fév
03

BRETT METCALFE EN INTERVIEW

Le départ du Supercross de Los Angeles fût quelque peu un choc pour le « milieu » de la façon dont nous avons pu voir la Suzuki Rockstar/Makita sortir en tête.. Mais détrompez-Vous, ce n’était pas Ryan Dungey mais bien Brett Metcalfe qui réalisait là son premier passage en tête après un ou 2 rounds à l’avoir presque réalisé.. À Oakland, l’australien y a effectué son premier top 5 et soyez-en sûr, il est en train de prendre confiance..

PRE111IERMOTOCROSS : Ok Brett Metcalfe, nous y sommes.. C’est dimanche matin et on discute ensemble.. J’étais sur le chemin de ton motorhome la nuit dernière mais il pleuvait, j’étais trempé, le temps était vraiment pourri c’est pourquoi je ne t’ai pas parlé à ce moment-là.. Beau boulot hier soir..!

BRETT METCALFE : Hé bien tu devrais investir dans un parapluie ou autre chose..! Mais merci, j’apprécie, c’était effectivement une bonne soirée pour moi hier.. La pluie est tombé fort après la finale nous avons donc été chanceux..

PRE111IERMOTOCROSS : La piste était assez sommaire non..? Elle semblait défoncée mais d’une bonne manière mais toutefois glissante, une nuit vraiment « particulière »..

BRETT METCALFE : J’ai vraiment eu peur que cela s’écourte vers la fin, certaines ornières devenaient vraiment profondes, on risquait de se faire éjecter du triple.. Dans l’ensemble, quand tu regardes la finale à la TV tu peux te rendre compte à quel point le terrain ce soir était technique.. Certaines sections comportaient des obstacles qui manquaient, et tu devais faire preuve de technique et de robustesse comme jamais en Supercross.. On peut dire que les bons Pilotes qui roulaient devant utilisaient principalement les angles et les autres restaient bloqués dans ces mêmes sections en angle.. C’était pourtant juste un terrain « classique » de Supercross sous la pluie..

PRE111IERMOTOCROSS : Ta manche qualificative ne s’est pas très bien passé.. Je me demande ce qui est arrivé, ce que tu as changé, as-tu tapé dans un puching ball ou qu’est-il arrivé entre la qualif’ et la finale..?

BRETT METCALFE : Hé bien, pour être honnête je n’ai pas roulé en qualif’ aussi mal qu’on aurait pu le croire.. (rires..) J’étais lent dans les whoops, je perdais pas mal de terrain.. Les whoops ce soir étaient les pires qu’on ait connu depuis longtemps et je me débattais dans ceux-ci pendant la finale.. J’ai claqué le holeshot et ensuite à chaque tour à chaque fois quelqu’un venait se coller à ma roue arrière dans ces fameux whoops, me rattrapant, puis à la prochaine ligne droite ils arrivaient de la gauche et de la droite pour me blockpasser à chaque tour.. Lors de la finale, j’ai claqué mon meilleur tour de la journée, c’était bien plus rapide que lors des essais..

PRE111IERMOTOCROSS : Vraiment..?

BRETT METCALFE : Ouais mais je n’ai pas été impressionné de la manière dont j’ai roulé ce soir et ça c’est plutôt pas bon.. Je pense que mon principal problème de la soirée ont été ces fameux whoops, j’étais vraiment trop lent dans cette section et c’est là que je me suis fait mangé tout cru.. Je suis déçu mais après avoir regardé la manche à la télé je pense que je n’ai pas si mal roulé que ça.. Mes temps étaient corrects et cette finale était vraiment intense.. C’était comme si on avait roulé une finale de 8 tours uniquement..! C’était toutefois décevant de partir de la première position et de se retrouver en 7 È mais tu sais parfois tu dois prendre ce qui arrive et lors de cette finale je me suis rendu compte que c’était ce que je devais faire et c’est là qu’il s’est mis à pleuvoir plus fort.. La surface du terrain changea un peu et cela m’avantagea..

PRE111IERMOTOCROSS : Tu as donc renouvelé de bonnes performances lors de la finale..

BRETT METCALFE : Non ce n’a pas été le cas.. Je suis un peu passé au travers, j’ai eu juste un peu plus de chance.. Je pense qu’avec la pluie c’était devenu tellement glissant que je n’ai d’ailleurs pas vu beaucoup d’autres Pilotes passer cette section rapidement, la plupart la passait en la sautant, c’est la manière que j’ai utilisée.. Cela change de fait la stratégie d’attaque des whoops, mais sauter était plus cohérent pour moi.. Globalement le Team est moi n’avons presque rien changé, c’est plutôt l’approche de la course qui a été modifiée..

PRE111IERMOTOCROSS : Okay et c’est alors que tu as passé Trey Canard et que cela s’est mieux passé.. C’était une belle bataille entre vous deux et tu l’as passé lors du dernier tour.. L’as-tu passé en enclenchant une vitesse supérieure ou Canard a-t-il commis une erreur..? Comment tout ça s’est passé..?

