juil
31

SUPERCROSS FFM – SX TOUR À LA BOSSE DE BRETAGNE : RÉSULTATS

Championnat de France SX TOUR, la Bosse de Bretagne (35)

Cédric Soubeyras – KTM, 1er vainqueur devant Khounsith Vongsana – Suzuki et Cyrille Coulon – Suzuki

Samedi était un jour de rentrée pour les pilotes du Championnat de France SX Tour 2011 à la Bosse de Bretagne.

Météo chaude et ensoleillée, belle piste et un public de plus en plus nombreux pour ce premier rendez-vous de la saison.

Près de 70 pilotes se présentaient pour les phases qualificatives dans les trois catégories : FREEGUN Junior Cup, SX2 et SX1.

Ce coup d’envoi était également celui d’un nouveau format de compétition élaboré à partir d’un cahier des charges très exigeant.

La première vocation de ce championnat créé par Jean-Luc Fouchet en 1987 avec la Fédération Française de Motocyclisme est de recruter les jeunes pilotes pour les initier à cette discipline qui a révélé les plus grands champions français. La dernière traduction de la capacité de cette filière revenant à la trajectoire dessinée par Marvin Musquin. Compte tenu de l’évolution des cylindrées et des catégories, il était devenu nécessaire de relancer la catégorie SX2, palier indispensable et intermédiaire entre les juniors et l’élite. Le SX2 a ainsi repris une position à part entière dans le paysage du championnat.

Le troisième enjeu étant de consolider et accroître le niveau sportif général et plus particulièrement celui de l’élite essentiellement représenté par la catégorie SX1.

Fabien Izoird – champion en titre – témoigne parfaitement de la pépinière que constitue le Championnat de France SX Tour dès lors que les Etats-Unis – nation N°1 de la discipline – ont cherché un remplaçant à l’équipier de Ryan Villopoto – Champion Supercross 2011 dans le team Kawasaki.

Place aux courses.
La FREEGUN junior Cup a tenu toutes ses promesses. Comme cela était prévisible, les «redoublants» fort d’une année d’expérience dans cette catégorie ont mis leurs acquis à profit. Vainqueur des deux manches Théo Roptin – Yamaha jubilait sur le podium et se découvrait une réelle joie à rouler en supercross devant ce public très enthousiaste. Il a livré une bataille remarquable avec Gaétan le Hir – Yamaha. Si ce dernier était manifestement plus rapide dans la section des whoops, Roptin est toujours parvenu à le contenir sur le reste du circuit. «Les troisièmes» sont Yannis Irsuti – Yamaha (4ème et 3ème) que l’on attend encore plus prêt des débats lors des prochaines courses et Christophe Rui – KTM, bien stylé et en net progrès. Cette hiérarchie demande confirmation compte tenu du potentiel d’un Maxance Mora – KTM (4ème & 6ème) ou même d’un Julien Craeye ( 10ème et 4ème).

En SX2, Jason Clermont – Honda, s’est totalement retrouvé. Il remporte la première manche et termine second de la deuxième. Encore incertain faute de guidon il y a peu, cet espoir tricolore se présente finalement à la Bosse et prend tout le monde de surprise. Indiscutablement, celui qui s’est plutôt distingué en motocross, explose complètement en supercross où il semble prendre beaucoup d’aisance et un réel plaisir. Il a eu fort à faire face à Josse Sallefranque – Honda qui a payé son départ moyen en première manche pour remonter finalement second mais en s’imposant sans discussion possible en 2ème manche. N°5 en Open l’an passé, Sallefranque est pleinement dans son objectif du titre SX 2 cette année d’autant qu’il décroche trois points de bonus en superfinale lui permettant de prendre le commandement du championnat. Il donne le rythme et tient un rôle moteur auprès des plus jeunes qui le côtoient dans cette catégorie.

Habitué de la cylindrée, Mike Valade – Honda, s’est mis en lumière et monte sur le podium avec deux troisièmes places largement méritées. L’expérience paye et la relance de cette catégorie lui redonne confiance avec une bonne raison d’ y croire.

