mai
20

GRAND PRIX FRANCE DE MOTOCROSS A ST JEAN D’ANGELY : S-3 !

Deux Marseillaises en Espagne !
Cinquième épreuve du championnat du Monde 2010 de Motocross, le Grand Prix d’Espagne a globalement bien réussi aux tricolores qui ont fait retentir deux Marseillaises à Bellpuig en Catalogne. Le Bordelais Marvin Musquin (KTM 250) y a signé son quatrième succès de la saison, le jeune Jordi Tixier (KTM 125) s’imposant en lever de rideau du GP dans la catégorie Juniors 125 tandis que Livia Lancelot (250 KTM) montait sur la seconde marche du podium féminin ! Prometteur à moins de trois semaine du GP de France qui se disputera début Juin à St Jean d’Angely.

Livia Lancelot réduit l’écart
Troisième épreuve du Mondial féminin, Bellpuig a permis à Livia Lancelot de signer son second podium d’affilée après le Portugal, et de revenir en seconde position au championnat derrière l’Allemande Steffie Laier, vainqueur des trois épreuves disputées. La Française championne du Monde 2008 et vainqueur l’an passé du GP de France à Ernée, monte en puissance après des débuts difficiles en Bulgarie et attend avec impatience Saint Jean d’Angely pour aller chercher son premier succès. Deux autres tricolores ont brillé en Espagne, Justine Charroux (125 Yamaha) qui prend la neuvième place de l’épreuve et Manon Giroix qui marque des points dans les deux manches du jour.

Livia Lancelot est revenue à la seconde place du Mondial, et compte sur le soutien de son public pour s’imposer à St Jean
(Photo Pascal Haudiquert / Mediacross)

Musquin encore et toujours
Le week-end Espagnol de Marvin Musquin (KTM) n’avait pas commencé au mieux avec une difficile qualification le samedi, et une première manche moyenne suite à un départ dans le peloton et à un accrochage avec l’Américain Zach Osborne. Septième de cette première manche MX2 remportée par son grand rival Ken Roczen (Suzuki), le leader du championnat mènera la seconde manche du début à la fin, suivi comme son ombre par Roczen qui sera contraint à l’abandon sur incident mécanique à dix minutes de l’arrivée. Jeffrey Herlings (KTM) étant contraint à l’abandon suite à deux chutes, Marvin consolide son leadership au championnat tandis que Steven Frossard (Kawasaki) réduit son retard sur Roczen et Herlings en prenant la quatrième place du GP, devançant Gautier Paulin (Yamaha) auteur d’un convaincant retour au premier plan. Ces cinq hommes seront les favoris du GP de France, le Vendéen Valentin Teillet (KTM) étant un sérieux outsider maintenant que sa blessure à la main se résorbe.

Vainqueur de quatre des cinq GP disputés, Marvin Musquin est l’homme à battre en MX2 (Photo Pascal Haudiquert / Mediacross)

Quatrième vainqueur en MX1
Dans la catégorie ‘reine’ du MX1 Bellpuig a livré son quatrième vainqueur différent en l’espace de cinq épreuves ! Après l’Allemand Max Nagl (Bulgarie), l’Italien Antonio Cairoli (Italie et Pays Bas) tous deux sur KTM, le Belge Clément Desalle (Portugal) sur Suzuki, c’est cette fois l’Estonien Tanel Leok (Honda) qui l’a emporté en Espagne. Le championnat est ouvert mais reste sous la coupe des KTM officielles de Cairoli et Nagl, toujours placés depuis le début de saison. Outre Leok, les bonnes surprises de Bellpuig ont pour nom Xavier Boog (Kawasaki) et Anthony Boissière (TM ) qui ont été à la pointe du combat dans une des deux manches. L’Alsacien est passé très près de sa première victoire dans cette catégorie puisqu’il se termine la seconde manche à deux secondes de Leok, alors que le sudiste qui étrennait un nouveau moteur sur sa TM officielle se classe quatrième de la première manche après avoir été longtemps troisième. Les deux Français seront à surveiller de près à Saint Jean, tout comme Sébastien Pourcel (Kawasaki) qui s’était imposé il y a deux ans en Charente Maritime.

Septième du championnat MX1 qu’il dispute pour la première fois, Xavier Boog est le meilleur Français du moment
dans cette catégorie très relevée (Photo Pascal Haudiquert / Mediacross)

La relève est là
Le Motocross Français obtient chaque année d’excellents résultats depuis les années 80, nous livrant régulièrement des champions du Monde (Vimonf, Bayle, Tortelli, Bolley, Pichon, Maschio, Pourcel, Musquin, Lancelot, Renet). La source n’est a priori pas tarie, puisque dans le championnat Junior 125 le jeune Parisien Jordi Tixier réalise le grand chelem depuis le début de saison ! Il s’est imposé en Espagne à son compatriote Yohan Lafont (Yamaha), mais c’est un jeune Autrichien qui semble le plus dangereux dans la course au titre, qui passera par St Jean d’Angely.


A 17 ans Jordi Tixier est l’un des plus sérieux espoirs du cross Français (Photo Pascal Haudiquert / Mediacross)

Huit courses au programme
C’est un programme exceptionnel que St Jean d’Angely proposera les 5 et 6 Juin prochain, puisque pas moins de quatre catégories sont au programme de la manifestation. Aux côtés des championnats du Monde MX1 (450cc) et MX2 (250cc) le championnat du Monde Féminin sera de la partie comme en 2008, la nouveauté étant ce championnat Juniors 125. Le programme des deux journées sera chargé puisque les premiers essais débuteront dès 8h00 samedi comme dimanche, une course (première manche féminine) et les qualifications MX1, MX2 et Juniors étant au programme du samedi après midi. Dimanche il n’y aura pas moins de sept courses au programme, tout cela sur un circuit profondément remanié sous les conseils du double champion du Monde Mickael Pichon.


Pour plus d’informations, et pour réserver ses places à tarif préférentiel (la billetterie sera bien sûr ouverte sur place) rendez visite au site www.motoclub-angerien.com.

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.