déc
30

PMX* INTERVIEW : YANN BERGER – ENTRE DESIGN ET PASSION..

PREMIERMOTOCROSS Vous propose de découvrir aujourd’hui Yann Berger l’un des plus Talentueux Designers que compte la planète Motocross..

Yann est Architecte DPLG de formation, Passionné de sports mécaniques depuis toujours et pratique le Motocross.. C’est à l’occasion d’un concours de dessin pour un magazine connu ; à l’occasion duquel si son dessin était retenu on pouvait gagner la Tenue dédicacée de Jeremy Mac Grath ; qu’il décide de tenter sa chance alors qu’il était encore étudiant.. Il remporte le jeu et décroche dans la foulée un contact par l’intermédiaire d’Éric Péronnard chez FOX USA.. Il commence dans la foulée par un stage de 3 mois et ensuite va devoir faire établir un visa de travail par son employeur et devra patienter longuement.. Mais le sort en a décidé autrement et le visa en poche FOX décide alors de le transférer sur sa structure anglaise car il y avait besoin d’un designer/architecte là-bas à ce moment precis.. Ne pouvant pas retourner par la suite aux USA, il décide alors de rentrer en France (nous sommes fin 1999..).. Par la suite il rencontre des anciens de chez Fox desormais chez Alpinestars et commence à travailler pour la Marque à l’Étoile en 2000.. Il y restera 10 ans..

PREMIERMOTOCROSS : Après 10 ans chez Alpinestars tu avais besoin de changement.. ?

Yann BERGER : 10 ans c’est énorme en Design.. J’étais au bout de cette expérience-là.. Il y a également des volontés familiales de rentrer en France… La vie change, la roue tourne, nous avons deux filles qui ne voyaient presque jamais leurs familles…

PMX : Es-tu d’accord sur le fait qu’aujourd’hui dans le Design Tout-Terrain on est majoritairement en présence de choses soit très moches, soit fades.. ?

YB : Les gouts, les couleurs Ah ah, hum.. Parfois un certain process nuit à la créativité.. Cela génère de l’inertie.. Il y a tout un tas de paramètres qui rentrent en compte : industriels, financiers, monétaires (les fournisseurs sont en Asie et les équipements payés en dollar).. Ce n’est pas aussi simple que cela peut paraître..

PMX : Oui aujourd’hui la Célèbre Série Dalmatiens créée par Marc Blanchard à l’époque pour jT ne serait plus envisageable..

YB : Je ne sais pas, il faut remettre les choses dans leur contexte.. Pour faire aussi radical que ça de nos jours, le pas ne serait pas facile à franchir.. Après on peut voir ça différemment en regardant les collections autour de nous, des lignes super « graphiques » il y en a beaucoup.. On verrait sans doute moins cette fameuse ligne Dalmatien aujourd’hui car il y en a déjà 50 qui sont déjà très « colorées » on va dire..

PMX : Quelles sont les deux attitudes possibles en temps de crise économique : 1° Être encore plus créatif et Novateur.. 2° Faire plus de low budget.. Majoritairement c’est la seconde option qui prend le pas aujourd’hui non.. ?

YB : Majoritairement Oui tout à fait.. On ne crée pas pour son auto-satisfaction mais cela fait partie intégrante de toute vie de Designer de nos jours.. On se doit de s’adapter à une demande et encore une fois à des paramètres industriels.. Le Designer n’est pas aussi libre que peut l’être un peintre par exemple…

PMX : Mais alors si ces Marques prestigieuses ne prennent pas le parti d’être encore plus créatives et novatrices, qui le fera.. ??

YB : Structurellement c’est toujours la petite entreprise ; parce qu’elle a beaucoup moins à perdre que les grosses qui doit faire changer le marché.. Elle peut tout miser sur sa créativité et espérer sortir quelque chose qui fera le Buzz et participera au changement de style du marché… C’est toujours David contre Goliath qui fait réellement changer les choses

PMX : Penses-tu que nous allons avoir de belles surprises au niveau du Design dans le Motocross dans les mois/années à venir.. ??

