sept
14

MOTOCROSS DES NATIONS FRANCE ’2011 : NEWSLETTER FFM #4

Nous sommes maintenant dans la dernière ligne droite avant le Motocross des Nations.

Dans quelques jours aura lieu l’aboutissement de nombreux mois d’efforts pour le Moto-Club Angérien ainsi que pour la FFM. Il faut saluer l’immense travail d’équipe, à tous les niveaux, nécessaire à l’organisation d’une telle compétition. Cela est d’autant plus vrai avec tous les aléas qui peuvent arriver, le changement de pilote suite au forfait de Steven Frossard et son remplacement par Christophe Pourcel en est le parfait exemple. Je sais que tout a été mis en place pour mettre l’Equipe de France dans les meilleures conditions pour atteindre l’objectif ambitieux de la victoire. Portés par le public, nous pourrons compter sur nos 3 pilotes pour se transcender et peut être écrire la plus belle page de l’histoire du sport motocycliste tricolore. Les dés sont maintenant jetés alors place au sport !

Jacques Bolle Président de la Fédération Française de Motocyclisme

Interview
Sébastien POIRIER, Directeur Général de la FFM

Depuis combien de temps les services de la Fédération travaillent sur cet événement ?

Dès l’origine, la Fédération s’est fortement engagée dans l’organisation du Motocross des Nations aux côtés du Moto-Club Angérien, la Fédération souhaitant être très présente sur cette épreuve. Les Services de la FFM sont donc mobilisés sur cette manifestation depuis de longs mois. Dès octobre 2010, une première réunion s’est tenue à notre siège parisien entre Youthstream, Universal Events, le Moto-Club Angérien et la Fédération Française en vue de défi nir les missions respectives de chacun afin de faire en sorte que cet événement soit une totale réussite.

Concrètement, la Fédération sera visible à travers quelles actions ?

La Fédération a fait naturellement de cette épreuve, l’événement phare de la saison motocross. En premier lieu, avoir une Equipe de France au sommet de son art, sur ce point, la Direction Technique Nationale a mis en place un plan de bataille pour permettre à notre Equipe de France d’être parfaitement prête le jour J : une préparation optimum, un accompagnement depuis le début de l’année, des conditions d’hébergement à la hauteur de l’événement, la présence d’un staff médical étoffé… sans compter une structure fortement identifi ée aux couleurs « France » dans le paddock.

En second lieu, la Fédération a accompagné le Moto-Club au niveau organisationnel. Ainsi, Pierre Bonneville, en tant que Directeur de la Communication et toute son équipe, ont travaillé le dispositif promotionnel fédéral : les bénévoles du Moto-Club se verront ainsi remettre une casquette FFM, la Fédération a réalisé 5000 drapeaux tricolores à destination en priorité de nos licenciés, la présence du bus Hospitality FFM et une signalétique FFM conséquente sont prévues. En complément, un travail important a été réalisé avec l’Agence de Communication en charge de la promotion auprès des médias. Enfin, la Direction des Sports animée par son Directeur Vincent Chaumet-Riff aud est au coeur de l’événement afin notamment d’assurer le lien entre les officiels de la Fédération Internationale de Motocyclisme, la Fédération Française et le Moto-Club Angérien ainsi que veiller à la bonne gestion du jury de l’épreuve. Au final, entre les élus de la Commission Nationale de Motocross et les salariés de la FFM, plus d’une vingtaine de personnes seront sur le pont ce week-end.

Actualité
L’Equipe de France en route vers les sommets

Dans le prestigieux cadre de la Tour Eiffel, c’est le jeudi 01 septembre qu’a eu lieu la présentation officielle de l’Equipe de France pour le Motocross des Nations 2011. Organisé par la FFM et Universal Events, c’est sous un soleil radieux que Jacques Bolle, Président de la Fédération Française de Motocyclisme et Philippe Thiebaut, Directeur Technique National, ont présenté l’Equipe de France de Motocross FFM qui défendra les couleurs tricolores à l’occasion du Motocross des Nations. C’est sur le parvis du Champs de Mars, au pied de la Tour Eiffel à Paris que médias, fans et pilotes s’étaient donnés rendez-vous. Steven Frossard, malheureusement forfait entre temps, Gautier Paulin et Olivier Robert, Entraîneur National, ont pu répondre aux questions des journalistes avant de convier les fans à une séance de dédicaces. Retenu aux Etats-Unis, Marvin Musquin n’a pas pu être présent mais nul doute qu’il aurait apprécié cette présentation en « grande pompe ». Après cette présentation au public et aux médias, une conférence de presse était organisée sur la péniche Montebello, amarrée à quelques encablures de la grande dame de fer. A cette occasion, Jean-Marie Boissonnot, Président du Moto-Club Angérien, a présenté les grandes lignes de l’épreuve. Jean-Pierre Mougin, Secrétaire Général du CNOSF et Luigi Zompetti, Vice-Président de Youthstream ont également fait part de leurs investissements dans ce grand événement du motocross.

