mai
25

TEAM KRT : THIERRY CHIZAT SUZZONI AUX COMMANDES

Thierry Chizat Suzzoni aux commandes du team KRT

Après que Roger Pourcel ait annoncé son départ du team KRT pour raisons personnelles, c’est Thierry Chizat Suzzoni qui se retrouve à la direction du team dont il était copropriétaire depuis un peu plus de deux ans. Moins connu que son ex-associé, cet homme d’affaires de 48 ans qui a toujours travaillé dans l’ombre prend donc seul les rênes du team qui poursuit bien sûr son activité. « Je suis venu dans le motocross en 2005, quand avec Jean Jacques Luisetti nous avons créé le team CLS. Cela s’est fait en l’espace de deux semaines, par passion, mais début 2008 j’avais annoncé à Jean Jaques que j’allais arrêter ma collaboration avec lui. Un peu plus tard s’est présenté l’opportunité d’acquérir le team KRT de Jan De Groot, ce que j’ai fait avec Roger Pourcel. Quand nous sommes allés la première fois au team, nous trouvé une structure très intéressante, et nous avons commencé à mettre en place un programme pluri annuel et une stratégie sur le moyen terme avec Kawasaki Europe et Kawasaki Japon. Cela n’a pas toujours été simple au niveau du team, car les gens en place avaient leurs habitudes et leur personnalité, mais en l’espace de deux ans je pense que nous avons fait du bon travail et posé des fondations solides pour l’avenir du team » explique Thierry, présent sur tous les circuits depuis maintenant six ans.

Le départ de son associé ne remet pas en question l’activité du team, qui reste la structure représentant officiellement Kawasaki dans la catégorie MX1. « Depuis que nous avons repris le team des gens sont partis, d’autre sont arrivés, avec toujours pour but d’être meilleurs et plus performants. Les arrivées de François Lemariey comme team manager fin 2009, puis d’Yves Demaria comme directeur sportif fin 2010 nous ont permis de progresser, même si les résultats ne l’ont pas encore vraiment montré. Les coups durs que nous avons connus avec la blessure de Sébastien Pourcel fin 2008, puis de Jonathan Barragan l’an passé, ont été difficiles à surmonter ; fin 2009 nous avions pris la décision d’engager un troisième pilote, et Xavier Boog nous a apporté de bonnes surprises avec sa septième place mondiale et son titre de champion de France. Le début de saison de Xavier ne correspond pas à ce qu’on attend de lui, et Jonathan n’a pas non plus obtenu les résultats escomptés après son premier podium sous nos couleurs en Bulgarie, mais nous savons que tous deux ont le potentiel pour jouer chaque week-end le podium » poursuit-il.

Désormais seul à tenir la barre du team, Thierry est confiant pour l’avenir d’une équipe qu’il connait parfaitement. « L’équipe était en place, elle demeure soudée et va continuer à travailler avec sérénité. Nous essayons d’apporter aux pilotes un maximum d’aide pour qu’ils puissent s’exprimer au mieux, et le Japon nous apporte une grosse aide technique. Nous venons d’avoir confirmation du Japon que nous recevrions pour le GP de France des 450 Kawasaki modèles 2012, sur lesquelles nous allons travailler dès notre retour du Brésil, et depuis le début de l’année il y a un lien assez fort avec Kawasaki US qui nous a reçus dans d’excellentes conditions à Glen Helen la semaine passée. Maintenant nous sommes bien sûr impatients de voir nos pilotes sur le podium, ce serait la plus belle récompense à nos efforts. »

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.