avr
26

GP DE HOLLANDE : LES TEAMS KAWASAKI AU MICRO

TEAM CLS MONSTER ENERGY PRO CIRCUIT KAWASAKI GRAND PRIX DES PAYS BAS

Encore un podium pour Tommy Searle

Tommy Searle s’est offert son second podium de rang en ce lundi de Pâques sur le circuit de Valkenswaard (Pays Bas) cadre de la seconde épreuve du championnat du Monde. Avant le prochain GP des Etats Unis Tommy ne compte que dix points de retard sur le leader, alors que son équipier Max Anstie est lui septième du Mondial MX2.

Traditionnelle étape du calendrier, ce GP des Pays Bas organisé le lundi de Pâques a connu un beau succès populaire, un climat printanier rendant le circuit sablonneux particulièrement sec et délicat. Très en verve lors des qualifications ou ils prenaient les troisièmes et cinquièmes places, Max et Tommy allaient connaitre moins de réussite lors des départs des deux manches. Septième en début de première manche, Tommy allait revenir en troisième position mais comme en Bulgarie voilà deux semaines les leaders avaient alors creusé un gros écart ; préférant garder de l’énergie pour la seconde manche Tommy se classait donc troisième et soignait son second départ. Bien parti, il allait être gêné par une botte de paille projetée devant sa roue par un adversaire ! Obligé de se battre une nouvelle fois pour revenir en troisième position, Tommy offre donc au team son quatrième podium de manche consécutif.

Qualifié en troisième position la veille de son 18ème anniversaire, Max allait commettre une petite glissade en début de première manche, perdant quelques positions ; revenu en septième position, il allait être victime d’une sortie de piste en fin de course et se classait finalement dixième. Bien mieux parti en seconde manche Max pouvait avoir de sérieux espoirs jusqu’à ce qu’un autre pilote le projette au sol ! Reparti dernier, il prenait alors la roue de Jeffrey Herlings et tenait sans problème, avec un tour de retard, le rythme du leader de la course qu’il dépassait même en fin de manche pour aller arracher une probante huitième place.

Ayant pris au dernier moment la décision de participer au GP après sa sortie encourageante en Angleterre le week-end précédent, Ben Townley s’est retrouvé à Valkenswaard sur un circuit autrement plus exigeant que ceux ou il avait roulé depuis qu’il a repris la moto. Dix neuvième de la première manche qu’il terminait marqué par l’effort, Ben décidait en plein accord avec le team de ne pas prendre le départ de la seconde course.

Tommy Searle : « Mes départs n’ont pas été très bons et cela m’a couté toutes mes chances. Sur ce type de circuit il faut une autre technique de pilotage que sur les pistes américaines que j’ai fréquenté ces deux dernières années. Mon second départ a été meilleur que le premier, mais cette botte de paille projetée devant moi a ruiné mes espoirs. A chaque fois j’ai pu remonter en troisième position, mais les leaders étaient trop loin et je me suis donc concentré pour garder ma troisième place malgré les velléités de Tonus en seconde manche. Maintenant je vais partir en Californie pour préparer dans les meilleures conditions le GP des USA ; je ne suis qu’à dix points du leader, il reste treize GP au programme et il va encore se passer beaucoup de choses d’ici la fin de saison. »

Max Anstie : « Je suis un peu frustré car j’attendais mieux de cette course, comme j’ai pu le prouver quand je me suis classé troisième de la manche qualificative. Mes deux chutes en première manche m’ont fait perdre beaucoup de temps, surtout la seconde puisque ma moto s’est retrouvée en dehors de la piste! Après un bon départ en seconde manche je pouvais espérer un excellent résultat, mais j’ai été accroché par un autre pilote et je me suis retrouvé dernier. Avec un tour de retard j’ai pris le rythme de Herlings qui menait la course, je l’ai suivi sans problème et en fin de course j’ai même repris l’avantage sur lui pour me classer neuvième tout près d’Osborne. J’ai désormais une bonne vitesse, une bonne condition physique, et je vais partir me préparer en Californie pour le GP des Etats Unis à Glen Helen ou j’espère pouvoir accrocher un podium. »

Ben Townley : « Il y a encore deux semaines je n’aurais jamais imaginé venir rouler ici, mais après avoir eu de bonnes sensations en Angleterre le week-end dernier j’ai décidé en accord avec le team de venir rouler ici. Je ne pensais toutefois pas que la piste serait aussi défoncée, et j’ai terminé la première manche vraiment fatigué si bien que nous avons préféré en rester là. Je ne regrette pas d’être venu, car je sais désormais ou j’en suis et je vais pouvoir figer avec le team notre programme pour les semaines à venir. »

