sept
02

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE PIT BIKE 2011 : ROUND 5

Cinquième manche : St Valéry en Caux les 27 et 28 Août 2011

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE PIT BIKE 2011

Round 5 : St Valéry en Caux les 27 et 28 Août 2011

Le championnat de France Pitbike s’est installé le temps d’une épreuve, de la cinquième plus exactement, sur les terres du moto club de St Valéry En Caux le weekend dernier. Une première pour le moto-club normand, davantage habitué à l’organisation de Supercross que de courses de Pitbike. La piste élitiste, qui n’a malheureusement pas pu être modifiée comme il était initialement prévue par l’organisation en raison d’une pluie incessante, offrait bon nombre d’enchaînements tous plus spectaculaires les uns que les autres. Et si la plupart des pilotes ainsi que les organisateurs ont reconnu la difficulté à prendre la mesure des différents sauts, certains ont tout de même réussi à assurer le spectacle malgré les conditions rendues compliquées pour tous. Il aura fallu composer avec les averses constantes, du vendredi soir jusqu’au dimanche après midi…le maximum ayant été assuré afin de remettre en état la piste entre les différentes manches. Les aléas d’une saison estivale décidément bien morose…

Comme d’habitude, les pilotes ont répondu présents lors de cette nouvelle épreuve.

Plus nombreux dans les catégories Amateurs B et Promotion, les catégories 10 et 12 Pro regroupent pour leur part les meilleurs de la discipline.

Et bien que chacun ait plus ou moins souffert de la météo incertaine et capricieuse, tous étaient prêt à en découdre, pour tenter, ou de remonter dans le classement provisoire, ou de conserver sa place.

Faisons tout de suite le point sur les résultats du weekend, à commencer par la catégorie 10 Pro. Une fois de plus, avec leurs petites roues, ce sont sans doute eux les plus touchés par les conditions extrêmes dues au mauvais temps et les ornières plus ou moins profondes, omniprésentes sur l’ensemble du circuit. Heureusement, entre deux averses, le terrain pouvait plus ou moins sécher et limiter la casse…

La première manche a vu le holeshot d’Alexandre Barbosa (Team Workshop), le pilote le plus à l’aise de la catégorie tout au long du weekend. Alexandre Barbosa qui conservera sa première place toute la manche, se permettant même de venir mettre un tour au 3ème…

C’est dire si le circuit a pu mettre en avant une différence de niveau considérable. Parti deuxième, Jérémy Cotte (Team 10Troy Racing) prendra lui aussi une avance considérable sur le reste de ses adversaires et conservera sa place jusqu’au drapeau à damier. C’est donc aux arrières postes et pour le reste du top 5 que la bagarre fait rage. Baptiste Odoul (Team Us Way), parti troisième, chute dans le troisième tour. C’est alors Patrice Careddu qui en profite pour passer alors qu’il bataille depuis le début contre Mathias Jacquelin (Team Pitsterpro) et Clément Godefroy. Mais c’était sans compter un sursaut d’orgueil d’Odoul qui récupère très vite sa troisième place dans la série de whoops et ne commettra cette fois plus d’erreur jusqu’à la fin. Careddu repasse alors quatrième, puis cinquième derrière Jacquelin. Godefroy, victime d’un problème mécanique, perd contact et abandonne. Puis c’est au tour de Jacquelin de commettre une erreur, à quelques tours de la fin. Careddu terminera donc quatrième, Jacquelin cinquième et c’est Jordan Robineau que l’on retrouve juste derrière, en sixième position.

Concernant la deuxième manche, on prend les mêmes et on recommence !

Alexandre Barbosa signe le holeshot et s’empare des commandes. On retrouve en deuxième position le solide Jeremy Cotte.

Les deux hommes de tête prennent alors le large face au reste de leurs adversaires… Une fois encore, c’est pour les troisième et quatrième place, que les pilotes luttent. Parti troisième, Clément Godefroy est à nouveau contraint à l’abandon. C’est donc Mathias Jacquelin que l’on retrouve suivi de très près par Patrice Careddu. Careddu qui finit par doubler Jacquelin pour s’emparer du top 3 et prendre au fil des tours, une petite avance sur le quatrième. Baptiste Odoul, victime d’un mauvais départ, lutte pour remonter mais chute. Il ne baisse pas les bras pour autant et finit par revenir lui aussi sur Jacquelin tout comme Romain Alexandre qui passe cinquième. Les places sont alors figées mais coup de théâtre dans l’avant dernier tour ! Alexandre Barbosa déraille, juste avant le drapeau à damiers, un tour avant la fin. C’est donc Jérémy Cotte qui prend la tête de la course suivi de Patrice Careddu. Barbosa sauve néanmoins les meubles grâce au tour qu’il a réussi à mettre jusqu’au septième. Il termine donc, malgré un tour en moins, sixième de la course et sauve ses points au championnat. Arrive troisième, Baptiste Odoul, quatrième Romain Alexandre et cinquième Mathias Jacquelin.

