sept
06

MX DES NATIONS : VAN DAELE REMPLACE VAN HOREBEEK

MX DES NATIONS : VAN DAELE REMPLACE VAN HOREBEEK

La chance n’est clairement pas du côté des deux-roues en Belgique. Tant les cyclistes que les coureurs de motocross sont confrontés avec des difficultés! L’accident tragique de Wouter Weylandt dans le Giro ainsi que Jurgen Van Den Broeck et Tom Boonen qui ont du quitter respectivement le Tour et la Vuelta suite à des fractures.

En motocross quatre coureurs de haut niveau ont été contraints de renoncer suite à des blessures: Steve Ramon (cou), Clément Desalle (clavicule cassée), Ken De Dycker (cou) et depuis hier nous avons Jeremy Van Horebeek (épaule) à ajouter à cette liste. Toutes ces blessures sont assez récentes pour le manager Joël Smets qui ne pourra donc compter sur aucun d’eux pour le prochain Motocross des Nations. Joel a donc eu beaucoup de travail ces dernières semaines afin de pouvoir aligner trois coureurs.

Pour remplacer Jeremy Van Horebeek il fait appel à Marvin Van Daele, 29 ans et ancien coureur du mondial. Vu que le coureur dans la catégorie MX2 (250cc) ne peut être âgé plus de 23 ans, Joel Roelants a été transferé de la catégorie Open (350-450cc) vers le MX2, sa catégorie préférée . Ce qui est remarquable mais complètement aléatoire, c’est que le manager ainsi que les trois coureurs habitent tous dans la province d’Anvers! La « nouvelle » équipe est composée comme suit :

MX1 (350-450cc) Marvin Van Daele Honda #4 (Mol)
MX2 (250cc) Joel Roelants KTM #5 (Grobbendonk)
OPEN (350-450cc) Kevin Strijbos # 6 (Wuustwezel)
Team manager Joël Smets (Dessel)

Jéremy Horebeek est connu comme équipier exemplaire et il se réjouissait donc de ce MXoN. Ce forfait est une nouvelle malchance après une saison déjà perturbée : «Après ma blessure à l’épaule, tôt dans la saison, j’ai été physiquement et mentalement de retour, ma troisième place au GP de Belgique en est bien la preuve. J’étais donc très excité afin de donner mon maximum pour mon pays lors du MXoN et de pouvoir terminer ma saison en beauté. … C’est dur!  » dit Jéremy déçu.

Marvin Van Daele est peut-être moins bien connu auprès du grand public, mais il est un coureur très respecté dans le milieu de motocross possédant une expérience considérable au sein du Championnat du Monde. Il y a cinq ans, il était sur le point de faire une percée dans le Championnat du monde et il avait même réussi de conclure un semi-contrat d’usine avec Suzuki. Malheureusement, il a ensuite dû faire face à la fièvre glandulaire pendant presque deux ans et son rêve a disparu. Depuis lors, Marvin combine son sport avec un emploi en tant que facteur, mais lors des épreuves du Championnat de Belgique ainsi que les épreuves internationales, il parvient toujours à se battre avec les coureurs du Championnat du Monde.

«J’ai un sentiment un peu mitigé suite à cette sélection» réagit Marvin plutôt surpris. «Tout d’abord j’aurais aimé avoir forcé ma sélection sur les circuits du Championnat du Monde, mais cette maladie en a décidé autrement. Mais que cela soit clair, je suis extrêmement honoré de pouvoir défendre les couleurs de mon pays dans l’une des plus belles épreuves de motocross sur la planète. Je vais donc tout faire pour me surpasser en France « se réjouit Van Daele.

Il sait que ce ne sera pas facile de rivaliser avec les meilleurs coureurs du monde. Par ailleurs, le MXoN s’approche mais Marvin veut remplir le reste du temps utilement. «Au niveau de la condition il n’y a pas de problèmes, mais afin de gagner encore un peu de vitesse, je participe, sur les conseils de Joël Smets, le week-end prochain au GP d’Italie. Je reprends la place de Ken Dedycker au sein du team Honda LS Lier.  » dit notre «Flying Postman»!

Marvin Van Daele a obtenu son meilleur résultat lors du GP de Namur en Belgique en 2005 où il avait terminé troisième en MX1.

Qu’est-ce que ce nouveau changement veut dire pour les ambitions belges ? Joël Smets : «Eh bien, il va de soit que nous n’attendons pas de Marvin qu’il se batte directement avec le Champion du monde, Cairoli » le coach reste réaliste. « Atteindre le podium sera difficile mais une place dans le top 5 doit être possible! Et est-ce que nous Belges ne sont pas à notre meilleur niveau dans le rôle d’outsider? » conclu le team manager.

(Communiqué FMB)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.