juin
20

GP D’ESPAGNE : LES PAROLES DES TEAMS KAWASAKI

TEAM KAWASAKI RACING TEAM / GRAND PRIX D’ESPAGNE

Barragan ravit ses fans en Espagne

Jonathan Barragan a réussi sur le circuit de La Baneza en Espagne ses meilleures courses depuis l’épreuve d’ouverture du championnat du Monde MX1, donnant à ses fans de bonnes occasions de se réjouir.

Venus en nombre sur cette nouvelle piste du championnat du Monde, qui remplace celle de Bellpuig, les fans Espagnols ont pu donner de la voie pour encourager leur favori, revenu de la douzième à la neuvième place en première manche. Sur ce circuit rapide offrant peu de possibilités de dépassements, Jonathan prit un meilleur départ en seconde manche et vint se battre pour la troisième place de la manche avant de perdre un peu de terrain en fin de course pour se classer cinquième.

Auteur d’une excellente qualification en 5ème position, Xavier Boog avait la vitesse mais des petites fautes en début de course lui ont couté cher. Une petite chute en première manche lui fera perdre trois places, avant qu’il ne revienne en dixième position à seulement sept secondes du cinquième. Une glissade le retardera en début de seconde manche, mais une fois pris son rythme Xavier fera une belle remontée, prenant dans le dernier tour l’ascendant sur Steven Frossard, le vainqueur du premier débat, pour se classer huitième.

Jonathan Barragan : « C’était bon de se battre en seconde manche pour une place sur le podium, surtout devant ses fans! Tout le monde sait que le départ est la clé de la course, et en seconde manche j’ai réussi l’une de mes meilleures envolées de la saison. Sur cette piste étroite c’était encore plus difficile que d’habitude de doubler, et ce résultat en seconde manche dans le top cinq fait du bien au moral, même si une place sur le podium était possible. La première manche fut plus compliquée, le niveau est homogène cette année et en partant quinzième ce fut dur de revenir neuvième. C’est mon meilleur GP depuis la Bulgarie, dans deux semaines nous allons en Suède ou je me suis déjà imposé et j’espère continuer sur cette dynamique. »

Xavier Boog : « J’ai réussi une bonne qualification samedi, mais dimanche mes courses ne furent pas aussi bonnes. J’ai commis des erreurs en début de course, avec une chute qui me coute trois places en première manche et une glissade en seconde. Après quelques tours j’ai trouvé mon rythme et aligné de bons temps chrono, mais c’était difficile de doubler ici ; dixième et huitième, j’espérais mieux une fois encore. Cela fait huit manches consécutives que je termine dans le top dix, mais c’est du top cinq que je vise. »

Yves Demaria : « On ne peut toujours pas dire que les résultats sont à la hauteur de nos attentes, mais au moins ce week-end nos pilotes se sont battus, que ce soit Jonathan ou Xavier en seconde manche. Jonathan signe un résultat plus en rapport avec son niveau, il a vu qu’un bon départ était possible et nous espérons que ce GP sera un déclic pour lui. Xavier n’arrive toujours pas à rouler libéré en course, mais il nous a fait plaisir en seconde manche et je pense que si tous deux travaillent bien dans la quinzaine à venir les résultats seront meilleurs dans la seconde partie de championnat.»

GRAND PRIX D’ESPAGNE / TEAM CLS MONSTER ENERGY PRO CIRCUIT KAWASAKI

Searle toujours dans la course au titre

Tommy Searle reste plus que jamais dans la course au titre Mondial MX2, après avoir décroché à La Nabeza en Espagne son cinquième podium de la saison, en l’espace de sept Grands Prix.

Le Britannique a été une fois de plus l’un des hommes les plus en vue dans ce Grand Prix d’Espagne, revenant rapidement en seconde position pour s’attaquer à Ken Roczen ; la course s’est jouée lorsque les hommes de tête ont mis un tour aux attardés, Roczen connaissant plus de réussite que Tommy dans cet exercice. Ayant relégué tous leurs rivaux à une demie minute, Ken et Tommy étaient les favoris pour la seconde manche et c’est un départ de rêve que réalisait le pilote CLS en signant le holeshot. Malheureusement il choisissait une trajectoire très arrosée dans un virage, laissant ouverte une porte dans laquelle Roczen s’engouffrait ; une nouvelle fois second de cette manche, Tommy reprend du terrain à Jeffrey Herlings avant le Grand Prix de Suède, qui marquera dans deux semaines le cap de la mi-saison.

Son équipier Max Anstie aura moins de réussite, se blessant au dos samedi après avoir chuté lors de la manche qualificative. En bagarre avec un rival il partira à la faute dans un enchainement technique, et recevra sa moto dans le dos. Bien que souffrant il tentera courageusement de prendre le départ du GP mais il devra se rendre à la raison et abandonnera avant la fin de la première manche sans repartir dans la seconde.

Après son forfait au Portugal, Ben Townley a pris en plein accord avec le team la décision de rentrer en Nouvelle Zélande poursuivre dans les meilleures conditions possibles sa rééducation, après ses blessures successives qui l’empêchent de rouler à son vrai niveau.

Tommy Searle : « J’ai ressenti des progrès ce week-end, et je suis vraiment très content de ma première manche. J’avais de bonnes trajectoires, et je me sentais très à l’aise sur la moto ; je suis parti dans le top cinq, j’ai doublé Herlings et Aubin pour revenir second derrière Roczen mais ensuite ce fut plus compliqué car il y avait principalement une trace et j’ai perdu du temps derrière les attardés. En seconde manche quand j’ai signé mon premier holeshot de la saison j’ai pensé que la victoire était à ma portée ; je suis bien sorti de la grille, la moto a été parfaite mais dans le premier tour j’ai fait une petite faute en prenant l’extérieur dans un virage. Roczen en a profité, j’avais un bon rythme mais je ne voulais surtout pas commettre d’erreur ; après quinze minutes j’ai eu un coup de fatigue, il faisait très chaud et j’ai mangé samedi soir quelque chose à l’hotel qui m’a indisposé. »

Max Anstie : « Cela m’a pris du temps pendant les essais de ma familiariser avec cette piste, et en manche qualificative cela se passait bien jusqu’à ce que j’arrive derrière Coldenhoff. J’ai voulu le doubler rapidement mais j’ai fait une grosse erreur dans l’enchainement de vagues et je suis passé par-dessus le guidon. Ma moto m’est retombée sur le dos et ce fut très douloureux, mais dimanche j’ai voulu essayer de rouler par respect pour le team. J’ai tenu le coup pendant une demie heure en première manche, mais la douleur était trop vive et comme je ne pouvais marquer de points j’ai décidé d’en rester là, afin de revenir plus fort encore en Suède. »

Jean Jacques Luisetti : « Encore un podium de Tommy qui confirme être l’un des hommes forts du Mondial MX2 avec ces deux secondes places derrière Roczen, qui accentue un peu son avance au championnat. Tommy a repris quelques points à Herlings avec ce cinquième podium en sept GP, dommage qu’en seconde manche il n’ait pu totalement exploiter son holeshot devant Roczen qui était très fort ce week-end. Max avait bien débuté sa journée samedi, mais il s’est fait mal à la hanche en chutant et va devoir observer quelques jours de repos. »

(Communiqués Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.