juil
22

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE PIT BIKE : RÉSUMÉ DU 4 ÈME ROUND

Quatrième manche : Arcey, 16 et 17 Juillet 2011

CHAMPIONNAT DE FRANCE DE PIT BIKE 2011

Round 4 : Arcey, 16 et 17 Juillet

Ce weekend s’est déroulée du côté d’Arcey, près de Montbéliard, la 4ème épreuve du championnat de France. Une première pour le motoclub franc-comtois, habitué à l’organisation de Supercross mais jamais de courses de Pitbike. Malgré une pluie diluvienne le dimanche ayant entraîné des conditions de course assez extrêmes, on peut dire que cette épreuve fut réussie, notamment grâce à l’expérience certaine des bénévoles et du président du motoclub qui ont su retravailler la piste tout au long du weekend. Les pilotes ont une fois encore répondu présents sur cette piste tracée pour l’occasion par Cyril Porte. Nombreux dans les catégories Amateurs et Promotion, l’élite s’est partagée quant à elle les catégories 10 et 12 Pro. Et si le samedi a vu la poussière s’installée sous un beau soleil, ce fut de courte durée au vu des averses en continue qui se sont abattues très tôt le dimanche matin.

De nombreux rebondissements ont rythmé les différentes courses et les pilotes aux avants postes n’ont pas toujours été ceux attendus notamment en raison d’un pilotage complètement différent dans la boue que sur le sec… Mais tout de suite, le point sur les résultats.

On commence par la catégorie 10 Pro, sans doute la plus touchée par ce temps apocalyptique en raison d’une taille de roue bien évidemment plus petite que les autres. Un handicap certain dans ces conditions. La première manche a vu le holeshot de Baptiste Odoul (Team US Way) après un léger accrochage entre Alexandre Barbosa (Team Workshop) et Jeremy Cotte (Team 10Troy Racing) qui avaient pourtant tous deux effectué de belles sorties de grille. Baptiste Odoul signe donc le premier tour en tête suivi de près par Alexandre Barbosa, Jérémy Cotte, Roman Moyses et Romain Alexandre. Très vite, il se fait pourtant dépasser par Alexandre Barbosa puis par Jeremy Cotte. Barbosa et Cotte, tous deux très rapides, qui vont alors s’engager dans une bagarre rythmée par les attaques successives de Jérémy sur Alexandre jusqu’à la fin de la course. Jeremy qui finira même par passer Alexandre mais qui effectue une petite erreur dans un virage à plat et laisse à Barbosa le champs libre vers la victoire. Baptiste Odoul de son côté, 3ème jusqu’à la mi-course va commettre lui aussi une erreur. Il chute, ce qui profitera à Mathias Jacquelin (Team Pitster Pro) qui va passer troisième et qui gardera sa place jusqu’à l’arrivée malgré les tentatives de remontée d’Odoul, 4ème.

A noter les abandons sur casse mécanique de deux jeunes pilotes très prometteurs dans cette catégorie alors qu’ils étaient tous deux bien placés au moment des faits, Romain Alexandre et Roman Moyses. Autre fait marquant également, l’écart considérable de niveau entre les différents pilotes dans ces conditions climatiques…

La deuxième manche a vu cette fois le holeshot d’Alexandre Barbosa qui prend dès le 1er tour une avance confortable sur ses adversaires.

Jérémy Cotte est second, place qu’il conservera tout le long de la manche, sans grande difficulté, ayant lui aussi une avance considérable sur le reste des pilotes. C’est juste derrière, pour la 3ème place, que la bagarre se montre plus intéressante.

On retrouve en effet Mathias Jacquelin qui fait preuve de régularité et Romain Alexandre qui tente d’aller décrocher un podium afin de se rattraper de sa casse mécanique lors de la 1ère manche. Romain Alexandre qui va cependant commettre une faute et laisser le champs libre à Mathias Jacquelin.

Néanmoins, ce dernier commettra également une erreur et c’est Patrice Careddu qui en profitera pour prendre la 3ème place et signer ainsi son 1er top 3 de la saison. Jacquelin termine 4ème et Alexandre 5ème. Cette deuxième manche fut sans aucun doute plus difficile encore pour ces pilotes 10 pro que la première, pilotes qui s’effondrent dans les moindres montées et qui rend la course difficile à suivre tant les chutes se succèdent…

Au cumul des deux manches, on retrouve sur la plus haute marche du podium Alexandre Barbosa suivi de Jérémy Cotte. Et c’est donc Mathias Jacquelin, pilote régulier, qui monte sur la dernière marche. Concernant le classement provisoire, à mi-championnat, on peut dire que cette épreuve d’Arcey aura été bénéfique à Jérémy Cotte et Alexandre Barbosa. Jeremy Cotte reste 1er avec 198 points et prend le large. Alexandre Barbosa passe quant à lui second avec un total de 158 points devant un Baptiste Odoul qui pour sa part perd une place et passe 3ème avec 123 points. A noter également la belle opération de Patrice Careddu qui prend la 4ème place suite à cette épreuve.