Jérémy Chauveau – Kawasaki, 4ème dans chaque manche, n’est pas loin du trio de tête. Rassuré sur sa valeur réelle, le podium est accessible. Sa 10ème place en superfinale et deuxième pilote SX2 est venue le confirmer.

SX1, plus exigeant, le niveau se resserre. Cette catégorie affiche le plus gros plateau tant par le nombre que par le niveau. Seul le gratin a franchi l’étape des qualifications pour retenir 15 pilotes. Habitué du championnat, Jean-Baptiste Maronne – Honda échoue pour seulement 6 dixièmes. Un pilote a déjoué tous les pronostics, 6ème temps chrono à 8 dixièmes de la pôle, il demeurait discret quant à ses prétentions. Khounsith Vongsana – Suzuki a pourtant remporté la 1ère manche, terminé 3ème dans la seconde et 2ème de la finale. Rien à dire sur sa maîtrise d’une grosse cylindrée, combinée à des bons départs. Khounsith est de retour aux affaires et de belle manière. Moins surprenant tant cet enfant du supercross s’est toujours distingué, Cédric Soubeyras – KTM, a repris le guidon de sa 250 2 Temps et réalise le score presque parfait avec la pôle, une 2ème place et deux victoires. Le ton et ses ambitions sont clairement affichées pour 2011. Il sera malheureusement absent de la deuxième épreuve du SX Tour à la Tremblade, retenu prioritairement sur une épreuve d’un championnat étranger. Il sait qu’il devra combler un certain handicap de points ensuite, mais celui qui a été sacré «King Of Geneva» en 2009 et encore à deux doigts de cet exploit en 2010 sait relever les défis.

Ecarté de la fin du Championnat de France SX Tour 2010 sur blessure, Cyrille Coulon – Suzuki – champion 2008 est rassuré.

Troisième temps chrono, deux troisièmes places et une seconde place lui apportent pleine satisfaction et de bons indicateurs face à ses adversaires. Cette constance remplit le capital confiance de Cyrille avec ce bon démarrage.

Le champion sortant 2009 et 2010 et favori indiscutable, Fabien Izoird – Suzuki n’a pas réalisé d’entrée fracassante. Doit-on s’en inquiéter ?

Rien d’alarmant, mais deux places de cinquième lors des manches et une de sixième en finale, ne reflètent pas le talent et les capacités du pilote. Il faut admettre que Fabien Izoird a terminé le championnat supercross 2010 en europe en décembre pour enchaîner avec celui des Etats-Unis dès janvier jusqu’en mai.

Peut-être il lui faut reconstruire une motivation suffisante pour se lancer pleinement dans la course d’un troisième titre consécutif ?

Non Fabien Izoird ne cherche pas d’excuse, il assume une certaine appréhension pour chaque début de championnat accentué cette année par un nouveau format de compétition plus sélectif et exigeant. Les résultats de cette ouverture et la vingtaine de points qui le séparent des premiers le motivent suffisamment pour travailler immédiatement afin de redresser la barre dès la prochaine épreuve à la Tremblade.

Voici ses adversaires prévenus !
Présent sur la scène SX depuis de nombreuses années, Mickaël Musquin – Honda réalise une bonne ouverture de saison, 6ème et 4ème aux manches puis 4ème en finale, le voici 4ème du provisoire. Celui qui ouvert la voie à son jeune frère, Marvin, affiche toujours un bon niveau en début de saison et de véritables dispositions à la discipline, il doit maintenant trouver la constance à chaque rendez-vous pour tenir ce rang.

Clin d’oeil aux pilotes transalpins, Davide Degli Esposti – Suzuki le plus français des italiens a transmis le virus à Angelo Pellegrini – Suzuki l’an passé. Ils sont rejoint désormais par Mattéo Bonini – Suzuki. Ils occupent respectivement les 6ème, 7ème et 10ème places au provisoire.

