nov
27

KRT PRÉPARE LA SAISON 2012

Le Kawasaki Racing Team prepare 2012

Comme chaque année au sortir de la saison de Grands Prix, le Kawasaki Racing Team s’est retrouvé pendant plusieurs jours pour préparer la saison à venir. Une bonne occasion de tester de nouvelles pièces, et de commencer à travailler avec Gautier Paulin qui a fait son retour sur la Kawasaki.

C’est au grand complet que le team s’est donc retrouvé dans le Sud de l’Europe au début du mois, alternant les circuits pour tester de multiples évolutions techniques afin d’affiner les choix avant que ces pièces prototypes soient mis en fabrication durant l’hiver. Pour François Lemariey, team manager de l’équipe KRT, ces tests hivernaux sont des moments privilégiés zt représentent une lourde charge de travail. « Nous avions sélectionné plusieurs circuits en Espagne et dans le Sud de la France, ce qui nous a permis de rouler dans toutes les conditions puisque nous avons roulé sur le sec mais aussi sur des pistes humides du fait de la pluie. Nos pilotes ont été surpris d’avoir autant de pièces à essayer, tout comme nous même à vrai dire ! L’usine avait envoyé pas moins de six caisses de pièces à tester, et nous avions également des évolutions venant de nos partenaires techniques qui avaient travaillé suite a l’expérience acquise cette saison. Avant de partir sur le terrain nous avons fait des pré-tests au banc d’essai à l’atelier, afin de gagner du temps par la suite et cette méthode de travail s’est révélée très positive. Takashi Maruyama qui est ingénieur moteur est venu du Japon, accompagné de Theo Lockwood qui travaille lui chez Kawasaki Motors Corporation aux Etats-Unis et qui est spécialisé dans l’électronique. La collaboration entre les USA et nous-mêmes est de plus en plus forte, et cela s’avère très positif pour les deux parties, le but étant bien sûr de faire briller les couleurs Kawasaki des deux côtés de l’Atlantique » confie François qui a constaté avec satisfaction que l’osmose était totale au sein de l’équipe. « Le staff technique a été un peu remanié, puisqu’un nouveau motoriste nous a rejoint en la personne de David Raymond alors que Brad Graham est désormais exclusivement en charge de l’électronique. Les mécaniciens restent Luc Bruggeman qui travaillera avec Xavier, alors que Jorg Pyka s’occupera désormais de Gautier. Nous avons appris à mieux connaître Gautier lors de ces journées, c’est un garçon qui a beaucoup de qualités humaines et qui a un excellent ressenti des choses ; avec sa grande expérience du testing il a donné aux ingénieurs beaucoup d’informations, qui ont pu être recoupées avec celles de Xavier qui a beaucoup progressé dans ce domaine en l’espace d’une saison. Il y avait une excellente ambiance dans l’équipe, que ce soit lors des journées de travail sur la piste ou le soir à l’hôtel et cela est vraiment motivant de travailler avec un tel groupe,» conclue-t-il.

Pour Yves Demaria, le manager sportif de l’équipe, le bilan est tout aussi satisfaisant. « Nous avions je pense bien travaillé sur les motos tout au long de la saison, et en roulant depuis le GP de France avec les modèles 2012 nous n’imaginions pas que ces tests seraient aussi intenses et concluants ! L’usine a produit un gros travail pour nous proposer autant de nouvelles solutions techniques, et même Xavier qui connaît bien la moto n’en attendait pas tant ; c’est très motivant de voir que l’usine est à fond derrière nous, et de développer une réelle collaboration avec Kawasaki US. Pour avoir moi-même roulé et testé aux côtés de Xavier et Gautier je dirais que la moto a progressé dans tous les domaines ; la partie cycle, le moteur qui développe encore plus de puissance sans être agressif, ou les suspensions grâce à la présence lors de ces tests de Grant Covus de chez Kayaba. Comme on le pensait Gautier sait précisément ce qu’il veut et délivre beaucoup d’informations aux techniciens, alors que Xavier qui a gagné de l’expérience s’implique désormais beaucoup plus dans le testing. Tous deux ont des choix qui différent, mais les informations qu’ils donnent se recoupent souvent » analyse Yves qui va entamer sa seconde année de collaboration avec l’équipe KRT. « Ces journées se sont passées dans une ambiance différente de l’an dernier, je pense que le fait de travailler avec deux pilotes et non trois favorise la qualité du travail et des relations entre les membres du team. Tout le monde est motivé, et partage les mêmes objectifs. Après avoir testé sur le sec et dans le gras, il nous reste à travailler dans le sable et nous avons programmé une autre série de tests en mars prochain ; d’ici là nous aurons reçu les pièces spéciales que nous avons testé et validé, ces pièces uniques étant reparties au Japon pour être produites en petite quantité » poursuit Yves qui va aborder 2012 fort d’une saison d’expérience dans son nouveau métier. Pour l’heure pilotes et mécaniciens ont fait un break, et ne vont plus tarder à reprendre le chemin de l’atelier et des circuits d’entraînement, avant d’aborder les premières courses de préparation courant février.

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.