juil
04

MOTOCROSS FIM – GP DE SUÈDE : LES RÉACTIONS DES TEAMS KAWASAKI

TEAM KRT GRAND PRIX DE SUEDE

Un podium de manche pour Xavier

Huitième épreuve de la saison, le Grand Prix de Suède marquait le cap de mi-championnat et sur un circuit d’Uddevalla que le Mondial fréquente depuis longtemps Xavier Boog est allé s’offrir son premier podium de manche et la sixième place du GP.

Pas vraiment apprécié des pilotes en raison de son revêtement très glissant, le circuit d’Uddevalla n’a pas offert de courses passionnantes dans la mesure où il est très difficile de doubler avec essentiellement une seule et unique trajectoire. En réussissant des départs corrects tant en qualification qu’en course, Xavier Boog avait jeté de bonnes bases mais il n’y a qu’en première manche dimanche qu’il en a vraiment profité. Neuvième sur la grille il pointait au sixième rang en début de manche, mais en tenant un bon rythme il accédait assez vite à la troisième place qu’il défendait jusqu’au baisser du drapeau. Mieux parti en seconde manche Xavier allait malheureusement perdre du terrain lors des premiers tours, se positionnant en huitième position jusqu’à ce qu’il butte sur Gonçalves et parte à la faute. Finalement onzième de la manche et sixième du GP, Xavier n’est pas passé très loin du podium final !

Le week-end de Jonathan Barragan fut plus compliqué, une chute lors des qualifications le reléguant seizième sur la grille; bien parti en première manche il chutera et se retirera dès le second tour, avant d’obtenir la neuvième place du second débat, à moins de dix secondes du quatrième. Respectivement huit et dixièmes du championnat, Xavier et Jonathan seront le week-end prochain au départ du Grand Prix d’Allemagne à Teutschenthal.

Xavier Boog : « Ca fait du bien d’obtenir un podium de manche, c’est le point positif du week end! J’ai pris un bon départ dans les deux manches, et dans la première j’ai de suite pris un bon rythme ce qui m’a permis de m’installer à la troisième place. Sur la fin de course j’avais de Dycker et Cairoli derrière moi, mais j’ai pu les contrôler et garder cette troisième place qui fait du bien à tout le monde dans le team ! Mon second départ fut encore meilleur que le précédent, mais je n’ai pas pris un bon rythme et je me suis fait doubler par plusieurs pilotes ; quand j’ai rejoint Gonçalves je n’ai pas trouvé ou la passer et j’ai fini par faire une faute et perdre quelques places. C’est alors que je me suis réveillé, j’ai signé mes meilleurs chronos en fin de course ce qui n’est pas normal ; il faut que j’arrive à faire deux bonnes manches de suite pour obtenir un podium de GP. »

Jonathan Barragan : « Par le passé j’ai obtenu quelques bons résultats sur cette piste que j’aime bien, mais cette année j’ai chute deux fois de trop, en qualification puis en première manche. Je me suis retrouvé seizième sur la grille mais mes départs n’ont pas été mauvais; en première manche j’étais septième quand j’ai fait une petite faute lourde de conséquence puisque j’ai abimé la moto en chutant dans un trou à la réception d’un saut. En seconde manche j’avais une bonne vitesse, mais pas suffisante pour faire mieux que neuvième dans cette catégorie MX1 très relevée cette année. La semaine prochaine en Allemagne nous aurons une piste dure, normalement c’est un terrain qui doit me convenir. »

François Lemariey : « Xavier s’est bien battu en première manche, il nous a fait plaisir et nous a donné bien des espoirs avant la seconde manche ; dommage qu’il ait tardé à prendre un bon rythme en seconde manche, c’est un point qu’il doit travailler pour être dans le coup dès le début de course. Jonathan est vite rentré en première manche avec une moto bien abimée, il s’est repris en seconde manche en livrant une manche correcte. »

GRAND PRIX DE SUEDE / TEAM CLS MONSTER ENERGY PRO CIRCUIT KAWASAKI

Max Anstie quatrième en Suède

Max Anstie a prouvé en décrochant la quatrième place du Grand Prix de Suède, huitième manche du championnat du Monde, qu’il avait parfaitement récupéré de sa blessure au dos pour égaler son meilleur résultat en GP. Tommy Searle a eu moins de réussite, étant contraint à l’abandon en première manche.

