fév
18

MOTOCROSS DE VALENCE : COMPTE A REBOURS

Valence, ultimes préparatifs
C’est sous un pâle soleil que le paddock de Valence a pris forme tout au long de la journée de vendredi, à la veille de la 10ème édition du Motocross International qui ouvre la saison Européenne. De bon augure avant que les stars du cross mondial entrent en piste samedi après midi pour les premiers essais, avant les courses de dimanche.

Bonne ambiance
Un œil sur le ciel, un autre à fignoler la préparation du circuit. Une dernière banderole publicitaire à fixer, les barbecues à nettoyer, sans oublier les innombrables coups de fil de dernière minute et l’accueil des concurrents. L’équipe du club n’a pas eu grand moment de répit ce vendredi, mais tout s’est fait dans la bonne humeur et avec professionnalisme à la veille de cette manifestation. Au fur et à mesure que les structures s’installaient dans le paddock de Valence, l’ambiance des grands jours se ressentait alors que les prévisions météo pour le week-end s’annoncent bonnes. « Chaque année c’est pareil, même si cette course ne compte pour aucun championnat on se sent tout excité quand on arrive ici » confiait l’Ecossais Shaun Simpson, qui disputera sa première course de Motocross en 450, deux semaines après s’être imposé en Supercross. « C’est toujours un moment sympa quand on retrouve nos rivaux, souvent sur de nouvelles motos, avec de nouvelles tenues, car cela marque le coup d’envoi d’une nouvelle saison. En ce qui me concerne je vais faire ma première course en 450 sur la Honda du team LS, et je me sens fin prêt même si comme tous mes rivaux je suis encore en phase de préparation. Pour nous tous l’important est d’être au top début avril en Bulgarie pour le premier GP de la saison, et Valence qui donne le coup d’envoi de toutes les courses va nous donner des premiers repères vis-à-vis de nos rivaux » poursuit-il.

Les usines sont là
Au fil de l’après midi le paddock à pris forme, au fur et à mesure que les écuries déployaient leurs structures. Pour les mécaniciens aussi c’était l’heure des répétitions au moment de déployer les gigantesques auvents, un exercice facilité par les bonnes conditions météo du jour. L’équipe Kawasaki KRT était l’une des premières à s’installer en milieu de matinée, avant de consacrer leur après midi pour une séance photo promotionnelle. Venus directement du Sud de la France ou ils étaient en testing cette semaine, les ‘verts’ seront présents en force au départ avec l’Espagnol Jonathan Barragan et les Français Xavier Boog et Sébastien Pourcel. « Nous avons commencé à assembler les motos il y a un mois dans nos ateliers au Pays Bas, une fois que les pièces sont arrivée du Japon. Nos motos ont un nouveau chassis qui préfigure celui de la moto de série 2012, et les premières sensations des pilotes sont positives ; ils avaient déjà pu tester le prototype fin 2010, et pour nous cette course de Valence va être riche en enseignements » confie François Lemariey, le manager de l’équipe. Bronzé et souriant, Yves Demaria qui est le nouveau directeur sportif du team retrouve avec un plaisir non dissimulé un circuit ou il avait apposé sa griffe voici quelques années. « Quand le club a lancé son cross inter j’ai été un des premiers à venir, et aujourd’hui c’est bien de voir que tous les principaux teams sont de la partie. En ce qui nous concerne on a bien travaillé cet hiver, et Xavier comme Sébastien se sont bien préparés dans le Sud ou les conditions météo étaient bonnes. En ce qui concerne Jonathan il vient de nous rejoindre après s’être préparé aux Etats Unis, et Valence va permettre à tous les membres du team de se roder en condition de course » confie le double vainqueur de l’épreuve, revenu au Motocross après avoir encadré pendant pratiquement deux saisons Randy De Puniet en Moto GP. Dimanche il sera sans doute comme beaucoup particulièrement excité au moment du premier départ, le premier d’une longue saison puisque la majorité des pilotes ont coché une trentaine de dates dans leur agenda !

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.