Au cumul des deux manches, on retrouve Jérémy Cotte sur la plus haute marche du podium.

Cotte qui n’a fait aucune erreur ce weekend et qui continue de grappiller des points pour conserver sa première place au championnat. Le second de l’épreuve, c’est Alexandre Barbosa, victime d’un problème mécanique alors qu’il aurait du gagner les deux manches. Et enfin, on retrouve Patrice Careddu en troisième position qui réalise, encore une fois, une très belle opération. Au classement provisoire, Jérémy Cotte garde le leadership avec 250 points. Alexandre Barbosa est toujours second avec 205 points, de même que Baptiste Odoul est toujours troisième avec un total de 161 points. Patrice Careddu garde sa quatrième position avec 125 points.

Les places semblent progressivement se dessiner au fil des épreuves, mais rien n’est joué, d’autant qu’il en reste encore trois !

Passons maintenant à la catégorie 12 Pro.

Sans surprise, Mike Valade signe le holeshot de la première manche avant de très vite prendre le large face au reste des pilotes. Visiblement très à l’aise sur le circuit malgré la longueur des sauts, il montre une fois de plus son pilotage hors normes. Parti deuxième après une très bonne sortie de grille, Kévin Llamas (Team Us Way) va néanmoins se faire dépasser par un Jimmy Peyras (Team 10Troy Racing) lui aussi survolté et lui aussi à l’aise sur ce type de circuit. Peyras qui, malgré une petite erreur à quelques tours de la fin, conservera sa deuxième position derrière Valade jusqu’au drapeau à damiers. Kévin Llamas signe lui aussi une belle course et termine troisième, sans commettre d’erreurs et malgré la très belle remontée de Stéphane Faivre à ses trousses, victime d’un mauvais départ.

Juste derrière, à la cinquième place, on retrouve Baptiste Alexandre qui semble en difficulté après une chute. Alexandre, l’un des favoris de la catégorie, qui n’est pourtant pas dans un bon weekend et qui contient in extremis les assauts d’Emmanuel Barthazon (Team Ko Shop), sixième, et ce jusqu’au drapeau à damiers. A noter la casse mécanique malheureuse de Morgan Hervé (Team YCF) alors qu’il occupait la quatrième position ainsi que celle de Steven Pascal (Team Pitsterpro).

La deuxième manche voit, une fois n’est pas coutume, le holeshot de Mike Valade qui prend le large dès le premier tour, passant la plupart des enchaînements sans problèmes. Un Valade réellement impressionnant qui se permettra d’enchaîner clicker et autre whip pour le plus grand plaisir des photographes. Parti deuxième, Stéphane Faivre, réalise lui aussi une belle course. Il se fait dépasser par Jimmy Peyras dans le troisième tour mais celui-ci chute et perd du temps à remettre en place son poste de pilotage. Faivre reprend alors la deuxième place. Juste derrière lui, on retrouve Kévin Llamas, troisième après avoir repassé Baptiste Alexandre qui l’avait pourtant à peine doublé mais qui semble ne pas trouver ses marques sur ce circuit. D’autant que Jimmy Peyras va commencer une remontée de folie dont il a le secret.

De la cinquième place, il repasse très vite à la troisième et va tout donner pour retourner chercher Faivre. Il revient alors dans sa roue et Faivre va lui-même tout donner pour maintenir Peyras et ce jusqu’au drapeau à damiers. Une très belle bagarre pour les deux pilotes dont Faivre sort vainqueur in extremis. Arrive quatrième derrière eux, Kévin Llamas puis Baptiste Alexandre, cinquième. A noter également la belle remontée de Morgan Hervé, septième, parti dernier après avoir tapé dans sa grille de départ. Au cumul des deux manches, Mike Valade emporte haut la main la catégorie et monte sur la première marche du podium suivi de Jimmy Peyras et de Stéphane Faivre. Et au classement provisoire, Valade conserve le leadership et continue à prendre de l’avance avec 275 points. Il est toujours suivi de Jimmy Peyras avec un total de 253 points. Les deux hommes ont pris le large sur le troisième, Kévin Llamas, qui pour sa part reprend une place avec 178 points. Baptiste Alexandre rétrograde à la quatrième place avec 170 points et enfin, Emmanuel Barthazon complète ce top 5 provisoire avec 147 points.

Place à présent à la catégorie Promotions.

Une catégorie qui au vu des chronos du leader, Mickael de Souza, n’a pas a rougir de son niveau. Un Mickael de Souza qui a confirmé ce weekend tout son potentiel pour l’an prochain, en catégorie Pro. Il laisse filer le holeshot au profit de Sébastien Mithouard avant de très vite le doubler pour prendre le large sans jamais n’avoir à se soucier de ses adversaires et ce jusqu’au drapeau à damiers. En deuxième position, on retrouve donc Sébastien Mithouard qui réalise une course solide sans erreur et livre bataille avec Olivier Henry. Mais c’était sans compter la détermination d’un autre pilote, le jeune Thibaut Lacaille, autre révélation de l’année dans cette catégorie, qui parti au delà de la quinzième place, fait le forcing pour remonter pour finalement s’emparer de la deuxième place finale. Mithouard devra donc se contenter de la troisième place. Juste derrière, on retrouve Olivier Henry suivi de Fabien Amouyal (Team Ko Shop) et de Valentin Si Debbhi, ces deux derniers s’étant livré, eux aussi, une belle bagarre pour la cinquième position. A noter la non participation à cette épreuve de Grégory Bonnet qui perd sa deuxième place au classement provisoire.







