieurs reprises durant le week-end pour se classer huitième du GP avec une neuvième et une huitième place. Il conserve sa septième place au championnat, réduisant son retard vis à vis du cinquième qui n’est plus qu’à une vingtaine de points.

Gautier Paulin : « Je n’ai jamais eu un bon feeling ce weekend avec cette piste, qui m’a pourtant réussi par le passé puisque j’y ai signé trois podiums en MX2. Quand c’est glissant et piégeux comme ca l’était aujourd’hui vous devez être en confiance, surtout avec une 450. Mon premier départ fut bon mais je suis sorti trop large au premier virage et j’ai perdu du terrain, et le second ne fut pas très bon ; j’ai commis pas mal d’erreurs, l’important était de prendre de bons points en attendant des jours meilleurs. On a vu aujourd’hui que les choses pouvaient rebondir en l’espace d’une seule journée, et on va continuer à travailler dur en vue des prochains GP. »

Xavier Boog : « Je ne peux être satisfait de mes résultats en ce moment, cela fait quelques GP que je me situe entre six et dix alors que mes ambitions sont tout autre. Cela a commencé par les qualifications ou je tenais la sixième place avant de chuter, et a continué en course ou j’ai chuté à plusieurs reprises. Je me suis fait un peu mal et on va prendre le temps de se soigner en début de semaine, et puis on va se remettre à l’entrainement pour préparer la Lettonie et la Russie. »

François Lemariey : « Avec le double abandon de Cairoli aujourd’hui il y avait une belle opportunité que nous n’avons pu saisir, même si les écarts au championnat se sont réduits. Ce fut un week-end difficile pour nos pilotes, nous avons essayé de trouver des solutions sans parvenir au but recherché ; il reste sept GP, tout le monde va continuer à donner son maximum jusqu’au bout. »

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Un commentaire sur “KAWASAKI RACING TEAM : GRAND PRIX DE SUEDE”

  1. chrisvertigo dit :

    Si Boog est finalement à sa place malgré ses quelques chutes, c’est la première fois de la saison que Paulin ne finit pas au moins une manche dans le Top5 sur un GP. Il perd un peu le contact avec les hommes de tête et il va falloir rapidement remettre la machine à gagner en route sinon, c’en est fini des chances de titre. La Létonie et Russie vont être important, voir décisif pour KRT !