mar
25

TEAM KRT : CHAMPIONNAT DES PAYS BAS A MILL – PAULIN PRET POUR VALKENSWAARD

A deux semaines du premier GP, Gautier Paulin est confiant

Une semaine après s’être imposé à Heerde, Gautier Paulin disputait à Mill sa dernière course de préparation avant l’ouverture du Mondial MX1 dans deux semaines à Valkenswaard. A nouveau très rapide, l’officiel KRT s’est retiré après une chute sans gravité en seconde manche, et reste confiant pour la saison à venir.

Le travail effectué dans la semaine avec les techniciens du team ne s’est pas forcément révélé payant ce week-end, dans la mesure où le sable de Mill n’avait rien à voir avec celui de Heerde. Moins profond, plus dur et sec, ce sable a obligé le team à revoir les réglages adoptés tout au long du week-end, ce qui constitue un excellent entraînement en vue des GP à venir. Troisième de la première manche derrière Bobryshev et Strijbos, Gautier allait être très convaincant en début de seconde manche. Très mal parti et douzième en début de course, il revenait rapidement en seconde position derrière Bobryshev, attendant le moment opportun pour porter une attaque ; le duo de tête rejoignant très vite les attardés, il fallait slalomer entre ceux-ci et c’est en changeant de trajectoire que Gautier allait se faire surprendre. Ejecté de sa KX 450F Kawasaki, il perdait un peu de temps à repartir, et après quelques tours bouclés à allure modérée il finissait par rentrer au paddock, encore sonné par la chute. Comme prévu à son programme Gautier ne disputera pas de course le week-end prochain, au contraire de Xavier Boog qui après une pause prendra dimanche prochain le départ de la première épreuve du championnat d’Allemagne à Fürstlich Drehna.

Gautier Paulin : « Le résultat n’est pas ce qu’on pouvait espérer, mais je repars serein car pour la première fois de l’année j’avais vraiment de très bonnes sensations en course. On se connait maintenant très bien avec l’équipe, et aujourd’hui on sait parfaitement comment travailler ensembles à deux semaines du premier GP ; le sable qu’on a trouvé à Mill n’avait rien à voir avec celui sur lequel nous avions roulé depuis dix jours, mais il ne nous a pas fallu longtemps pour adapter parfaitement la moto à ces conditions. La première manche fut convenable, bien que j’ai perdu du temps à la suite d’un accrochage avec De Dycker, et la seconde avait très bien débuté puisqu’il ne m’a pas fallu longtemps pour revenir de la douzième à la seconde place juste derrière Bobryshev. J’étais dans sa roue et j’attendais pour attaquer, mais je me suis fait surprendre en doublant un attardé ; j’ai changé de trajectoire et je me suis fait éjecter de la moto sans avoir anticipé. Rien de grave, mais j’étais un peu sonné et j’ai préféré en rester là. Je suis content du travail effectué, on est prêt pour les GP ; là je redescend une semaine dans le Sud, avant de remonter travailler aux Pays Bas la semaine précédant Valkenswaard. »

Yves Demaria : « Dommage que cette chute ait stoppé sa remontée en seconde manche, car il roulait vraiment bien. A sa décharge la piste était bien défoncée, rapide, et il y avait beaucoup de trous ; cela ne l’empêchait pas de mieux rouler qu’en première, ou un mal de bras lui a fait perdre un peu de temps. On vient de passer deux semaines très instructives dans le sable, j’ai vu de bonnes choses et nous allons maintenant peaufiner la préparation du premier GP dans les deux semaines à venir. »

(Communiqué : Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.