mai
23

GP DU BRÉSIL : LES RÉACTIONS DES TEAMS KAWASAKI CLS ET KRT

GRAND PRIX DU BRESIL / TEAM CLS MONSTER ENERGY PRO CIRCUIT KAWASAKI

Des spectateurs gâchent le weekend de Tommy Searle

Tommy Searle s’est battu comme un lion pour se classer quatrième du Grand Prix du Brésil, après qu’une action de quelques spectateurs l’ait contraint à s’élancer en dernière position sur la grille de départ des deux manches.

Tommy avait fait forte impression lors des deux séances d’essais du samedi, et était bien installé en seconde position de la course qualificative jusqu’à ce qu’il commette une petite erreur. Celle-ci n’aurait du avoir comme conséquence que la perte de quelques places, mais sans qu’il puisse intervenir des spectateurs avaient sauté sur la piste pour relever sa moto ! L’aide extérieure étant interdite par le règlement, Tommy allait être disqualifié tant bien même il se classait neuvième et se voyait relégué en dernière place. Un handicap insurmontable compte tenu du départ en montée suivi d’une courbe à droite, et dans chacune des deux manches Tommy dut jeter toutes ses forces pour revenir quatrième dans chacune des manches. Bien qu’ayant concédé quelques points à ses principaux rivaux au championnat, il reste troisième au classement provisoire après ce 4ème GP de l’année.

Son coéquipier Max Anstie a eu lui aussi un week-end difficile, après avoir été malade toute la semaine; Max s’est néanmoins battu avec brio, évitant toute erreur pour se classer six et septième des manches. Il reste dans le top six du championnat, à deux semaines du GP de France qui se tiendra à St Jean d’Angely.

Tommy Searle : « J’ai raté un podium, et cette fois c’est frustrant car tous ceux qui étaient là savaient que pouvais me battre pour la victoire ce week-end. Une petite faute samedi, suivie d’une action de gens que je ne pouvais contrôler ont gâché mon GP. J’étais rapide samedi dans toutes les séances d’essais, et j’étais bien installé en seconde position de la course quand j’ai fait cette petite faute à l’entrée d’un virage me faisant mal au doigt. J’ai réussi à finir la course 9ème, ce qui me donnait une place correcte sur la grille, mais du fait que des spectateurs ont sauté sur la piste et touché ma moto j’ai été contraint de partir en dernière position. Au premier départ j’ai été poussé par un autre pilote vers l’extérieur, ce qui a encore compliqué ma course que je termine quatrième. En seconde manche j’ai encore eu du mal à prendre mon rythme, gêné par d’autres pilotes et alors que je revenais sur Paulin troisième j’ai fait une petite faute qui me coute le podium. »

Max Anstie : « J’ai un peu galéré toute la semaine, je pense qu’au contact de Tommy j’ai du attraper la fièvre qu’il avait la semaine passée. Je me suis senti fatigué tout le week-end, et du coup je me suis appliqué à ne pas faire de faute pour marquer un maximum de points compte tenu de ma condition. Je ne finis pas vraiment aux positions que j’aurais aimé, mais j’ai roulé crispé ; dommage car la piste était sympa, même s’il n’était pas facule de doubler. J’ai deux semaines devant moi pour me soigner et préparer le GP de France ; c’est une piste que je connais, elle est rapide et elle va me convenir. »

Jean Jacques Luisetti : « Je ne sais pas ce que faisaient ces spectateurs au milieu de la piste, et pourquoi ils sont allés aider Tommy qui ne leur demandait rien après sa chute. Je pense que la décision des officiels est trop forte, car en le reléguant en dernière position sur la grille il n’avait plus aucune chance de jouer la victoire. Il termine ses deux manches quatrièmes et il était difficile de faire mieux, car sur ce circuit la position sur la grille est prépondérante ! En ce qui concerne Max il a encore fait une course solide, je suis convaincu qu’il va bientôt monter sur son premier podium de GP. »

TEAM KRT GRAND PRIX DU BRESIL

Xavier reprend des couleurs

Seconde et dernière étape de la tournée Américaine, la manche Brésilienne du Championnat du Monde MX1 a permis à Xavier Boog de se battre dans le groupe de tête, pour la première fois de l’année. Huitième de l’épreuve, il livre un GP encourageant à deux semaines du GP de France.