Touché au dos lors de sa chute en Espagne, Max a débuté son week-end en retrait en ne prenant que la quatorzième place de la course qualificative. Une position qui ne l’a pas empêché de prendre d’excellents départs, le portant rapidement quatrième de la première manche ; tenant un bon rythme durant toute la manche le « rookie » de l’année reviendra menacer la troisième place de Jeffrey Herlings, qui ne le précède que de quatre secondes à l’arrivée ! Tout aussi incisif et véloce en seconde manche, Max ne cèdera qu’une place à son équipier Tommy Searle pour obtenir la quatrième place de l’épreuve, égalant son résultat du GP des Etats Unis en mai dernier. Il gagne une place au championnat, ou il est maintenant septième.

Tommy Searle a connu moins de réussite en abandonnant en première manche, après qu’un autre pilote l’ait percuté au premier virage ; carter moteur explosé, Tommy perdra sans s’en rendre compte l’huile et cassera son moteur. Parti en seconde manche sur une piste qui n’avait plus rien à voir avec celle qu’il connaissait, Tommy mettra quelques tours à trouver les bonnes trajectoires et reviendra quatrième. Il reste troisième au championnat mais concède des points à ses rivaux, alors que sept GP – soit quatorze manches – restent au calendrier.

Max Anstie : « Je me suis senti fort dans les deux courses aujourd’hui, et je n’ai pas fini loin du podium avec deux résultats dans le top cinq. Hier j’ai eu quelques soucis à m’adapter à la piste et à me concentrer, mais aujourd’hui c’était différent. Je ne m’attendais pas à être aussi fort deux semaines après ma chute en Espagne, mais ce matin j’ai eu de bonnes sensations; je me suis même surpris en première manche, en ne finissant qu’à quatre secondes de Herlings ! Mon autre course a été aussi solide, la cinquième place me permettant de prendre la quatrième place du GP, comme aux USA. La piste était glissante mais c’était la même pour tout le monde, et j’ai su prendre deux bons départs ; merci au team, qui m’a fourni une moto très performante. »

Tommy Searle : « Je ne comprends pas comment on peut mettre des gravillons sur une piste de motocross, ici encore le premier virage était sur du gravier si bien que le départ a été perturbé par des incidents. J’ai légèrement glissé et Van Horebeek m’a percuté, faisant un trou dans le carter moteur ; je ne m’en suis pas rendu compte de suite, et le moteur a cassé faute d’huile. Je considère que c’est un coup de malchance, c’est tout. J’ai mieux réussi mon second départ, mais j’ai perdu un peut de temps au second virage et je me suis retrouvé dixième. Quand des pilotes comme Roczen, Herlings où Paulin prennent un bon départ c’est très compliqué de revenir sur eux; j’ai pu revenir quatrième, mais l’écart était trop grand et sur une piste aussi glissante que celle-ci il fallait être prudent. Je n’avais sans doute pas les meilleures trajectoires ici, le week-end prochain sera sans aucun doute différent. »

Jean Jacques Luisetti : « Max Anstie nous a encore prouvé ce week-end combien il est fort, et nous sommes convaincus que l’an prochain il sera un des hommes forts de la catégorie. Samedi il n’a pas réussi une bonne performance lors de la course qualificative, mais aujourd’hui il a fait deux superbes courses pour finir au pied du podium. Tommy a été malchanceux en première manche, quand un autre pilote a endommagé sa moto et il a fait de son mieux en seconde manche, perdant quelques points aujourd’hui. En ce qui concerne Christophe il a roulé ce week-end en Hollande pour adapter la moto à son pilotage, il roulera encore en début de semaine puis nous déciderons ensemble s’il va ou non en Allemagne ; s’il roule là bas ce sera quasiment sa première course depuis un an, et l’objectif sera d’être dans le top dix pour cette reprise. »

(Communiqués Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.