Zoom Les Pilotes tricolores

450 Kawasaki CLS n°20
23 ans, vainqueur de quatre GP MX2.
Champion du Monde MX2 en 2006, Champion des
Etats-Unis de Supercross Lites en 2009 et 2010.
Membre de l’Equipe de France 2006 (cinquième place).
Christophe POURCEL
MX1

Champion du Monde MX2 et double Champion des Etats-Unis de Supercross, Christophe Pourcel vient de vivre une saison 2011 spécifique et marquée par un retour au premier plan dans le Championnat du Monde MX1 de motocross. Dans l’histoire du cross Français, Christophe Pourcel restera à jamais un cas à part dans la mesure où sa carrière ne ressemble à aucune autre. Titré dès son plus jeune âge et accédant très jeune au Championnat du Monde, il coiffe dès 2006 le titre mondial MX2 au terme d’une belle empoignade avec Antonio Cairoli, son plus sérieux adversaire. Très grièvement blessé moins d’un an plus tard, Christophe et ses proches vivent une terrible expérience dont il ressortira endurci, pour s’attaquer au Championnat Américain. Titré en Supercross Lites en 2009 et 2010, ratant de peu le titre en Motocross l’an passé, il prend alors un peu de distance avec la compétition pour se reconstruire physiquement suite aux séquelles de son accident de 2007. Manquant de ce fait la saison 2011 de Supercross et ne trouvant pas d’accord avec un team aux Etats-Unis, il est revenu en cours de saison disputer le Mondial MX1. Après quelques courses de rodage, il est à nouveau au premier rang en remportant trois succès de manche et en montant sur deux des trois derniers podiums de la saison. Toujours aussi rapide et stylé, donnant l’impression de ne jamais forcer quand il est en piste, Christophe reste un pilote d’exception à qui il ne manque plus guère qu’un peu de constance dans les résultats pour renouer avec un titre.

Gautier PAULIN
Open
450 Yamaha Rinaldi Monster Energy n°21
21 ans, vainqueur de trois Grands Prix MX2 (saisons 2009 et 2010).
Troisième du Mondial MX2 en 2009, quatrième du Mondial MX2 en 2011.
Membre de l’Equipe de France 2009 (seconde place) et 2010 (septième place)
.

Meilleur tricolore cette saison dans le Mondial MX2, Gautier Paulin aborde au Motocross des Nations une nouvelle étape de sa carrière puisqu’il chevauchera en course pour la première fois de l’année une 450cc, la cylindrée qu’il rejoint en 2012 après quatre saisons de GP MX2. Quatrième du championnat MX2 cette saison, avec une victoire de manche dans sa poche, Gautier Paulin est allé au bout de ses convictions en tentant une dernière fois sa chance en 250 alors que beaucoup auraient aimé le voir passer en 450. Face à des jockeys comme Roczen ou Herlings, le talent de l’ancien Champion d’Europe de BMX n’a pas suffit pour combler le handicap de son gabarit et c’est désormais dans la catégorie reine qu’il va s’aligner, deux ans après des débuts tonitruants dans cette cylindrée. Il avait conclu sa première course dans cette catégorie par un succès de manche au Motocross des Nations, avant qu’un accrochage en seconde manche ne l’empêche de monter avec Marvin Musquin et Steven Frossard sur le podium de Franciacorta. Appelé en dernière minute l’an passé dans l’équipe, il a pu cette fois se préparer minutieusement en s’entraînant sur cette 450cc Yamaha qu’il a pu adapter parfaitement à ses exigences. Sur cette piste de Saint-Jean où il a brillé lors du dernier GP de France – troisième de l’épreuve – Gautier aura à coeur de conclure brillamment sa collaboration avec son team actuel, avant de porter de nouvelles couleurs la saison prochaine. « Cette course est pour moi l’aboutissement d’une bonne saison ; nous formons une équipe jeune mais plus expérimentée que celle qui avait pris la seconde place en 2009. J’espère maintenant que les années impaires nous porteront chance ! »

Marvin MUSQUIN
MX2

250 KTM Red Bull Factory n°19
21 ans, double Champion du Monde MX2 (2009-2010).
Vainqueur de quatorze Grands Prix MX2 (2009 et 2010).
Membre de l’Equipe de France 2009 (seconde place) et 2010 (7ème place après double abandon sur problème technique). Blessé à deux reprises cette saison, il dispute le Championnat des Etats-Unis de Motocross.

Double champion du Monde MX2 et membre de l’Equipe de France ces deux dernières années, Marvin Musquin a, comme plusieurs de ses illustres compatriotes – Bayle, Pichon, Tortelli et Vuillemin pour ne citer qu’eux – décidé de « vivre le rêve Américain » en partant poursuivre sa carrière aux Etats-Unis.

