fév
04

MOTOCROSS DE VALENCE : SUZUKI EN FORCE

Suzuki, de l’Enduro du Touquet à Valence

Depuis plusieurs années l’usine Suzuki est fidèle au Motocross de Valence, et cette année encore l’équipe dirigée par Sylvain et Eric Geboers sera présente dans la Drôme pour l’épreuve des 19 et 20 Février prochain. Les « jaunes » y arriveront sur la lancée de leur brillant succès au Touquet, ou Steve Ramon s’est imposé devant 300000 spectateurs.

L’équipe Suzuki ne pouvait commencer mieux la saison que par ce joli succès acquis dans l’une des courses les plus difficiles qui soit. Pour sa première sortie sur la célèbre plage Nordiste Steve Ramon a été impérial, confirmant qu’il avait désormais parfaitement récupéré de cette mauvaise blessure aux vertèbres qui avait failli mettre un terme à sa carrière il y a maintenant deux ans. Le double champion du Monde, qui reste à 31 ans l’un des piliers du Mondial MX1, et le pilote le plus stylé du championnat attaque la saison avec un moral au plus haut. « Avec ce succès au Touquet j’ai le plaisir d’avoir remporté au moins une fois dans ma carrière toutes les principales courses sur plage, en France comme aux Pays Bas ou en Grande Bretagne. Le Touquet est une course particulièrement difficile avec ce millier de pilotes en piste, mais j’ai pris du plaisir pendant les 3 heures de course. La dernière partie de course a été un vrai sprint pour faire la différence avec Jean Claude Moussé, c’était un beau week-end » confiait Steve en début de semaine. Après quelques jours de récupération, il a repris son programme de préparation pour arriver dans deux semaines à Valence fin prêt pour l’ouverture de la saison. Il sera sans doute l’un pilote les plus ‘affutés’ du plateau puisque ses rivaux n’auront pas encore disputé la moindre course, et du côté de chez Suzuki on espère accrocher enfin Valence au palmarès de l’équipe, après être monté sur le podium ces trois dernières années.

Steve Ramon devrait apprécier les nouveaux sauts du circuit de Valence (Photo P.Haudiquert / Mediacross)

Un équipier déterminé

L’an passé Steve Ramon a du céder sa place de leader de l’équipe Suzuki à son nouvel équipier Clément Desalle, qui est resté le principal rival de Cairoli dans la course au titre mondial. Le jeune wallon de 21 ans, qui a eu un début de carrière atypique puisqu’il est passé très vite dans la catégorie reine sans s’attarder dans les classes intermédiaires est incontestablement l’un des pilotes d’avenir de la discipline. Il va attaquer sa seconde saison en tant que pilote officiel Suzuki, et n’en sera que plus redoutable compte tenu de l’expérience emmagasinée l’an passé au contact des frères Geboers. Vainqueur de trois GP l’an dernier, il s’est classé vice champion du Monde malgré un forfait aux Pays Bas ou il s’était déboité l’épaule aux essais et est l’un des grands favoris dans la course au titre mondial. Vingt sept ans après André Malherbe, dernier pilote à avoir offert un titre mondial à la Wallonie, Clément Desalle sais qu’il peut compter sur le soutien de milliers de fans conquis par son pilotage spectaculaire, son agressivité en piste et son caractère jovial. Si Eric Geboers parvient à canaliser tout cela, nul doute que Suzuki renouera bientôt avec un titre mondial

Clément Desalle (Photo P.Haudiquert / Mediacross)

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.