YB : Oui je le pense, en tout cas je l’espère car si elles ne viennent pas très bientôt, elles ne viendront jamais.. Ce serait la tristesse absolue et ce serait très mauvais pour le sport en général..

PMX : Durant les 20 dernières années qu’elles sont les Tenues/produits qui t’ont le plus marqué dans le Tout-Terrain..?

YB : J’ai adoré jT, particulièrement le Casque jT ALS-2.. Il y a eu une grande progression au niveau de la technicité des produits entre la fin des années ’90 et 2006-7.. L’arrivée des orthèses de genoux, les Neck-Brace représentent pour moi des évolutions importantes.. À ce sujet je trouve désolant que le système de protection « tour de coup » n’ait pas été inventé par les fabricants de casques.. Après, dire qu’elles sont super efficaces on ne le sait pas encore vraiment, on le saura certainement dans plusieurs années avec le recul sur les différents problèmes et accidents rencontrés.. Moi en tout cas j’en porte une et ne veux plus rouler sans..

PMX : Pour revenir à ton parcours, comment fait-on le lien entre Architecte et Designer pour une marque dans la Moto TT.. ??

YB : La Passion uniquement.. Les outils sont les mêmes, l’expérience aide aussi.. La chance m’a beaucoup aidé égalemement.. Si je n’avais pas gagné ce concours, je n’aurais peut-être pas eu la chance de faire ce que j’ai fait..

PMX : Est-ce que pour Toi, parfois, dans le Motocross on n’en fait pas un peu trop au niveau de l’apparence avec des personnes qui s’habillent comme des Pilotes Usines mais n’en auront jamais la vitesse, n’y-a-t-il pas là un énorme problème d’Ego.. ?

YB : Absolument.. mais le cross est un sport à fort taux de testostérone et d’Ego….. Faire des fringues « Custom » c’est faire plaisir à la personne et éventuellement magnifier l’image que l’on veut vehiculer à travers lui ou elle; ça peut le pousser à se transcender ou à « faire sa Princesse »..

PMX : Pourquoi à ce sujet les fabricants de casques ont fait l’inverse en proposant de moins en moins de séries réplica/personnalisées et de plus en plus de séries « pour tout le monde ».. ?

YB : Je pense qu’ils veulent vendre leurs produits avec leurs décos’ tout simplement.. Ces dernières années les décos’ d’origine ont énormément progressées, tu en trouves beaucoup d’origine qui sont déjà très belles..

PMX : Est-ce qu’un Créatif est aussi très sensible à l’environnement économique et réagira différemment lors d’une crise économique majeure.. ??

YB : La décision de se positionner différemment viendra de sa direction marketin, aussi.. En ce moment je pense que certains Designer doivent se lâcher grave sur leur planche à dessins, mais on ne verra pas tout..

PMX : Peut-on pratiquer le Motocross en soignant son image tout en tentant de montrer ce qu’on est vraiment à l’intérieur.. ?

YB : Oui.. C’est un sport individuel, on essaie donc de transmettre une certaine image de sa personne.. On se fait plaisir aussi.. On essaie souvent de s’identifier aux Champions qu’on apprécie même si cela n’a jamais fait aller plus vite !

PMX : Quand on a été Designer pour des grandes Marques, est-ce qu’on peut arriver à imposer son idée parfois.. ??

YB : Cela est arrivé des centaines de fois où il y a eu débat et qu’il a fallu batailler ferme pour tenter d’imposer son idée/produit.. Cela fait partie du jeu.. J’ai eu la chance de travailler en étroite collaboration avec de tres nombreux Pilotes mais Josh Coppins, Ben Townley, David Coulthard ou Michael Schumacher par exemple ; et pour ne citer qu’eux dans le développement de certains produits ; ont tout de suite compris le sens du développement de ces produits.. C’était super de travailler avec eux..

