mai
24

GRAND PRIX DE FRANCE DE MOTOCROSS : RENDEZ VOUS DANS DIX JOURS A ST JEAN

Avant le GP de France de Motocross à St Jean d’Angely

Des championnats du Monde relancés !

Alors que les participants aux Championnats du Monde de Motocross viennent de rentrer d’Amérique du Sud ou ils ont disputé les quatre en cinquièmes épreuves de la saison, tout est prêt à Saint Jean d’Angely pour accueillir les 2 et 3 juin prochain le Grand Prix de France 2012. Et l’on s’attend à vivre un GP des plus disputés, ou les Français auront leur mot à dire !

Si la hiérarchie dégagée en début de saison s’est confirmée au Mexique, ou Jeffrey Herlings (250 KTM) et Antonio Cairoli (350 KTM) avaient consolidé leur avance aux championnats MX2 et MX1 en remportant un nouveau succès, le Brésil a relancé la donne puisque les deux officiels KTM ont réalisé une contre performance alors que leurs plus sérieux adversaires brillaient ! Cette tendance se confirmera-t-elle à St Jean ? Cairoli (qui n’a gagné qu’une fois à St Jean, ou il a déjà dispute six GP) et Herlings renverseront-ils la vapeur à leur avantage ? Ou bien les Français, très en verve au Brésil (victoire de Christophe Pourcel en MX1, première victoire de manche MX1 pour Xavier Boog, premier podium en Mondial MX2 pour Christophe Charlier) réaliseront-ils un nouvel exploit sur leurs terres ? Autant d’éléments qui trouveront réponse dans moins de deux semaines, sur la piste !

Cairoli malmené
Quintuple champion du Monde, et triple champion sortant du Mondial MX1, Antonio Cairoli arrivera en Charente Maritime avec une grosse vingtaine de points d’avance sur Clément Desalle (Suzuki). Le Belge qui a connu un souci technique au Brésil est son plus proche poursuivant, sans avoir encore gagné la moindre manche ou le moindre GP. Si Cairoli compte deux succès à son actif cette saison, les trois autres GP sont revenus aux deux français de pointe de la catégorie, compte tenu de la blessure de Steven Frossard. Vainqueur en Italie, Christophe Pourcel s’est en effet offert un second succès au Brésil, et remonte à la troisième place du championnat malgré un début de saison difficile aux Pays Bas. L’ancien champion du Monde MX2 est au coude à coude avec Gautier Paulin, vedette du dernier Motocross des Nations et vainqueur du GP de Bulgarie. Avec Desalle, les deux pilotes Kawasaki sont les plus sérieux rivaux de Cairoli, qui va toutefois devoir se méfier de son compatriote David Philippaerts. Troisième au Mexique et second au Brésil, l’officiel Yamaha monte en puissance au moment ou il arrive sur son terrain fétiche ! Déjà vainqueur à deux reprises à St Jean, David a redoré les couleurs Yamaha après la blessure de Steven Frossard ; touché au genou en Bulgarie, le vainqueur du GP de France 2011 sera présent à St Jean ou il espère pouvoir défendre ses chances à la régulière. Autre mousquetaire à surveiller de près, Xavier Boog qui a enfin remporté au Brésil une manche du Mondial MX1, confirmant par là même tout son potentiel.

Xavier Boog arrivera à St Jean vainqueur de la dernière manche MX1 courue à ce jour (Photo P.Haudiquert / Mediacross)

Searle se rapproche
Dans la catégorie MX2 la situation est moins ouverte qu’en MX1, puisque deux pilotes dominent les débats, se partageant tous les succès en GP. Jeffrey Herlings mène 3 à 2 face à Tommy Searle, mais tout le monde sait que l’Anglais qui dispute sa dernière saison dans la catégorie ne lâchera jamais le morceau. Dans la boue Brésilienne il a signé un brillant doublé, et revient à 20 points de Herlings qui a fait une contre performance. Troisièmes et quatrièmes, les Belges Jeremy Van Horebeek et Joel Roelants sont déjà décrochés, et vont se battre pour la dernière marche du podium ! Côté Français la relève se distingue, que ce soit Jordi Tixier (KTM) actuellement sixième du mondial, Dylan Ferrandis (Kawasaki) meilleur ‘rookie’ de la catégorie avec une belle huitième place au provisoire, ou Christophe Charlier (Yamaha) qui après avoir manqué le début de saison sur blessure vient de prendre la seconde place du GP du Brésil. Il manque dans cette liste Valentin Teillet (Kawasaki) bien malheureux avec deux blessures successives qui ne l’empêcheront pas d’aborder ce GP de France avec de grandes ambitions.

Valentin Teillet aura de nombreux fans Vendéens a ses côtés (Photo P.Haudiquert / Mediacross)

Coup d’envoi de l’Europe MX2
Outre le fait que St Jean marque le retour du Mondial en Europe, après cette incartade en Amérique du Sud, le GP de France donnera le coup d’envoi du championnat d’Europe MX2. Souvent dominé par les Français, ce championnat s’annonce particulièrement ouvert puisque pas moins de 80 pilotes seront au départ des qualifications du samedi ! Toujours difficile de désigner un ou des favoris avant le coup d’envoi, mais les Français emmenés par Maxime Desprey, Jason Clermont et Benoit Paturel ont les moyens de tirer leur épingle du jeu.

Horaires du GP de France

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.