BRETT METCALFE : C’est vrai que j’ai passé quelque peu la vitesse supérieure mais c’est surtout que j’ai claqué un tour parfait et pratiqué mon effort.. C’était le dernier tour et j’étais énervé de savoir que Canard m’avait passé c’est pourquoi j’ai tout tenté et je suis resté à son contact en attendant de voir si quelque chose pouvait survenir lors du dernier tour.. Il s’est avéré que mon dernier tour fût le plus rapide de ma journée, j’ai alors simplement légèrement élevé ma vitesse.. Après les whoops, j’ai vraiment eu un bon passage, il me devançait toutefois de quelques encablures à l’approche des whoops c’est alors que j’ai passé mieux que jamais jusque-là cette section.. J’ai recollé alors avec lui et je pense qu’il ne savait pas que j’étais si proche.. Cela s’est ensuite passé lors de l’enchaînement suivant, lui sautait de la droite vers la gauche pour atteindre l’extérieur, j’ai alors eu le terrain grand ouvert devant moi afin d’atteindre le dernier virage plus vite que lui.. L’opportunité était bien là, je me devais de la saisir et lui « faire l’intérieur ».. Il y avait beaucoup d’ornières dans ce virage, je suis passé à l’intérieur avant lui et il ne pouvait passé ailleurs, il est alors allé à la faute en ratant une ornière, c’est à ce moment-là que je fus capable de prendre l’avantage.. C’était bon..

PRE111IERMOTOCROSS : Que s’est-il passé pour ton pote australien Chad Reed car il a lui aussi connu un temps très rapide dans le dernier tour..?

BRETT METCALFE : Je pense que Chad a effectué exactement le même type de mouvement que moi.. Je pense que des Pilotes comme moi et Chad aimons ce type de conditions que nous avons rencontré ce soir.. On gère dans l’instant sans avoir fait de plans.. (rires..)

PRE111IERMOTOCROSS : Hey as-tu lu RaceHead cette semaine..? J’ai écris un papier sur toi qui disait « je pense que c’est le type de gars qui se construit en course sur la confiance ».. Nous savons tous que vous travaillez très durs et je me disais que tu serais devant ce week-end parce que cela se sentait ces derniers temps.. Est-ce que le round de L.A. t’as donné de la confiance..?

BRETT METCALFE : Oui tu as probablement raison et je me suis retrouvé à le faire dans le passé.. Je me construis sur la confiance comme tu le dis.. C’est cela qui m’a donné un bon départ, puis un tour en tête en ayant claqué le holeshot etc.. J’étais en tête et lorsque tu ressens ce feeling « oh mec je suis devant et j’ai envie d’y rester.. » cela te donne le petit plus dont tu as besoin.. Je pense que tu as donc raison.. Je m’attendais à devenir plus fort chaque week-end mais ce dernier fût définitivement mon meilleur depuis longtemps.. Je pense que le tournant du championnat pour moi peut venir comme ça d’un tour que je mène en tête..

PRE111IERMOTOCROSS : Oui, c’est juste l’affaire de ta première année en ’450, la question est « à quelle vitesse dois-je rouler pour être « rapide..? »".. Ryan Dungey m’a dit le plus grand bien de toi l’autre jour car le passage en ’450 est un gros changement.. Est-ce aussi le cas pour toi, penses-tu que c’est un grand changement..?

BRETT METCALFE : Oui c’est vrai.. Dans mon cas c’est un peu différent parce que j’ai roulé l’outdoor la saison passée.. Je pense que cela m’a beaucoup aidé.. Pour chacun qui pratique ce changement de la manière dont il l’a fait directement en Supercross ’450, c’est un énorme changement..! C’est pourquoi je me considère heureux d’avoir pu bénéficier de cette expérience en outdoor la saison passée car je pense que cela m’a vraiment beaucoup aidé mais encore une fois c’est un vrai gros changement.. Rouler un ’450 sur un terrain de Supercross est complètement différent de l’outdoor en Motocross, c’est un truc énorme..! Cela demande beaucoup de précision lors du roulage, d’être totalement maître de la situation et de le réaliser durant 17 rounds de 20 tours chacun.. C’est beaucoup de courses..! Tu te dois d’avoir le contrôle de la situation, de comprendre comment ta machine réagit dans des situations dans lesquelles tu ne veux pas te retrouver.. Pour moi, être un peu plus âgé aujourd’hui m’a donné plus d’expérience dans ma vie.. J’ai 26 ans alors il faut se bouger car je ne suis pas dans la position d’un rookie (rires..).. C’est différent simplement de part le ’450 mais je pense que j’ai désormais l’expérience et cela va m’aider..

PRE111IERMOTOCROSS : Un bon point donc, personne n’a dit de toi que tu étais un rookie dans la catégorie.. Tout le monde dit que Trey roule bien et attendez de voir Weimer de retour, tu pourrais bien te retrouver dans le même bon paquet qu’eux..

BRETT METCALFE : Merci Steve..

(Texte : Steve Matthes pour PREMIERMOTOCROSS CopyRight PREMIERMOTOCROSS.Com , Photos : Thor & Suzuki Racing)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.