mai
10

TEAM NGS : CHAMPIONNAT ELITE PLOMION

Maxime a un point du bonheur !

C’est dans des conditions difficiles, en raison des pluies ayant rendu le circuit de Plomion très délicat, que s’est disputée l’avant dernière épreuve du Championnat Elite. Arrivé aux commandes de la catégorie MX2 en Picardie, Maxime Desprey abordera la finale de Gaillac avec un petit point de retard sur le nouveau leader, au guidon de sa 250 Kawasaki du team NGS Junior Monster Energy.

Glissant en dehors de la trajectoire principale et de ce fait piégeux suite aux orages du vendredi et aux pluies du samedi, le circuit de Plomion a rendu les courses particulièrement délicates. Meilleur temps de son groupe qualificatif le matin, Maxime va réussir un départ quasi parfait dans la manche MX2 puisqu’il signe le holeshot en bout de ligne droite ; Arnaud Aubin va toutefois prendre la tête au premier virage, emmenant dans sa roue Maxime et Valentin Teillet. Sur une piste mono trajectoire les trois hommes se suivent, Maxime et Valentin ne parvenant à trouver l’ouverture. Dans un virage en dévers Maxime finit par partir à la faute, entrainant avec lui Valentin ; perdant du temps à repartir, Maxime se classera cinquième de la manche, deux rangs derrière son principal rival au championnat. Parti septième en super finale, Maxime prendra un mauvais rythme en début de course, perdant quelques places avant de chuter dans le même virage en dévers ; quinzième à l’arrivée et quatrième pilote MX2, il perd pour un petit point la tête du championnat a trois semaines de son épilogue à Gaillac Toulza.

Bruno Losito : « Pendant que ses rivaux prenaient un bon rythme en disputant les GP, Maxime n’a lui pu que s’entraîner puisque le championnat d’Europe ne débute qu’en Juin. Nous avons notamment bien travaillé les départs, et cela s’est vu dans la manche MX2 ou il signe le holeshot avant d’être débordé par Aubin dans le premier virage ; il a pris un faux rythme derrière lui, s’est un peu énervé en voulant le doubler et est allé à la faute entrainant dans sa chute Teillet qui le suivait de près. Il termine cinquième, ce qui n’est pas mal, mais en superfinale plusieurs erreurs vont le reléguer plus loin puisqu’il termine quinzième et quatrième en MX2. Il compte un point de retard sur Teillet, ce qui n’est rien, et on va continuer à travailler dans notre coin pour arriver à Gaillac dans trois semaines. Concernant les pilotes support Jordan Lacan et Camille Chapelière ont réussi une bonne qualification avec les cinquièmes et neuvièmes temps ; Jordan a chuté dans la manche MX2 et termine huitième pilote MX2 en super finale, alors que Camille fait huitième en manche MX2 avant de se coincer un nerf et d’abandonner en super finale. »

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.