Et justement, au provisoire, c’est De Souza qui s’installe plus confortablement encore sur le fauteuil de leader avec ses 85 points. Il est suivi de Lacaille ,second, qui réalise une très belle opération avec l’absence de Bonnet. Il totalise 68 point. Bonnet passe troisième avec 57 points. Fabien Amouyal est quatrième avec 43 points, suivi de Yohan Moulis, cinquième, avec 40 points. Le perdant de l’épreuve c’est Steve Courlivant, quatrième avant d’arriver à St Valéry, mais qui, victime d’une casse mécanique, ne prend aucun point. Il rétrograde à la sixième place du provisoire avec 38 points…

Dans la catégorie Amateurs B, celle qui a sans doute le plus souffert des conditions climatiques, c’est Sébastien Coet (Team Us Way) qui réalise le holeshot et qui prend le large dans les deux premiers tours. Le vétéran va néanmoins perdre un peu de terrain au fil des tours et se relâcher progressivement. C’est alors Florian Cypres qui s’empare de la première place, première place qu’il conservera jusqu’à la fin, auteur d’une finale sans erreurs. Également auteur d’un bon départ, Thomas Fournier se retrouve deuxième dès le quatrième tour. Il va lutter pour conserver sa place mais ne pourra contenir Morgan Blaisius, un habitué du podium, qui, auteur d’une très belle remontée s’emparera de la deuxième place, Fournier se contentant de la troisième. A noter la chute de Pierre-Baptiste Baudens dans le dernier tour, troisième tout le long de la course, qui ne passera finalement pas la ligne d’arrivée.

Un mot sur la manche Vet/Girls qui a vu le holeshot de Sébastien Coet, décidément spécialiste en la matière. Et chez les vétérans justement, c’est Pascal Chapin qui finalement va revenir en première position malgré la très belle course de Coet, deuxième. David Deshorties complète ce podium.

Du côté des Girls, Justine Geisler (CP Concept/Team Scratchi Design) prend les commandes et passe le drapeau à damiers en tête. Elle est suivie de Margot Dupeux (Team Pitsterpro) qui progresse de course en course et d’Emmanuelle Camus, qui signe un dernier podium pour sa dernière participation à ce championnat de France.

Chez les Fifty qui avaient soif de revanche, suite à l’annulation de leur manche à Arcey en raison des conditions impraticables, c’est Morgan Hervé (Team YCF) qui signe le holeshot et qui prend une belle avance dès le second tour. M.Hervé impressionnant au guidon de son 88 et qui signe des chronos exceptionnels.

La bataille se situe pour la deuxième place entre Arnaud Lamare (Team Us Way) et Sébastien Mithouard qui termineront respectivement deuxième et troisième de la catégorie. A noter les soucis mécaniques de Daniel Razoux qui était pourtant bien parti pour signer son premier podium dans cette catégorie.

Petit clin d’oeil également aux sous catégories créées pour l’occasion…celle des 8 pouces avec la victoire de François Boulengier (Team Scratchi Design) suivi de Daniel Dutordoit.

Les deux hommes roulent sur de véritables machines de collection et ne déméritent pas, animant davantage encore cette catégorie plus fun que les autres. Clin d’oeil également au « Fifty Kid », Cameron Porte (CP Concept), le plus jeune pilote de l’épreuve…

Enfin, on termine par quelques mots sur la Superfinale regroupant l’élite du weekend, soit les dix premiers 10 Pro et les dix premiers 12 Pro.

Mike Valade signe le holeshot, une fois de plus, avant de s’envoler vers une nouvelle victoire. Dans le premier tour, Kévin Llamas est alors deuxième suivi de Daniel Razoux. Cependant, Jimmy Peyras quatrième, ne compte pas en rester la…il double Razoux avant de s’attaquer à Llamas. Suivra alors une très belle bagarre dont Peyras en sortira vainqueur pour terminer deuxième derrière Valade. Llamas conservera sa troisième place, signant un excellent weekend. Daniel Razoux termine quatrième suivi d’Alexandre Barbosa, premier 10 Pro.

Enfin, Stéphane Faivre complète ce top 5. Merci au moto-club de St Valéry En Caux, aux organisateurs et à l’équipe CP Concept pour cette cinquième épreuve. La saison estivale n’aura décidément pas été simple et les conditions de course difficiles, mais le rendez vous est pris dans 15 jours pour une nouvelle épreuve, espérons le, sous le soleil cette fois !

Rendez vous le 10 septembre prochain à St Mihiel

(Texte & Photos : Justine Geisler)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.