sept
12

MX FIM – GP D’ITALIE : LES RÉACTIONS DES TEAMS KAWASAKI

TEAM KRT GRAND PRIX D’ITALIE

Barragan offre un dernier podium au team

Le Championnat du Monde MX1 de Motocross s’est terminé en beauté pour le Kawasaki Racing Team, puisque Jonathan Barragan et Xavier Boog se sont tous deux battus pour monter sur le podium de Fermo.

Avec quatre pilotes à égalité de points (38) pour la seconde place de ce GP, il y a eu du suspens jusqu’aux derniers tours pour savoir qui monterait sur le podium aux côtés de Gautier Paulin, le vainqueur de l’épreuve. Quatrième et troisième sur le tracé ensoleillé de Fermo, Jonathan Barragan termine sa saison comme il l’avait commencé en Bulgarie, sur la troisième marche du podium. Pas toujours en réussite avec ses départs cette saison, il a ce weekend toujours viré dans le groupe de tête au départ, ce qui a facilité sa tâche. Toujours dans le bon rythme, il termine sa saison en beauté et remonte à la huitième place du championnat.

Xavier Boog termine une place devant lui, après une superbe fin de saison. Comme en Allemagne la semaine passée Xavier a été l’un des animateurs du weekend, terminant la première manche en seconde position derrière Paulin, son futur équipier. Un peu long à se mettre dans le rythme en seconde manche, il verra l’écart avec ses rivaux se creuser et une fois qu’il alignera des chronos similaires à ceux des leaders Xavier ne pourra regagner qu’une place pour finir cinquième de la manche. A égalité de points avec Jonathan, il se contente de la cinquième place finale du GP du fait de son moins bon résultat en seconde manche.

Jonathan Barragan : « Après le podium en Bulgarie c’est bien de finir la saison sur un autre podium, pour mon dernier GP avec le team. Cette année j’ai vraiment eu beaucoup de problèmes avec mes départs, et au fil des courses j’ai perdu confiance ; on a travaillé dur pour améliorer ce point et la situation s’est améliorée sur les derniers GP. Aujourd’hui le départ est primordial en GP, et ce weekend j’ai fait les meilleurs de l’année ! La semaine prochaine nous aurons une belle équipe au Motocross des Nations, avec trois bons pilotes, et je suis vraiment motivé pour cette course. »

Xavier Boog : « J’ai fait une très bonne qualification samedi, et après ma seconde place dans la première manche je comptais bien monter sur le podium. Je suis frustré de le rater alors que je marque le même nombre de points que les trois pilotes qui sont devant moi, dont Pourcel qui est second. J’ai raté ce podium en début de seconde manche, j’ai été trop long à prendre un bon rythme ; j’ai fait quelques erreurs, ce qui m’a fait perdre confiance pendant quelques tours, et une fois que j’ai pris ma cadence les écarts étaient creusés. »

François Lemariey : « Même s’il manque suite à blessures quelques pilotes, c’est toujours bien de finir la saison sur un podium, le second d’affilée. Après la Bulgarie Jonathan a récidivé, et Xavier a été consistant même s’il a perdu du temps en début de seconde manche. Nous avons bien sûr été ravis de voir Gautier Paulin s’imposer dès son premier GP en 450, on est pressé de le voir avec nous pour débuter les premiers tests ; sa performance et nos deux podiums récemment acquis nous donnent confiance pour la saison à venir, nous devrions passer un bon hiver. »

Grand Prix d’Italie MX1 / Team Monster Energy CLS Kawasaki Pro Circuit

Second podium de GP pour Christophe Pourcel

Christophe Pourcel a décroché à Fermo (Italie) son second podium MX1 de GP depuis son retour en Europe, et a confirmé avec ce troisième succès de manche en l’espace de trois GP qu’il reste l’un des pilotes les plus rapides au monde dans cette catégorie.

Sur la lancée de ses brillants GP d’Angleterre et d’Europe, Christophe a confirmé avec cette troisième victoire de manche qu’il avait retrouvé son meilleur niveau. La forte chaleur qui régnait à proximité de l’Adriatique a marqué ce GP, et contraint les organisateurs à beaucoup arroser la piste pour combattre la poussière. Adoptant des réglages qui compte tenu de l’évolution de la piste ne lui donnèrent pas pleine satisfaction, Christophe ne put donner le meilleur de lui-même en première manche ou il se classait huitième. Avec d’autres réglages de suspension en seconde manche l’affaire fut différente, Christophe prenant rapidement le commandement de la course pour aller s’imposer ; perdant temporairement le leadership à mi-course, il repassera en tête peu après pour aller décrocher la victoire et la seconde place de GP.

Christophe Pourcel : « Samedi pour la course qualificative j’ai pris un assez bon départ, mais je suis sorti un peu large dans un virage au bas d’une descente et ma roue arrière est sortie de l’ornière. J’ai glissé et je suis tombé, et en revenant onzième je ne m’offrais pas une bonne place sur la grille alors que l’intérieur est avantagé ici. J’ai quand même pu partir dans le paquet de tête à chaque fois, mais en première manche je n’ai pas réussi à trouver de bonnes trajectoires. Nous avions changé les réglages de la moto ce matin et je n’avais un bon feeling, la seule chose que je pouvais faire était de limiter les dégâts et finir la course. Pour la seconde manche on est revenu aux réglages de Gaildorf, et la moto était transformée ! On doit continuer à travailler dur, nous ne sommes ensemble que depuis quelques semaines et notre coopération est de plus en plus fructueuse. »

