juin
11

KAWASAKI RACING TEAM : GRAND PRIX DU PORTUGAL

Un troisième podium pour Gautier Paulin

Septième épreuve du Mondial 2012, le Grand Prix du Portugal a bien réussi à Gautier Paulin, qui monte sur son second podium consécutif après la France. Le voici troisième du championnat, Xavier Boog gagnant lui aussi une place après avoir terminé sixième de cette épreuve.

La météo Portugaise n’a heureusement pas contrarié le déroulement du GP, même si la pluie a persisté jusqu’à la première manche MX1 qui s’est toutefois déroulée dans de parfaites conditions. Le début de course n’allait pas être facile pour les pilotes KRT, Xavier se retrouvant bloqué par un accrochage entre Philippaerts et Bobryshev alors que Gautier se faisait percuter par un autre pilote et endommageait la moto. Pas de quoi le stopper, et c’est une quatrième place que prenait Gautier, trois rangs devant Xavier auteur d’une belle remontée. La seconde manche allait être dantesque, Pourcel, Desalle, Cairoli et Gautier se retrouvant tour à tour au commandement de la course. Ne baissant jamais de rythme Gautier allait être l’homme de la manche, prenant la tête en fin de course et résistant jusqu’au bout aux assauts de Cairoli, un spécialiste des fins de course tonitruante. La victoire permettait à Gautier de monter sur la seconde marche du podium entre Desalle et Cairoli, alors que Xavier prenait lui la ixième place du GP ; ne parvenant jamais à trouver un bon rythme, il terminait cette manche en onzième position, un résultat pas à même de le satisfaire.

Gautier Paulin : « Peu après le départ de la première manche on s’est touché avec un autre pilote, et dans le choc le pot a été endommagé et s’est rapproché du radiateur. J’ai senti que je perdais un peu de puissance, la moto ayant tendance à chauffer mais j’ai malgré tout pu finir la manche en quatrième position. La piste avait séché pour la seconde manche, elle était plus physique mais j’ai bien aimé. On s’est bien bagarré avec Desalle et Cairoli; c’est Antonio qui a été mon plus coriace rival, dans le dernier tour il a réussi me doubler mais je voulais tellement cette victoire après trente cinq minutes de dur labeur que je l’ai repassé pour gagner cette manche. C’est le second podium de rang après la France, c’est une belle récompense pour tous les membres du team qui ne relâchent pas leurs efforts.»

Xavier Boog : « Je n’étais pas mal parti en première manche, mais dans le troisième virage Philippaerts et Bobryshev sont tombés juste devant moi et j’ai du m’arrêter et reculer pour les éviter. Je ne me suis pas trop mal faufilé dans le premier tour puisque je pointais en onzième position, et j’ai pu revenir septième. Je n’étais pas trop fatigué à l’arrivée de la manche, et je ne m’explique pas pourquoi en seconde manche j’ai eu tant de mal ; je suis bien parti cette fois, mais j’ai perdu des places au fil de la manche pour finir onzième. La semaine prochaine nous allons découvrir un nouveau circuit, j’aime bien et je sais qu’il y aura beaucoup d’Alsaciens qui vont faire le déplacement. »

François Lemariey : « Le week end n’avait super bien commencé, car Gautier n’était pas trop à l’aise samedi. Il prend une bonne quatrième place en première manche, et nous offre un superbe duel dans la seconde ou les quatre hommes forts du championnat se sont retrouvés aux premières places. Il a sorti le grand jeu, c’est une manche dont on se souviendra et il a tenu bon jusqu’au bout face à Cairoli. Xavier a fait une bonne première manche, il est bien revenu après avoir été gêné en début de course ; en seconde manche il nous laisse sur notre faim, il n’a pas su prendre un bon rythme. »

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.