Jean Jacques Luisetti : « Je suis vraiment très content du retour de Ben, le voir se battre avec des pilotes qui se sont entraînés tout l’hiver alors que lui n’est remonté sur une moto est très encourageant. Je suis sûr qu’il sera bientôt sur le podium, mais pour ne pas compromettre sa montée en puissance nous avons préféré qu’il ne prenne pas le départ de la seconde manche. Avec son second podium d’affilée Tommy se positionne comme le principal rival des pilotes KTM, l’objectif désormais est de travailler les départs pour partir avec eux. Max a bien roulé ce week-end encore, deux chutes l’ont retardé en première manche mais il se classe deux fois parmi les dix premiers et nous sommes très heureux de ses résultats. »

TEAM KRT GRAND PRIX DES PAYS BAS

Un week-end de Pâques frustrant !

Le team KRT a connu un week-end frustrant dans les sables de Valkenswaard, le lundi de Pâques ne leur apportant guère de satisfactions à l’occasion du second Grand Prix de la saison.

Après son magnifique podium en Bulgarie, Jonathan Barragan comptait bien profiter de cette épreuve pour consolider sa troisième place au championnat. Malheureusement il ne trouva jamais ses marques sur un circuit qu’il connait bien, même si cette année le sable était différent des autres années en raison des fortes chaleurs et de la sécheresse. Moyennement qualifié et auteur de départs moyens, avec même une chute peu après le premier départ, Jonathan n’a pu qu’assurer de précieux points dans les deux manches sans jamais être en mesure de jouer les premiers rôles.

Le bilan est encore moins satisfaisant pour Xavier Boog, qui se trouvait éliminé peu après le départ de la manche qualificative; poussé en dehors de la piste, puis chutant peu après, Xavier endommageait la moto et se retrouvait sur la dernière place de la grille de départ des courses. Mal parti à chaque fois et ne trouvant jamais le bon rythme, Xavier ne ramène que onze points de cette épreuve difficile pour le team.

L’avant dernière épreuve du championnat Elite, qui se tiendra le 1er mai à Plomion (Aisne), devrait permettre à Xavier de se relancer avant de s’envoler peu après pour les Etats Unis ou se disputera le troisième GP de la saison. De son côté Jonathan prendra un week-end de repos pour aborder cette tournée Etats Unis-Brésil dans les meilleures conditions.

Jonathan Barragan : « Je n’ai tout simplement jamais trouvé le bon rythme ce week-end, si bien que je n’ai jamais été en confiance et n’ait pu me concentrer sur mon pilotage. Au premier départ j’ai chuté au second virage, et j’ai souffert pour revenir de la dernière à la treizième place. J’avais une bonne vitesse, meilleure que dans la seconde manche ou j’étais fatigué. Les résultats ne sont pas ceux escomptés mais je veux rester positif, et c’était important de marquer des points dans les deux manches en attendant de meilleurs GP. Maintenant j’ai le regard tourné vers les Etats Unis ; je n’ai pas roulé l’an passé à Glen Helen puisque j’étais blessé, mais je me suis entrainé sur cette piste cet hiver et elle me plait beaucoup. »

Xavier Boog : « Quand le week-end commence mal il est toujours compliqué de redresser la barre, mais de là à terminer dix septième et quatorzième…. A la course qualificative j’ai pris un bon départ, mais dans la première courbe à gauche je me suis fait pousser au delà des barrières ; j’ai perdu beaucoup de temps, et peu après j’ai chuté suffisamment fort pour endommager la moto. Je me suis retrouvé dernier sur la grille, complètement à l’extérieur mais même de cette position j’aurais du faire de meilleurs résultats. Je suis déçu et je voudrais remercier le team qui n’a pas été récompensé de ses efforts ; on a travaillé dur dans le sable ces deux dernières semaines pour préparer cette course, nous avons j’en suis sûr l’une des meilleures motos du plateau mais ce week-end nous n’avons pu le démontrer. »

François Lemariey : « Nous savions que cette course serait difficile, mais nous espérions mieux et repartons déçus de Valkenswaard. Jonathan comme Xavier n’ont jamais trouvé le bon rythme ; après les avoir vus rouler dans le sable ces deux dernières semaines, ou nous avons fait beaucoup de testing, nous savons qu’ils peuvent faire bien mieux que cela. Maintenant nous allons préparer le déplacement outremer ; les motos partent lundi prochain pour les Etats Unis, ou nous aurons le soutien technique de Kawasaki US. On espère tous que Glen Helen nous offrira un peu plus de satisfactions. »

(Source : Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.