mai
16

GRAND PRIX DES USA : LES PAROLES DES TEAMS KAWASAKI

TEAM KRT GP DES ETATS UNIS

Top huit pour Barragan

Arrivé aux Etats Unis souffrant, Jonathan Barragan est parvenu à limiter les dégâts et sauver sa place dans le top huit mondial, tandis que Xavier Boog victime d’une chute samedi assurait des points dans les deux manches du Grand Prix des USA.

Pour la seconde année consécutive le circuit de Glen Helen (Californie) recevait une étape du mondial, et c’est une piste profondément modifiée qui attendait les pilotes. Allongée puisque le temps au tour était proche de trois minutes, la piste s’est révélée assez dangereuse avec de nombreuses chutes, une météo très changeante – pluies Californiennes le dimanche matin, alternance de soleil et nuage l’après midi – compliquant les choses.

Une semaine après avoir contracté une bronchite Jonathan Barragan n’était pas en pleine possession de ses moyens, le long déplacement n’ayant pas facilité sa guérison. Un très mauvais départ en première manche le reléguait très loin en début de course, mais comme à son habitude sa pugnacité allait payer puisqu’il revenait neuvième malgré une petite chute en course. Ne relâchant pas ses efforts en seconde manche il accrochait une huitième place, et va tenter d’activer sa guérison avant le GP du Brésil le weekend prochain.

Xavier Boog a lui aussi du se battre tout le weekend durant, pour aller chercher des points dans les deux manches. Piégé par une ornière vicieuse à l’appel d’un saut lors de la manche qualificative, Xavier retombait sur son épaule gauche et finissait sa journée de samedi à la clinique du circuit. Aucune fracture n’étant décelée il prenait le départ des deux manches ; victime d’une chute en début de première manche il peinait à trouver son rythme, et assurait avec une quatorzième puis une dixième place un minimum de points en attendant des jours meilleurs.

Jonathan Barragan : « Je ne me sentais pas trop bien en arrivant ici, après que j’ai été hospitalisé le week-end dernier en Espagne pour une mauvaise bronchite. Le traitement qui m’a été donné suit son cours, mais je ne parviens pas à respirer normalement quand je fais un effort. La piste était assez spéciale avec de nombreuses ornières à l’appel des sauts, mais globalement je l’aime bien. En première manche j’ai malheureusement raté mon départ pour revenir en neuvième position ; ma seconde manche fut un peu meilleure, j’ai assuré de bons points dans des conditions difficiles et je dois m’en satisfaire en attendant de retrouver tous mes moyens. »

Xavier Boog : « Je ne peux pas dire que je suis satisfait de mes résultats, car je ne suis pas là pour me battre pour une dixième place. On a travaillé cet hiver pour se battre pour des podiums, mais pour l’instant ce ne veut pas le faire. Ma chute de samedi a coupé mon élan, mais dimanche je n’ai pas trop été gêné par la douleur à l’épaule. En première manche j’avais un bon rythme mais une chute a coupé mon élan, me faisant perdre plusieurs places. La piste était plus défoncée en seconde manche, je n’ai pas réussi à prendre un bon rythme et je sois me contenter d’une dixième place. »

François Lemariey : « Les résultats ne sont pas tout à fait au niveau escompté, mais quand Jonathan est arrive ici malade nous savions que son weekend serait difficile. Xavier a lui aussi connu quelques soucis, il a commis quelques erreurs qui l’ont parfois conduit à la chute ; tout cela ne nous empêche pas de continuer à travailler dur. Nous tenons à remercier Kawasaki US, qui nous a fourni des conditions de travail exceptionnelles pour ce lointain GP. »

GP USA TEAM CLS MONSTER ENERGY PRO CIRCUIT KAWASAKI

Troisième podium consécutif pour Tommy Searle

Le team CLS Kawasaki Monster Energy Pro Circuit à bien négocié le lointain déplacement aux Etats Unis, puisque Tommy Searle a obtenu sur les terres du préparateur Américain son troisième podium consécutif, juste devant son équipier Max Anstie !

Depuis son association avec Pro Circuit le team a désormais plusieurs GP ‘nationaux’ et celui des Etats Unis n’est pas le moins important, puisque situé à quelques kilomètres des ateliers de Mitch Payton qui avait mis toute sa logistique au service de l’équipe.

De retour sur un continent ou il évoluait ces dernières années Tommy Searle fondait de gros espoirs sur cette épreuve, mais les caprices de la météo lui ont joué des tours. La matinée de dimanche fut en effet très pluvieuse, le soleil ne faisant son apparition qu’en milieu de journée sans parvenir à sécher la piste ; la première manche se disputa donc sur une piste parsemée de flaques d’eau, ce qui provoqua les malheurs de Tommy, obligé de se débarrasser très vite de ses lunettes maculées d’eau et de boue. Gêné dès qu’il arrivait dans la roue d’un rival, Tommy dut se contenter d’une cinquième place avant de signer un résultat plus probant dans la seconde course. Bien qu’affecté par un coup de froid attrapé dans la semaine, il prenait la troisième place de cette manche et accédait du même coup à la troisième marche du podium.

Cette troisième place fut très longtemps celle de son équipier Max Anstie, qui ratait malheureusement son premier podium de GP dans les toutes dernières minutes de course. Excellent troisième de la première manche, Max auteur une nouvelle fois d’un excellent départ dans la seconde manche tenait bon la quatrième place jusqu’à ce que Zach Osborne ne porte une attaque surprise à quelques tours de l’arrivée. Cinquième de cette manche Max ratait le podium, mais se consolait en prenant la cinquième place du championnat et en confirmant qu’il était bien la valeur montante de cette catégorie.

Tommy Searle : « Ma première manche ne s’est pas déroulée comme je l’espérais, car après avoir chuté en début de course j’ai eu de l’eau qui s’est infiltrée dans mes lunettes. J’ai du les jeter après quelques tours et cela a fortement compliqué ma course ; j’étais cinquième derrière Kullas, et bien que plus rapide que lui je n’ai jamais pu le doubler en raison des projections de boue. J’ai même du m’arrêter pour me nettoyer les yeux, et cette cinquième place fut décevante. Ma seconde manche fut meilleure, elle me permet de monter sur le podium. J’avais un objectif plus élevé, mais compte tenu des circonstances et du fait que j’étais malade je dois m’en contenter. »

Max Anstie : “C’était sympa de revenir passer quelques semaines aux Etats Unis pour préparer cette épreuve, qui me tenait à cœur puisque c’est là que j’ai disputé mon premier GP l’an dernier. La piste était encore boueuse en première manche et ce n’était pas évident de doubler, mais j’ai su revenir rapidement de la huitième à la troisième place à mi course. Les leaders étaient loin et ce n’était pas possible de les rattraper, mais j’ai savouré ce premier podium de manche de ma carrière. En seconde manche je me suis rapidement retrouvé quatrième derrière Tommy, mais en fin de course Osborne m’a surpris et en perdant une place j’échoue au pied du podium. C’est frustrant mais je suis sur la bonne voie et mon heure viendra ! »

Gael Luisetti : « Bien que malade Tommy a fait de belles courses, avec un nouveau podium à la clé. Max a confirmé son gros potentiel, il monte en puissance et rate de peu son premier podium dès son quatrième GP, c’est une belle performance d’ensemble de l’équipe. On doit remercier Mitch Payton et son équipe pour leur excellent accueil, ils ont mis à notre disposition tout ce qui était possible pour que cette course se passe au mieux pour nous. »

(Communiqués Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.