sept
26

MOTOCROSS DES NATIONS : LA FRANCE CINQUIÈME DES QUALIFICATIONS



Cinquième place pour les tricolores en qualification

Cinquièmes derrière les Etats Unis, l’Allemagne, Puerto Rico et la Belgique au terme de la journée de qualification du Motocross des Nations, l’Equipe de France peut sans aucun doute faire beaucoup mieux ce dimanche. Alors que Gautier Paulin et Marvin Musquin décrochaient une troisième et une cinquième place de leur catégorie respective, Xavier Boog devait en effet se retirer de la dernière manche alors qu’il avait signé la pôle position aux essais.

1. France
2. Switzerland
3. Italy
4. Spain
5. Japan
6. Brazil
7. Canada
8. Ecuador
9. Ireland
10. Lithuania
11. Guatemala
12. Iceland
13. USA
14. Sweden
15. Germany
16. Portugal
17. Belgium
18. Finland
19. New Zealand
20. Estonia
21. Australia
22. Latvia
23. Costa Rica
24. Venezuela
25. Puerto Rico
26. Mexico
27. Ukraine
28. Austria
29. Philippines
30. Great Britain

La journée avait on ne peut mieux commencé puisque le tirage au sort pour l’entrée en grille avait donné la première place aux Français, de l’inédit au Motocross des Nations ! En n’ayant qu’une séance d’essais de 40 minutes pour découvrir la piste et peaufiner la mise au point de leurs motos, les pilotes ont du se concentrer pour mener à bien cette tâche en si peu de temps, et la réussite a été de leur côté avec une quatrième place en MX1 pour Gautier, une seconde place en MX2 pour Marvin, et une pôle position pour Xavier en Open !

Podium pour Gautier
Les pilotes MX1 étaient les premiers à prendre la piste pour les courses qualificatives, et Gautier exploitait parfaitement sa place à l’intérieur de la grille pour signer le meilleur départ. Débordé rapidement par Cairoli et Metcalfe, Gautier allait bien se reprendre et défendre sa troisième place face au retour de Barragan et Dungey. Revenant sur Metcalfe en fin de course, il assurait une brillante troisième place, tout juste deux semaines après avoir découvert sa 450 Yamaha. «Dès la première séance d’essai je me suis senti très à l’aise, le team Yamaha Rinaldi avait bien travaillé sur la moto et le plus dur en fait à été de s’habituer au circuit, qui comprend trois types de revêtements différent. Il a fallu s’accoutumer à l’arrosage, et en début de manche qualificative je me suis fait surprendre, ce qui a profité à Cairoli et Metcalfe. Je me suis bien battu avec Metcalfe, en fin de course je me suis remis en question au niveau des trajectoires et j’ai amélioré mes chronos pour contenir Dungey et Barragan. Je suis content de ma course, le manque de roulage sur le 450 ne me gêne pas, mais il faut s’accoutumer au rendement de la moto avec l’altitude, surtout au départ » confiait le meilleur performer tricolore du jour.

Marvin cinquième
Très à l’aise lors de la séance d’essais, Marvin allait connaitre un peu moins de réussite en course. Lui aussi auteur d’un excellent départ, Marvin allait faire une petite faute et se faire déborder par plusieurs adversaires. Se retrouvant cinquième derrière Canard, Roczen, Osborne et Van Horebeek, il allait se battre pendant vingt minutes avec ces derniers sans pour autant parvenir à prendre le meilleur sur eux. « J’ai fait une grosse erreur au premier virage, perdant pas mal de places et après j’ai vraiment galéré. Je voulais revenir mais je faisais trop d’erreurs, et devant tout le monde était bien énervé. J’ai subi la manche, ne parvenant pas à inverser la tendance et même si cette cinquième place nous permet de bien nous qualifier j’attends beaucoup mieux de la course. Ce samedi soir nous avons fait le tour de la piste et vu pas mal de détails, le débriefing a été positif et j’espère faire beaucoup mieux en course. Côté moto je manque encore un peu d’aisance avec l’injection, mais ici c’était important de rouler avec cette machine pour palier les effets de l’altitude » analysait Marvin qui nous a prouvé à plusieurs reprises cette saison qu’il savait parfaitement se remettre en question d’une journée à l’autre.

Plus de peur que de mal pour Xavier
En rentrant prématurément au paddock après seulement quelques tours de piste, le visage grimaçant en raison d’une douleur au mollet, Xavier allait soulever un moment d’inquiétude dans le clan français. Plus de peur que de mal, puisque Xavier revenait après examens médicaux au team France avec le sourire. « Au premier virage je me suis fait bloquer par Clément Desalle qui s’est mis en travers de la piste devant moi, je n’ai pu l’éviter et j’ai chuté. Tout de suite je me suis mis derrière ma moto pour éviter de me faire percuter, et je suis reparti très attardé car le moteur avait calé. Deux tours plus tard j’ai fait une petite faute et le cale pied a tapé dans mon péroné, ce qui a provoqué une forte douleur. Le médecin et la kinésithérapeute de la Fédération ont pris les choses en main, j’ai passé une radio et il n’y a pas de lésion importante, tout devrait aller dimanche. Je me fait plaisir sur le circuit, les sauts sont très bien dessinés et je me régale à rouler ici » rapportait Xavier a son retour au club France.

Un entraineur confiant
Présent aux côtés de ses troupes depuis lundi, Olivier Robert était relativement satisfait samedi soir, même s’il espérait mieux que cette cinquième place compte tenu des bonnes séances d’essais de ses mousquetaires. « Cinquième sur la grille cela reste une bonne position, il reste à voir comment les organisateurs vont travailler la terre car aujourd’hui samedi ce n’était pas très beau. Gautier a très bien roulé aujourd’hui, Marvin aussi car n’oublions pas qu’il n’avait pas roulé depuis Fermo avec sa blessure au biceps. Il manquait un peu de rythme mais dimanche ce sera j’en suis sûr différent, quand à Xavier qui avait fait le meilleur chrono absolu des essais les nouvelles sont rassurantes. Il va maintenant falloir faire les bons choix d’entrée en grille, car le départ va être comme souvent primordial du fait qu’il est difficile de doubler ici » concluait le coach Français sous le soleil de Denver.

(A Denver (Colorado), Pascal Haudiquert / Mediacross pour la Fédération Française)


GALERIE PHOTO ICI

A voir aussi :

2 commentaires sur “MOTOCROSS DES NATIONS : LA FRANCE CINQUIÈME DES QUALIFICATIONS”

  1. guizmo86 dit :

    au vu des manches de qualif, hormis avec Cairoli et Roczen, les ricains nous prennent pour leurs jouets, ils tournent autour des autres! Encore une année où il va être dur de les battre, surtout qu’ils ont une stratégie infaillible, toujours bien placer leurs pilotes au lieu de vouloir absolument gagner comme nous et les autres. Et au final, ca chiffre dur !

  2. guizmo86 dit :

    Cairoli va tous les mettre d’accord ! vivement le départ !