mar
18

TEAM KRT : CHAMPIONNAT DES PAYS BAS – VICTOIRE DE GAUTIER PAULIN

Gautier Paulin s’impose aux Pays Bas

Engagé dans la troisième épreuve du Championnat des Pays Bas de Motocross, le Kawasaki Racing Team a enregistré à Heerde son second succès en trois sorties. Après Xavier Boog à Romagné, c’est cette fois Gautier Paulin qui s’impose dans les sables Néerlandais, à trois semaines de l’ouverture des Championnats du Monde à Valkenswaard.

Tracé au milieu des pins dans un sable rendu encore plus lourd par les averses, le circuit de Heerde n’avait rien à voir avec ceux fréquentés par Gautier et Xavier depuis le début de saison. Un bon test grandeur nature, après une semaine passée sur des circuits sablonneux avec les techniciens du team et un ingénieur Japonais. Au programme des tests, encore des tests, avec notamment de nouvelles évolutions moteur qu’il a fallu apprendre à maitriser. Puissante, la KX450F l’est assurément, et une fois de plus Xavier Boog allait le prouver en signant le holeshot de chacune des deux manches ! Sur un circuit au tracé assez sinueux, avec des portions très lentes, l’Alsacien allait malheureusement commettre plusieurs fautes dans chaque manche, rétrogradant au dixième rang en première manche avant de se retirer dans la seconde. Moins prompt que son équipier au départ, Gautier Paulin allait faire deux courses solides ; quatrième de la première manche, Gautier allait très longtemps détenir la troisième place du second débat avant d’augmenter la cadence en fin de course pour se classer second sur les talons du vainqueur. Quatrième et second, il s’imposait sur l’ensemble de la journée et signait son premier succès ‘scratch’ sous les couleurs KRT.

Gautier Paulin : « C’est un succès que je dédie au team, qui a fait du très bon boulot depuis que nous sommes ensemble ; il y a longtemps que le team n’avait pas gagné une course aux Pays Bas, ou il est basé ! La piste était vraiment particulière, avec beaucoup de petits virages et de petits trous cassant. En début de journée je n’avais pas un très bon feeling, et en première manche j’ai joué la sécurité sans prendre de risques. On a apporté quelques changements aux suspensions entre les courses, et la moto que j’avais en seconde manche me convenait beaucoup mieux ; en fait cette semaine on a essentiellement testé le moteur, sans avoir le temps de travailler sur les suspensions. Mais on a su trouver la bonne solution avec le team, et je m’en réjouis ; je pense que si j’avais pris un peu plus tôt un vrai rythme dans cette manche la victoire était à ma portée, puisque je termine dans la roue de De Dycker. On va continuer à travailler en vue de l’épreuve de Mill le week-end prochain ; la nouvelle évolution moteur apporte beaucoup de puissance, que l’on a réussi à dompter, et nous allons maintenant bosser sur les suspensions avec Kayaba. Il nous reste trois semaines avant le GP de Valkenswaard, la réactivité du team est excellente et je suis raisonnablement confiant. »

Xavier Boog : « Une mauvaise journée pour moi, mis à part les excellents départs je ne retiens pas grand-chose de positif et je suis très déçu. Dans chaque manche j’ai perdu le commandement assez vite, et j’ai commis beaucoup trop de fautes ; j’ai calé, chuté, deux fois en première manche et trois fois en seconde. Je ne m’explique pas trop ces chutes qui sont survenues à très faible vitesse ; c’est vrai que le circuit était particulier, avec des portions très lentes et du sable lourd, mais ce n’est pas une raison. On va continuer à rouler dans le sable ; en ce qui me concerne je ne serais pas à Mill le week-end prochain, par contre dans deux semaines je participerais à l’ouverture du championnat d’Allemagne. »

François Lemariey : « Week-end contrasté, avec d’un côté une superbe victoire de Gautier et de l’autre une performance décevante de Xavier. Tous deux n’avaient passé que trois jours dans le sable avant cette course, trois jours de tests qu’on ne peut comparer à des entraînements ou une course. Nous avons fait légèrement évoluer les motos durant la journée, surtout celle de Gautier qui se plaignait de ses suspensions en première manche ; dommage qu’en seconde manche il soit resté si longtemps derrière Gonçalves, la victoire était à sa portée. Mais il s’impose au général, et cela fait du bien au moral ! »

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.