Comme si il y avait une malédiction touchant les Champions du Monde débarquant sur le territoire Américain, Marvin a, comme quelques uns de ses prédécesseurs – Langston, Albertijn, Rattray – connu des débuts diffi ciles en raison de blessures. Après qu’une première blessure au genou contractée fin 2010 l’ait empêché de participer au Championnat de Supercross, c’est une autre blessure à la main qui a interrompu sa saison. La reprise a été difficile mais en montant sur le podium de l’avant dernière épreuve du championnat US, l’officiel KTM aconfirmé qu’il restait bien l’un des meilleurs pilotes du monde dans la catégorie MX2. C’est en toute logique qu’il a été retenu pour la troisième année consécutive dans l’Equipe de France et c’est un Marvin particulièrement motivé qui va revenir à Saint-Jean d’Angély, une piste qui lui a souvent réussi. Vainqueur des GP de France 2009 et 2010 et sevré de succès puisque sa dernière victoire date de plus d’un an, Marvin va retrouver avec joie ses fans avec qui il a toujours aimé communier. Son objectif est simple : « Je veux être le meilleur pilote MX2 et amener le minimum de points à l’Equipe de France ! Je sais qu’il y aura un public d’enfer, le site est vraiment bien pour les spectateurs, le tracé est beau et j’ai hâte de retrouver tout ça !!! »

Rétroviseur

Il y a dix ans, quasiment jour pour jour, l’Equipe de France montait pour la première fois sur la plus haute marche du Motocross des Nations. Une performance historique, qu’elle tentera de rééditer cette année sur ses terres, à Saint-Jean d’Angély en présence d’une très belle équipe des Etats-Unis, tenante du titre.

Pour sa première nomination en tant qu’Entraîneur National, Olivier Robert n’avait pas eu la tâche facile quand il avait fallu
proposer au Président de la FFM cette équipe de France 2001.

Le successeur de Patrick Boniface, Jean-Jacques Bruno et Jacky Vimond à ce poste clé avait en eff et dû composer avec les blessures de quelques uns de ses meilleurs mousquetaires, à commencer par le Champion du Monde 250cc Mickaël Pichon et son prédécesseur Frédéric Bolley. Après la contre performance de l’édition 200 à Saint-Jean d’Angély, où une fracture du nez de Frédéric Bolley avait condamné l’Equipe de France dès la première course du week-end, les tricolores avaient besoin de redorer leur blason et cette succession de blessures ne faisait pas vraiment les affaires de l’Entraîneur National.

Comme aimaient alors à le dire Yves Demaria, Luigi Seguy et David Vuillemin, c’est une équipe ‘B’ qui rejoignait la ville de Namur, à cette époque place forte du motocross mondial. Le célébrissime circuit de la Citadelle de Namur avait été retenu pour organiser ce Motocross des Nations et sur ses terres l’équipe Belge composée de Steve Ramon, Joël Smets et Stefan Everts avait bien sûr la faveur des pronostics.

Mais c’était sans compter avec les pièges de ce circuit tracé au milieu des bois, la pression médiatique et populaire exercée sur une équipe ultra favorite après le malheureux forfait des Américains, victimes quelques jours plus tôt d’un terrible attentat et la cohésion d’une équipe française n’ayant rien à perdre !

Motivés au possible, soudés comme jamais les tricolores allaient surprendre tours leurs rivaux en allant décrocher le graal ! Sans gagner aucune manche, mais en jouant placé à chaque fois, nos trois mousquetaires allaient livrer cette course d’équipe que l’on attendait d’eux pour monter sur la plus haute marche du podium. Une victoire indiscutable, acquise certes sans les Américains, mais face à l’ensemble des autres nations et inscrite à tout jamais dans le marbre !

Les Américains et les Français favoris

En alignant la plus belle équipe possible, faisant fi de toutes les rivalités ou intérêts, les Etats-Unis seront une fois encore les favoris du Motocross des Nations. Ryan Villopoto, Blake Baggett et Ryan Dungey tenteront de décrocher une septième victoire de rang et de conserver le trophée Chamberlain qu’ils ont déjà remporté à vingt et une reprises !

Les Français sont unanimement considérés comme leurs plus sérieux rivaux car ils évoluent sur leurs terres et qu’ils alignent un sacré trio. Les blessures ont mis à mal les ambitions des Belges et des Italiens qui pourront toutefois compter sur le quintuple Champion du Monde Antonio Cairoli pour la victoire individuelle. C’est du côté de l’Allemagne, auréolée par le sacre de Ken Roczen en Mondial MX2 que pourrait venir le danger, tout comme de l’Australie ou de l’Angleterre qui alignent de belles formations mais pas forcément aussi homogènes que les Etats- Unis et la France. Tout le monde le sait, le Motocross des Nations est une course à part où il est impératif de réunir tous les ingrédients pour que la mayonnaise prenne. La Fédération Française a tout mis en oeuvre pour cela et que la meilleure équipe gagne !

(Fédération Française de Motocyclisme, Réalisation : FFM – Service Communication, Pascal Haudiquert / Mediacross Photos : P. Haudiquert – M. Zanzani – Moto Crampons)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.