déc
04

JUSTIN BRAYTON KING DU SUPERCROSS DE GENÈVE

Brayton royal devant un Tonus épatant qui finit troisième du général

JB, à nouveau seigneurial dans cette seconde soirée à guichets fermés, conserve sa couronne de 2010. Avec encore derrière lui un héroïque Arnaud plein de Tonus ! Chez les dames, Fontanesi souffle d’un rien la couronne à Livia Lancelot. FMX : Rebeaud, Torres & Co assurent un show plein de tempo sur les trois rampes de Palexpo.

Genève, 3 décembre 2011

Intouchable… Comme pour fêter le guidon officiel Honda qu’il a décroché après sa victoire à Genève en 2010, Justin Brayton s’est montré aussi flamboyant que son équipement rouge et jaune dans le 26e Monster Energy International Supercross à Palexpo. « J’ai passé un week-end incroyable devant ce public phénoménal. J’ai hâte de l’an prochain », a lancé l’Américain, après avoir gagné toutes ses courses !

Derrière le No 10, ce n’est pas Kyle Chisholm, récent vainqueur de Paris-Bercy que l’on a vu (10e), mais un Arnaud Tonus phénoménal. Comme l’an passé, le jeune Suisse a fini deuxième de la dernière finale, enthousiasmant les près de 15’000 spectateurs (guichets fermés). Chez la filles, Chiara Fontanesi sacrée 1ère Reine de Genève.

« Finir 2e de cette finale, c’est le bonheur ! »

Grâce à un hole-shot, Tonus aura été le seul à avoir pu s’offrir quatre tours en tête devant JB Si celui-ci a ensuite repris les commandes, le jeune Genevois n’a laissé ni Mike Alessi (4e), ni Matt Goerke (3e) menacer sa 2ème place de la finale, devant une public l’acclamant debout. « Revenir après mon 2e rang de l’an passé, ça me mettait la pression. Je voulais bien faire et offrir du spectacle au public. Là, c’est le bonheur… », a lancé Arnaud, très ému sur le podium.

Avec un coude écorché, Alessi avec un doigt froissé

Il faut dire qu’Arnaud Tonus avait donné auparavant des sueurs froides à ses supporters. Alors qu’il faisait déjà la course en 2ème position dans la première série de la soirée, il est allé à la faute au même endroit que la veille dans les whoops. Reparti à la 7e place, avec un coude écorché, il a cravaché pour remonter à la 4e place. Dans la deuxième série, signant à nouveau un départ magistral, le Genevois, sur sa Yamaha 450, a assuré derrière Brayton, annonçant la couleur pour la finale. Mike Alessi, qui roulait en grande première à Genève, a dû passer par le repêchage pour s’y qualifier. Il s’y est classé 4e, malgré un doigt peut-être cassé.

Au classement des deux soirées, Brayton est King of Geneva, devant le Français Christophe Martin (5e et 3e) et Arnaud Tonus (7e et 2e). A noter que comme la veille, Killian Auberson a décroché une place en finale, où il s’est classé 12e. Coup de chapeau à lui !

En ce qui concerne le SX tour, Fabien Izoird conserve la tête du classement, avant le rendez-vous final, le week-end prochain à Grenoble.

Huit freestylers à la puissance 3

Fitzpatrick met le feu et « volt » de Pagès, Mat Rebeaud, Dany Torres, Adam Jones, Taka Higashino, Daice Suzuki, Tom Pagès, et Jey Rouannet s’en sont donné à cœur joie sur les trois rampes mises à disposition cette année sur la piste, permettant des sauts aussi dans le retour vers l’élan principal, grâce au 2ème pont érigé cette année. Le show a été allumé en début de soirée par un back-flip de Jimmy Fitzpatrick, qui portait une casaque enflammée qu’il a fallu éteindre avec un extincteur! A noter que Tom Pagès, comme l’an passé, a offert ce samedi soir le « volt », qui le voit faire une vrille au-dessus de sa moto. Plusieurs back-flip double seat grab, figure encore rare, ont été exécuté, entre autre sauts périlleux en tous genres, et même à la queue leu leu.

Chiara Fontanesi souffle la couronne de reine de Genève à Livia Lancelot

La première Reine de Genève n’est ni Américaine, ni Française, mais Italienne. Chiara Fontanesi, avec deux victoires sur quatre courses, a soufflé la première couronne genevoise que convoitait Livia Lancelot, la championne du monde 2008. Deuxième du mondial cette année, la Transalpine a dit son bonheur sur le podium. Ces dames ont livré une spectaculaire bataille, qui a vu l’Américaine Ashley Fiolek et l’Allemande Larissa Pappenmeier chuter lourdement (suspicion de fracture à la jambe pour la seconde). Cette course était la première véritable compétition de supercross féminin international jamais organisée en Europe, et comme la veille, c’est en se levant que le public d’une halle 4 qui affichait complet avait salué Ashley Fiolek, la championne américaine en titre, puisque celle-ci est sourde et muette de naissance. Sonnée après sa chute, elle ne serait finalement rien cassé.