Arrivés au Brésil jeudi matin, en provenance de Los Angeles, l’équipe KRT s’est rapidement mise à l’ouvrage pour préparer les motos arrivées en caisse depuis les Etats Unis. Après une petite journée d’acclimatation au climat et au décalage horaire – moins quatre heures par rapport aux USA – les pilotes ont découvert à Indaiatuba une piste tracée sur une belle terre rouge.

Auteur d’un excellent départ en qualification, Xavier allait accrocher une bonne quatrième place au terme d’une baston avec Antonio Cairoli. Bien placé sur la grille de départ, il allait à deux reprises bien négocier son envolée et pointait à chaque fois dans le top six au premier virage. Une petite faute dès le premier tour de la première manche allait lui couter quelques places, puisqu’il se retrouvait neuvième au premier tour et se classait…neuvième ! Sa seconde manche allait être encore meilleure puisqu’il était très longtemps sixième, jusqu’à ce qu’une petite erreur à quatre tours de l’arrivée ne lui fasse perdre deux places. Dans le top dix des deux manches pour la première fois de l’année, Xavier termine huitième du GP.

Toujours affecté par ses problèmes de santé, Jonathan Barragan ne roulera jamais en pleine possession de ses moyens au Brésil. Qualifié en huitième position, l’Espagnol sera victime d’une chute en début de première manche et aura la malchance d’emmêler un filet de protection de piste dans sa roue arrière ! Privé de frein il chutera encore à deux reprises, mais ira au terme de la course pour accrocher quelques points. Sa seconde manche sera meilleure puisqu’il reviendra de la treizième à la neuvième place, un résultat loin de refléter la valeur de Jonathan qui va se soigner en Espagne d’ici la prochaine épreuve du Mondial prévue dans deux semaines à St Jean d’Angely en France.

Xavier Boog : « Ce weekend a été meilleur que les précédents, et j’espère bien que ce n’est qu’une première étape! Ce week-end j’ai réussi tous mes départs, eu un bon rythme en course et pour la première fois de la saison je me suis battu pour un top cinq. J’ai perdu des places en faisant quelques fautes, que ce soit en première manche quand j’ai été trop court sur un saut dès le premier tour, ou en seconde manche quand j’ai fait une petite faute en fin de course, dont ont profité Nagl et Strijbos. Les résultats auraient pu être meilleurs encore, mais c’était important de se battre à nouveau dans le groupe de tête ; la semaine prochaine je vais défendre mon leadership lors de la finale du championnat Elite à Gaillac, ce sera un bon entraînement en vue du GP de France. »

Jonathan Barragan : « Ce fut un week-end difficile pour moi, surtout la première manche. Je suis tombé dans le premier tour et j’ai pris dans ma roue arrière du filet vert délimitant la piste, si bien que je me suis retrouvé sans frein ! Je suis encore tombé deux fois dans cette manche, je n’ai pu que sauver quelques points. La seconde manche a été un peu meilleure, mais je roulais crispé et je ne termine que neuvième. Cela fait deux semaines que je suis malade et que je ne me sens pas bien, j’espère que les deux semaines nous séparant du GP de France vont me permettre de me soigner correctement. »

Yves Demaria : « Aujourd’hui on est un peu désabusé, car nos pilotes n’ont pas obtenu les résultats escomptés. Je crois qu’ils n’ont pas assez confiance en leurs possibilités, c’est dommage car on a travaillé dur cet hiver pour obtenir d’autres résultats. Les pilotes sont déçus, l’équipe est déçue, on va continuer à travailler et il faut que les pilotes se fassent plaisir sur la moto pour obtenir les résultats que l’on attend. Ils ont tout pour réussir, on attend avec impatience le déclic ! »

(Communiqués Médiacross)

A voir aussi :

Un commentaire sur “GP DU BRÉSIL : LES RÉACTIONS DES TEAMS KAWASAKI CLS ET KRT”

  1. papyrus dit :

    super ce petit résumé de chacun.merci