PMX : Ne trouves-tu pas consternant de trouver encore de nos jours des Pilotes Professionnels qui arrivent à finir leur manche avec le maillot complètement sorti à l’extérieur de leur pantalon.. ??

YB : Le maillot en dehors, pas terrible ! Mais lorsque le pantalon tombe et que l’on decouvre le caleçon du pilote.. Bref no comment..! C’est un problème de construction, de patronage, et de boucle rapide.. Les selles jouent un très grand rôle avec leur grip élevé.. La coupe du pantalon est directement en cause en fonction du pilote et quand cela arrive avec de très grandes marques, no comment.. (cela n’est d’ailleurs jamais arrivé avec un pantalon alpinestars ! J’y tiens !) Dans ce type de productions nous sommes passés ces dix dernières années d’un entreprenariat « artisanal » à une vraie industrie..

PMX : Au niveau Produits purs si on regarde bien il y a eu la Botte Scott Genius, la Leatt-Brace et la toute nouvelle lunette Scott de vraiment révolutionnaires en 20-30 ans, est-ce que cela n’est pas peu par rapport à l’évolution du Motocross en lui-même.. ??

YB : Cela dépend de la manière dont on regarde les produits.. La Botte Scott Genius a poussé les limites sur quelques points techniques et je les en felicite, mais quand je l’ai vu en vrai j’ai trouvé qu’il y avait quelques erreurs de conception.. Ce n’est que mon humble opinion toutefois..

PMX : Comment se remet-on en question lorsqu’on est créatif.. ?

YB : Dans toute création on retrouve des éléments de ce qui nous entoure mixé avec ses propres « hallucinations-rêves ».. C’est la résultante d’un sentiment du moment.. Plus ses sentiments-impressions sont exacerbées, plus le produit final sera un Succès ou un flop..

PMX : Est-ce que Damon Bradshaw à son époque était Beau et bien habillé pour Toi.. ?

YB : Oui.. Il était en phase avec ce qu’il dégageait… « The Beast from the East..! »

PMX : Est-il arrivé que la Marque « absorbe » l’image du Pilote.. ?

YB : Oui, cela a été le cas.. Pour certains pilotes, l’image créée peut « bouffer » le Pilote.. Lorsqu’à la faveur d’une saison où tout est en phase en même temps avec un caractère, une Moto, des performances et un look et que la saison d’après plus rien ne va, cela peut détruire..

PMX : Quand tu regardes derrière Toi ces dernières années, tu te dis quoi que tu as eu une Chance Formidable de faire ce que tu as fait où tu l’as fait.. ?

YB : Oui absolument.. J’ai eu de la chance , je ne pense pas qu’on puisse rester au poste de Designer dans une société comme Alpinestars pendant 10 ans sans qu’il y ait eu quelque chose de fort d’un côté et de l’autre..

PMX : Quels conseils donnerais-tu aux jeunes Designers qui souhaiteraient évoluer dans le MX.. ?

YB : Il y aura toujours des chances à saisir mais il faut être Passionné et avoir un peu de Talent aussi.. Il faut savoir être aussi capable d’expliquer ses choix et etre convaincant, un sport bien difficile en ce moment.. Il faudra qu’ils inventent de nouveaux standards..

PMX : Wulf ça t’a marqué ou pas.. ? (Rires..)

YB : Ah ah oui j’ai même une tenue Collector que j’ai gagné sur une course en Angleterre.. C’est l’antithèse du Design en Motocross.. Je reste avec mes yeux de gamins qui va à sa première course, il faut rester ouvert à tout ce qui t’entoure.. Malgré les douleurs qu’on a accumulées en Motocross, on continue toujours à y retourner, c’est immuable.. La Passion, tout simplement..

(Texte : PREMIERMOTOCROSS, Photos : Yann Berger, FOX Racing & jT Racing, Interview réalisée en octobre 2010..)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.