Quel premier bilan tirer de ce nouveau format de compétition ?
Sportivement, il est indiscutablement bénéfique par l’intensité qu’ont connues les courses dans les trois catégories.

La FREEGUN Junior Cup offre désormais deux courses contre une seule jusqu’alors et autant de possibilités de marquer des points. La catégorie SX2 a exactement mis en lumière le type de pilote qui doit s’y illustrer comme Jason Clermont, autant tiré que poussé par des plus expérimentés que sont Josse Sallefranque et Mike Valade. Cependant on attend rapidement que les ex juniors comme Jérémy Chauveau, Josselin Pecoud, Frédéric Guérin ou Bastien Thomas gravitent vers les avants postes pour donner toute la force que cette catégorie mérite. Cela pourra peut-être venir aussi des «Euros» que l’on espère présents à la Tremblade que sont Romain Febvre, Charles Lefrançois, Dylan Ferrandis, Maxime Desprey ou Arnaud Aubin.

En SX1, les places sont devenues chères parmi les gros bras de ce championnat pour accéder en super-finale d’autant plus, lorsqu’un Khounsith Vongsana passe d’outsider à vainqueur potentiel, que de nouveaux acteurs comme Mattéo Bonini arrivent ou que certains qui pourraient légitimement s’illustrer en SX2, Thomas Ramette, Angelo Pellegrini ou Loic Rombaut préfèrent le défi du SX1. L’étape du repêchage devient mathématiquement inévitable dès lors que l’on ne rentre pas dans le top 6 au cumul des deux manches. L’étau se resserre et tirer le niveau vers le haut. «Assurer» sa place ne suffit plus comme certaines scénaris de courses l’ont parfois permis jusqu’alors , l’attaque est de mise à chaque instant. Le sport y gagne et c’est tant mieux.

Classement Provisoire Freegun Junior Cup :
1- Théo Roptin Yamaha 1/1 – 50 points
2- Gaétan Le Hir Yamaha 2/2 – 44 pts
3- Yannis Irsuti – Yamaha 4/3 – 36 pts
4- Christophe Rui KTM 3/4 36 pts
5- Maxence Mora KTM 4/6 – 33 pts
6- Julien Craeye Yamaha – 10/4 – 29 pts
7- Aurélien André KTM – 8/7 – 27 pts
8- Hugo Jeanne – Yamaha – 6/9 – 27 pts

Classement Provisoire SX1 :
1- Cédric Soubeyras KTM 2/1 – 72 pts
2- Khounsith Vongsana Suzuki 1/3 – 67 pts
3- Cyrille Coulon Suzuki 3/2 – 62 pts
4- Mickael Musquin Honda 4/6 – 51 pts
5- Fabien Izoird Suzuki 5/5 – 47 pts
6- Loïc Rombaut Honda 4/8 – 37 pts
7- Davide Degli Esposti Suzuki 7/7 – 42 pts
8- Matteo Bonini Suzuki 12/6 – 40 pts

Classement Super Finale (Open SX1 – SX2) :
1- Cédric Soubeyras, 2- Khounsith Vongsana, 3- Cyrille Coulon, 4- Mickael Musquin, 5- Matteo Bonini, 6- Fabien Izoird, 7- Davide Degli Esposti, 8- Yohan Lafont, 9- Josse Sallefranque,10- Jeremy Chauveau, 11 Mike Valade, 12 Jason Clermont, 13 Maxime Jeanne, 14 Josselin Pecout, 15 Loic Rombaut.

Classement Provisoire SX2 :
1- Josse Sallefranque Honda 2/1 – 59 pts
2- Jason Clermont Honda 1/2 – 56 pts
3- Mike Valade Honda 3/3 – 50 pts
4- Jérémy Chauveau Kawasaki 4/4 – 47 pts
5- Maxime Jeanne Suzuki 7/6 – 37 pts
5- Josselin Pécout Suzuki 8/5 – 36 pts
7- Frederic Guérin Honda 5/8 – 29 pts
8- Tanguy Egler Yamaha 11/7 – 24 pts

(Source & Photos : Motoraxess)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.