Cadeau de Noël à deux associations

A noter que si les organisateurs ont gâté leur public cette année (quelque 30’000 spectateurs en deux soirs), ils ont aussi fait un cadeau de Noël à deux associations de bienfaisance genevoise. Pour chaque billet vendu, 1 frs va être reversé pour « Hôpiclowns, rire à l’hôpital, c’est pas banal » (www.hopiclowns.ch) et la Fondation Dr Henri Dubois-Ferrière Dinu Lipatti, qui lutte contre les maladies du sang et les leucémies (www.dfdl.org).

Vivement le 27ème !

L’organisateur Christian Kupferschmid n’a pas caché son plaisir. « Aujourd’hui, on voit dans le public les enfants des spectateurs des débuts. En mêlant familles, jeunes amateurs de freestyle et passionnés de motos, le Supercross est devenu l’un des événements rituels du mois de décembre genevois, comme l’Escaladade. Mais après le 25ème, il fallait relancer la machine. Avec une 3ème rampe de freestyles, un deuxième pont, des filles qui se bagarrent autant que les garçons en piste, je crois que tout le monde y a trouvé une fois encore son bonheur ».

C’est vrai. Et vivement la 27ème édition : on en redemande !

Overall women :
1. Kiaria Fontanesi (Italy/Yamaha) 2-1 2. Livia Lancelot (F/Kawasaki) 1-2 3. Tarah Geiger (USA/Honda) 3-3 4. Vicky Golden (USA/Kawasaki) 4-4 5. Justine Charroux (F/Yamaha) 5-5 6. Florence Pillet (Switzerland/KTM) 7-6 7. Ashley Fiolek (USA/Honda) 6-dnf 8. Larissa Papenmeier (Germany/KTM) 8/dnf

SX2 Race 1
1. Zach Osborne (Yamaha) 2. Tommy Searle (Kawasaki) 3. Boris Maillard (Kawasaki) 4. Mike Valade (Honda) 5. Killian Auberson (KTM)

SX2 Race 2
1. Zach Osborne (Yamaha) 2. Tommy Searle (Kawasaki) 3. Boris Maillard (Kawasaki) 4. Killian Auberson (KTM) 5. Maxime Desprey (Yamaha)

Overall SX2 top-5
1. Zach Osborne (USA/Yamaha) 1-1 2. Tommy Searle (GB/Kawasaki) 2-2 3. Boris Maillard (F/Kawasaki) 3-3 4. Killian Auberson (Switzerland/KTM) 5-4 5. Maxime Desprey (F/Yamaha) 6-5

SX1 Race 1
1. Justin Brayton (Honda) 2. Kyle Chisholm (Kawasaki) 3. Cyrille Coulon (Suzuki) 4. Arnaud Tonus (Yamaha) 5. Matt Goerke (Kawasaki) 6. Fabien Izoird (Suzuki) 7. Thomas Ramette (Suzuki) 8. Angelo Pellegrini (Suzuki) 9. Brock Tickle (Kawasaki) 10. Matteo Bonini (Suzuki)

SX1 Race 2
1. Justin Brayton (Honda) 2. Arnaud Tonus (Yamaha) 3. Matt Goerke (Kawasaki) 4. Cyrille Coulon (Suzuki) 5. Fabien Izoird (Suzuki) 6. Kyle Chisholm (Kawasaki) 7. Brock Tickle (Kawasaki) 8. Christophe Martin (Honda) 9. Angelo Pellegrini (Suzuki) 10. Matteo Bonini (Suzuki)

Overall SX1 top-10
1. Justin Brayton (USA/Honda) 1-1 2. Arnaud Tonus (Switzerland/Yamaha) 4-2 3. Cyrille Coulon (F/Suzuki) 3-4 4. Matt Goerke (USA/Kawasaki) 5-3 5. Kyle Chisholm (USA/Kawasaki) 2-6 6. Fabien Izoird (F/Suzuki) 6-5 7. Brock Tickle (USA/Kawasaki) 9-7 8. Angelo Pellegrini (Italy/Suzuki) 8-9 9. Thomas Ramette (F/Suzuki) 7-11 10. Matteo Bonini (Italy/Suzuki) 9-9

SX1/SX2 Finale top-10
1. Justin Brayton (Honda/450) 2. Arnaud Tonus (Switzerland/Yamaha 450) /450) 3. Matt Goerke (USA/Yamaha/450) 4. Mike Alessi (Suzuki/450) 5. Christophe Martin (Honda/450) 6. Cyrille Coulon (F-Suzuki/450) 7. Zach Osborne (Yamaha/250) 8. Brok Tickle (USA/Kawasaki/450) 9. Fabien Izoird (F/Suzuki/450) 10. Kyle Chisholm (USA/Kawasaki/450)

Prince of Geneva 2011
1. Zach Osborne (USA/Yamaha)

Podium junior du SX Geneva de ce soir : 01. Gaetan Le Hir 02. Theo Roptin 03. Maxance Mora..

(Communiqué : Supercross de Genève, Photos : ESPRIT MX)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.