sept
18

MOTOCROSS DES NATIONS : LA FRANCE VICE CHAMPIONNE DU MONDE

Motocross des Nations

La France vice championne du Monde

L’Equipe de France est montée sur la seconde marche du podium de la 65ème édition du Motocross des Nations, disputée devant plus de 40000 spectateurs enthousiastes venus encourager les trente six équipes engagées. Leaders du classement général avant la dernière manche, les tricolores ont finalement été devancés par les Américains qui remportent une nouvelle fois l’épreuve.

Absents du podium l’an passé, les Français ont pris une belle revanche et se sont montrés à la hauteur des espoirs mis en eux par la Fédération Française de Motocyclisme et par leurs supporters. Après deux manches consistantes de nos trois pilotes (une huitième et une onzième place pour Marvin Musquin, une onzième place pour Christophe Pourcel et une victoire pour Gautier Paulin), l’équipe occupait la tête de l’épreuve avant la dernière manche du jour. Mais un incident technique allait malheureusement anéantir leur chance de victoire, Christophe Pourcel déjantant son pneu arrière dans la dernière manche alors qu’il venait de subtiliser la troisième place de la course à l’Américain Ryan Dungey ! Cet abandon remettait en cause la place des Français sur le podium final, et tous nos espoirs reposaient alors sur les épaules de Paulin qui allait assurer avec une huitième place la seconde marche du podium pour l’équipe, et ce pour la quatrième fois en cinq ans !

Christophe Pourcel : « Une seconde place, c’est pas mal et nous sommes quand même contents, nous avions une bonne équipe et l’ambiance entre nous était excellente. J’étais frustré après la première manche, une pierre a cassé mon verre de lunette et j’ai du m’arrêter pour en prendre une nouvelle paire, car avec la pluie qui tombait je ne voyais rien. Avant la dernière manche nous avons échangé avec Olivier et mes équipiers, et nous avons décidé que Gautier rentrerait le premier sur la grille. Je suis bien parti du milieu de grille, mais au cours du troisième tour mon pneu arrière a déjanté et j’ai chuté alors que je venais de passer Dungey. C’est une déception car j’avais pris un bon rythme, mais nous savons tous que nous faisons un sport mécanique et qu’un incident technique peut toujours arriver. »

Marvin Musquin : « Il m’a manqué deux bons départs pour faire mieux, mais je ne m’en suis pas mal sorti, je pense, en faisant deux bonnes courses. J’ai fait mon maximum, dans des conditions de course difficiles du fait d’averses ; dommage que j’ai chuté en seconde manche en m’accrochant dans un virage avec Campano, je perds quelques points dans cet incident. Je suis content de mon week-end, on a vécu quelque chose d’exceptionnel entre nous et avec le public ; jamais je n’avais roulé devant une foule aussi enthousiaste, et je suis heureux que nous leur ayons offert une belle seconde place. »

Gautier Paulin : « J’ai vécu un grand moment en remportant cette seconde manche devant un public en délire, cela restera longtemps dans ma mémoire. J’ai pris un excellent départ, et une fois passé en tête, je n’ai pas trop forcé pour gagner car je savais qu’il restait une manche. Mon second départ a été moins bon, j’ai fait pas mal d’erreurs dans les deux premiers tours, et quand on m’a panneauté que Christophe était « out » cela m’a perturbé car je craignais qu’il se soit blessé. J’ai vu qu’il était tombé dans un endroit rapide, puis je me suis concentré sur ma course car on m’avait informé que nous jouions toujours la seconde place au général ; j’ai repris un bon rythme, et nous avons pu résister aux Australiens qui briguaient eux aussi cette seconde place. »

Philippe Thiebaut : « Que d’émotions en seconde manche ! Je crois que c’est pour vivre de tels moments qu’on pratique la moto, et qu’on prend autant de plaisir dans le sport ! Il y a bien sûr ce soir une petite déception car nous visions la victoire, mais je crois que nous avons fait une belle performance. Depuis trois ans nous manquons de réussite, mais nous continuons à travailler pour bâtir une équipe de France solide, et en seconde manche on a prouvé qu’on pouvait battre les Américains. Il y avait cette année une énergie et une solidarité nouvelle dans l’équipe, la Fédération s’est donnée les moyens d’en arriver là et on va continuer à serrer les poings. Je suis convaincu que cela va finir par payer ! »

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.