juil
21

TEAM NGS : CHAMPIONNAT EUROPE EN LETTONIE

Week-end sans en Lettonie

Le lointain et couteux déplacement en Lettonie n’aura pas apporté au team NGS les résultats escomptés, puisque Charles Lefrançois y a obtenu l’un des moins bons résultats cette saison en Championnat d’Europe. Désormais second du championnat, le Normand reste toutefois dans la course au titre puisqu’il reste deux épreuves à disputer.

Ayant préparé minutieusement cette épreuve sur le désormais fameux ‘spot’ du Pont de Normandie, Charles 0 découvert en Lettonie l’un des circuits les plus difficiles de la saison, avec un sol sablonneux plus dur que de coutume sur lequel de petites vagues et marches allaient se créer tout au long du week-end. A l’issue de la séance chronométrée ou il ne décrochait que le douzième temps, Charles savait que cette épreuve serait difficile pour lui, car il ne parvenait à se libérer pour rouler comme il sait le faire. Anticipant légèrement son premier départ il ne s’élançait qu’en dix septième position après avoir tapé la grille, et c’est au physique qu’il remontait douzième de cette manche, franchissant la ligne d’arrivée frustré et déçu. Son second départ allait être meilleur sans être exceptionnel, et c’est une maigre neuvième place qu’il accrochait dans cette manche, signant malheureusement sa plus mauvaise performance depuis le début du championnat avec la dixième place de l’épreuve. Charles voit donc la plaque rouge lui échapper au profit de son compatriote Romain Febvre, sur qui il compte 12 points de retard alors qu’il en reste 100 à distribuer en Belgique (31 juillet) et en Allemagne (4 septembre). Souffrant toujours de sa blessure au genou, Alexis Gaudrée est de son côté toujours au repos et n’avait pas fait le déplacement en Lettonie.

Bruno Losito : « Après l’Espagne on a revu pas mal de choses, on avait retrouvé toute la motivation pour donner à Charles un maximum d’atouts pour continuer à briller dans le championnat d’Europe. On a travaillé sur la moto, sur sa position de pilotage et le pilotage lui-même, et tout ce travail avait porté ses fruits lors des séances d’essais privé ou Charles avait gagné de la vitesse. On est arrivé en Lettonie avec beaucoup d‘espoirs, jusqu’au premier essai ou on a vu qu’il n’arrivait pas à reproduire en condition de course ce qu’il faisait à l’entrainement. Il avait perdu de la vitesse, et après deux départs moyens, alors qu’il était parti en tête en Hollande il a fait deux courses transparentes. La plaque rouge s’est envolée, et si Charles ne parvient pas à gagner cela va être très compliqué de la reprendre ; il reste deux épreuves et on garde espoir, la balle est dans son camp et nous continuerons à être derrière lui pour l’aider au maximum. »

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.