Place maintenant aux ténors de la catégorie 12 Pro ! Mike Valade signe le holeshot de la 1ère manche et en profite pour prendre immédiatement une certaine avance sur le second qui n’est autre que Stéphane Faivre, auteur lui aussi d’un très bon départ, suivi par Baptiste Alexandre et Jimmy Peyras (Team 10 Troy Racing). Baptiste Alexandre, après un très beaudépassement, passe deuxième derrière Mike, place qu’il tiendra sans jamais perdre de distance sur le leader, bien que trop loin pour tenter de revenir en première position. Derrière, en troisième position, Stéphane Faivre lui aussi s’accroche et conserve un bon rythme.

La bagarre se situe donc davantage au niveau de la 4ème place que se dispute Emmanuel Barthazon (Team KO Shop) , Kevin Llamas (Team US Way) et Rémi Tirvaudey (Team YCF). Et c’est justement Kevin Llamas qui va l’emporter. Kevin Llamas qui va également profiter d’un accrochage entre Stéphane Faivre et Baptiste Alexandre venant leur mettre un tour pour prendre la 3ème position, 3ème position qu’il conservera jusqu’au drapeau à damiers. Stéphane Faivre suite à son accrochage se contente de la 4ème place. On retrouve enfin Emmanuel Barthazon 5ème et Rémi Tirvaudey 6ème. A noter là encore de grosses différences de niveau entre les pilotes de tête et le reste, Valade et Alexandre ayant mis tous deux un tour au 3ème. Signalons également les abandons malheureux, sur casses mécaniques, de Jimmy Peyras, leader jusqu’alors du championnat, et de Theo Bazerque (Team Apollo Motors).

En deuxième manche, le holeshot est cette fois réalisé par Baptiste Alexandre, bien décidé à montrer toute l’étendue de son pilotage dans ces conditions de course très particulières. Il est suivi de près par Mike Valade. Va alors s’engager jusqu’au dernier tour la plus belle bagarre, sans aucun doute, depuis le début de ce championnat, entre les deux hommes. Mike Valade commet quelques erreurs derrière un Baptiste Alexandre survolté qui signe d’ailleurs le meilleur chrono de cette manche en 46.347 secondes. Baptiste Alexandre semble décidé à aller chercher sa victoire…c’était son compter sur une casse mécanique à un tour et trois virages de la fin qui clos le débat !

Grosse déception, il quittera néanmoins la piste sous une véritable ovation du public pour sa magnifique prestation. C’’est donc Mike Valade qui signe la victoire, lui aussi auteur d’une très belle course, n’ayant jamais relâché ses efforts pour tenter de doubler Alexandre.

Derrière lui, c’est Jimmy Peyras qui s’empare de la deuxième place, initialement 3ème tout le long de la manche. Arrive 3ème Emmanuel Barthazon, pilote toujours aussi régulier suivi par Théo Bazerque et Daniel Razoux. A signaler les abandons de deux pilotes habitués du top 5, Kevin Llamas et Rémi Tirvaudey. Au cumul des deux manches, c’est Mike Valade qui monte sur la 1ère marche du podium, satisfait d’avoir marqué de bons points afin de reprendre la tête du championnat. Arrive second et étonné de sa prestation, Emmanuel Bartazon, pour autant très heureux. Enfin, Jimmy Peyras complète le podium, à égalité de points avec Baptiste Alexandre.

Au classement provisoire, opération réussie pour Mike Valade qui reprend le leadership après l’avoir perdu suite à sa blessure à la main, il totalise 200 points. Il est suivi de près par Jimmy Peyras et ses 197 points. On retrouve troisième Baptiste Alexandre avec 148 points suivi par Kevin Llamas, 133 points et Emmanuel Bartazon, 122 points.