Jean Jacques Luisetti : « La première manche a été difficile pour Christophe, qui n’avait pas un bon feeling avec la moto et la piste. Il y avait beaucoup trop de sauts sur cette piste qui a constamment évolué, et les réglages de suspension adoptés n’ont finalement pas donné le résultat escompté. Nous lui avons offert une moto différente pour la seconde manche et dès lors il a montré ce qu’il savait faire ! On continue à apprendre à travailler avec lui, c’est un pilote fantastique et j’espère que nous allons trouver les soutiens financiers pour le garder avec nous la saison prochaine. Nous ne savons toujours pas si la Fédération va l’appeler dans l’équipe pour le Motocross des Nations, ou le team sera quoiqu’il arrive présent pour accueillir les pilotes Pro Circuit ; aux côtés de Tommy qui roulera en 450 nous aurons sous l’auvent le champion US lites Daen Wilson, Tyla Rattray et Blake Baggett. »

Grand Prix d’Italie / Team Monster Energy CLS Kawasaki Pro Circuit

Double podium MX2 en Italie

Tommy Searle a encore tenu le haut de l’affiche ce weekend lors de la finale du championnat du Monde MX2 de Motocross, qui se tenait sur le circuit vallonné de Fermo près de la cote Adriatique. Second du GP, il côtoyait sur ce podium son équipier Max Anstie, pour la première fois de l’année.

Assuré de terminer troisième du championnat, le Britannique avait à cœur de terminer la saison en beauté sur un circuit ‘à l’ancienne’ qu’il découvrait. Signant en première manche l’un de ses meilleurs départs de l’année, Tommy passait très vite à l’attaque et doublait le leader Jeffrey Herlings pour s’isoler en tête de la course. Net vainqueur de cette manche, Tommy signait le holeshot de la seconde course et voyait Herlings prendre sa roue. Le Néerlandais prenait sa revanche en doublant Tommy, qui comptait sur sa résistance physique pour contre attaquer mais une petite erreur allait lui faire perdre le contact. A égalité de points avec Herlings sur l’ensemble des deux manches, il montait sur la seconde marche du podium.

Un podium ou pour la première fois de l’année Tommy était rejoint par son équipier, qui après avoir terminé à six reprises quatrième d’un GP monte enfin sur un podium. Quatrième de la première manche à distance du trio de tête, il fera une course remarquable en seconde manche puisqu’une chute en début de course le repoussera en neuvième position ; ne baissant pas de rythme il reviendra quatrième de cette course pour s’assurer la troisième place du GP et la sixième du championnat, terminant « rookie » de l’année.

Tommy Searle : « J’ai fait une bonne première manche; Jeffrey (Herlings) était rapide en début de course, mais j’ai fait une série de tours rapides ce qui m’a permis de prendre quinze secondes d’avance. Après cela j’ai vu qu’il ralentissait pour conserver de l’énergie pour la seconde manche, et j’ai fait de même car avec la chaleur je savais que cette course serait dure. J’ai fait un super départ en seconde manche, mon second holeshot de l’année ; Jeffrey était derrière moi et je savais que sur certaines portions il était plus rapide, alors quand il m’a doublé avant la ligne d’arrivée j’ai essayé de le suivre mais il a aligné quelques tours très rapides et ensuite j’ai fait une petite faute et j’ai chuté. On a tous deux roulé fort, mais il n’a jamais baissé de rythme et je n’ai pas pu le rejoindre. Pour moi cela ne change rien que je gagne le GP ou que je fasse second ; j’avais un bon feeling sur la moto, et je suis content de la façon dont j’ai roulé. C’est le plus important, je sais que peux gagner et nous aurons de beaux GP l’an prochain avec Jeffrey. Je sais sur quels points on doit travailler cet hiver, et j’ai déjà bossé sur mes départs. On a échangé avec Mitch (Payton) et il sait ce que Pro Circuit doit faire ; Mitch veut vraiment gagner ce championnat, et je suis sûr que notre moto sera encore meilleure l’an prochain. »

Max Anstie : « Après avoir terminé six fois à la quatrième place d’un GP j’étais déterminé à finir la saison avec un podium, et je suis content de l’avoir fait. J’ai passé un super weekend en Italie ; le temps était parfait, comme chez moi en Californie, et j’aime l’Italie, les fans, la nourriture, les pates ! Je pense qu’on a eu la plus belle piste de la saison, et samedi j’ai fait une très bonne qualification si bien que j’étais très bien placé sur la grille. J’ai beaucoup travaillé sur les départs et cela a payé ; en seconde manche alors que j’étais quatrième je suis sorti de la piste, et j’ai fini dans les barrières. Cela n’a pas été facile mais j’ai pu revenir de neuvième à quatrième pour obtenir ce podium ! Je veux remercier Monster, Pro Circuit, Kawasaki, CLS et toute l’équipe qui a travaillé dur pour qu’on en arrive là. J’ai beaucoup appris cette saison au contact de différentes personnes, dans différents pays, sur divers circuits et je suis impatient d’être à l’année prochaine. »

Jean Jacques Luisetti : « C’est super de finir la saison de GP avec nos deux pilotes sur le podium, c’est la première fois que cela nous arrive cette saison. Je pense que sans cette petite erreur en seconde manche Tommy aurait gagné le GP, et la saison 2012 s’annonce comme un beau duel entre Tommy et Herlings qui sera j’en suis sûr notre principal rival. Tommy a encore été très fort et rapide, et je suis fier de l’avoir avec nous l’an prochain. Max a également très bien roulé ce weekend pour décrocher son premier podium de GP, c’était top de les voir ensemble sur le podium. Je voudrais féliciter notre staff technique, qui a fait le sans faute cette saison puisque nous n’avons pas eu le moindre problème lors des quinze rounds du championnat, et qui travaille toujours dans la bonne humeur. »

(Communiqués Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.