La grande superfinale réunissant les 10 meilleurs des catégorie 10 et 12 Pro, ayant été annulée, décisions prise lors du briefing en début de matinée suite aux conditions incertaines, aucun point n’a pu être glanée par les pilotes. Passons maintenant à la catégorie Promotions où le niveau s’élève de plus en plus entre ces pilotes, pour les meilleurs, futur concurrents 10 ou 12 Pro qui changeront donc de catégorie la saison prochaine. Leur finale s’est déroulée pour eux aussi dans des conditions assez extrêmes, la boue liquide s’étant transformé en une boue collante encore plus difficile à négocier. C’est Thibaut Lacaille, jeune pilote très prometteur de la catégorie qui signe le holeshot suivi par M. De Souza qui va très vite reprendre les commandes de cette finale et passer premier. Juste derrière, en troisième position, on retrouve Loic Arnal, visiblement à l’aise dans ces conditions et qui revient tout juste de blessure. Fabien Amouyal (Team KO Shop) et Steve Courlivant, deux très bons pilotes de la catégorie, auteurs de mauvais départs, font tout ce qu’ils peuvent eux aussi pour tenter de remonter sur leurs adversaires mais la tache n’est pas aisée et les chutes se succèdent.

M.De Souza prend le large mais chute à 4 tours de la fin. Il repart juste devant Lacaille qui en profite pour le doubler. Mais une erreur étant vite arrivée, il reprend la tête et la conservera cette fois jusqu’au drapeau à damiers. Thibaut Lacaille termine 2ème, Loic Arnal 3ème. Un beau podium pour ces trois pilotes qui ont su démontrer les nombreuses qualités de leurs pilotages dans des conditions plus que délicates et où rester sur ses roues était le plus important.

A signaler, la non qualification pour cette finale de Grégory Bonnet, pourtant leader de ce championnat et ce, suite à des problèmes mécaniques. Il perd de précieux points au classement provisoire, repassant second avec ses 57 points derrière Mickael de Souza qui prend la tête, totalisant 60 points.

En troisième position on retrouve Thibaut Lacaille qui prend lui aussi de précieux points pour un total de 48. Steve Courlivant est 4ème avec 38 points et Yohan Moulis 5ème avec 34 points, lui aussi ayant raté sa finale, ne marquant aucun points. Dans la catégorie Amateurs B, la seule ayant vu des conditions de course optimales sous un beau soleil et sur une piste sèche (la finale s’étant déroulée le samedi soir), c’est Laurent Delrieu qui signe le holeshot. Il perd néanmoins sa première place au 3ème tour après avoir cédé aux attaques successives de Morgan Blaisius, pilote ayant signé le meilleur chrono qui s’empare donc de la victoire. Laurent Delrieu (Team US Way) termine 2ème et Anton Hakefost 3ème. A noter la chute malheureuse de Marine Bonsigne aux repêchage de cette catégorie Amateurs B. Elle n’a pas pu éviter un pilote à terre à la réception d’un saut et se fracture la clavicule…

Elle ne participera donc pas à la finale Vet/Girls du lendemain et certainement pas l’épreuve suivante .On lui souhaite un bon rétablissement. On termine enfin par la catégorie Girls/Vétérans qui a connu de nombreux rebondissements et vu la hiérarchie bousculée en raison des mêmes conditions apocalyptiques du dimanche.

Chez les vétérans, Vincent Martinet (Team US Way) signe le holeshot mais se fait dépasser par Pascal Chapin et Daniel Paire. Une belle bagarre entre les trois vétérans s’engage alors et c’est Daniel Paire qui en sort victorieux suivi de Pascal Chapin et Vincent Martinet. Chez les Girls, le 1er tour voit une chute de Justine Geisler (CP Concept Team Scratchi Design), ayant pris les commandes de la course. Emmanuelle Camus en profite pour prendre la tête et va la garder jusqu’au bout, Justine Geisler chutant à nouveau à deux reprises. Elle termine néanmoins deuxième devant Margot Dupeux qui complète le podium.




Ce fut donc une 4ème épreuve difficile en raison d’une pluie incessante le dimanche, du matin jusqu’en milieu d’après-midi. Il est bon de féliciter une fois encore tous ces pilotes du championnat qui n’ont pas baissé les bras et ont livré de très belles courses, coûte que coûte, malgré la difficulté à rester sur ses roues. Félicitations également au Moto Club d’Arcey qui a livré tous ses efforts afin de conserver une piste la plus roulable possible. Merci à tous, aux organisateurs mais aussi à l’équipe CP Concept pour cette épreuve mémorable.

Rendez vous les 27 et 28 Août prochains à St Valéry en Caux.

(Communiqué CPC, Photos : Pascal Pierre)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.