mai
06

GRAND PRIX DE FRANCE DE MOTOCROSS A ST JEAN DEBUT JUIN

(CLIQUEZ SUR LA BANNIÈRE POUR PLUS D’INFOS..)

Grand Prix de France 2010 de Motocross à Saint Jean d’Angely

Un rendez-vous encore plus intense !

Pour la douzième fois de son existence, le Moto Club Angérien accueillera cette année le Grand Prix de France de Motocross les 5 et 6 Juin prochains. Toutes les vedettes du cross Mondial seront présentes à Saint Jean d’Angely, qui accueille cette année un plateau inédit puisque aux côtés des traditionnelles catégories MX1 et MX2, le championnat du Monde Féminin et la nouvelle Coupe 125 Juniors seront également au programme. Le week-end sera des plus animés, avec pas moins de onze courses au programme des deux jours !

Sans son imposante tour de contrôle, le circuit de St Jean (cliché pris en janvier) a une autre allure (Photo P.Haudiquert / Mediacross)

Les stars au rendez vous
Les trois champions du Monde 2009 seront bien entendu de la partie à Saint Jean d’Angely, ou l’Allemande Steffie Laier (Féminine), l’Italien Antonio Cairoli (MX1) et « notre » Marvin Musquin (MX2) remettront leurs titres en jeu. Tous trois équipiers cette année au sein du puissant team officiel KTM, ils ont fort bien commencé leur saison puisqu’ils sont en tête des championnats après deux GP mais la saison sera longue avec pas moins de quinze épreuves au programme. Comme bien souvent Saint Jean marquera le cap de la mi-saison puisqu’il s’agira du 7ème Grand Prix de l’année, et d’ici là la situation au championnat aura sans doute évolué.

Au soir des premiers GP, c’est de Max Nagl (KTM), Clément Desalle (Suzuki), David Philippaerts et Ken De Dycker (Yamaha) que Cairoli a rencontré la plus forte opposition, mais nul doute que Steve Ramon (Suzuki), Jonathan Barragan, Xavier Boog et Sébastien Pourcel (Kawasaki) ne montent eux aussi à l’assaut du redoutable Italien. Chez les MX2 ce sont deux jeunes prodiges de 15 ans qui ont été les plus sérieux rivaux de Marvin Musquin : Ken Roczen (Suzuki) et Jeffrey Herlings (KTM). Là encore Steven Frossard et Jeremy Van Horebeek (Kawasaki), Arnaud Tonus (Suzuki) et Zach Osborne (Yamaha) ont montré les dents, sans pouvoir croquer leur proie ! Chez les femmes Laier a été intraitable, et une belle empoignade se dessine entre Maria Franke, Larissa Papenmaier et Livia Lancelot, toutes ces demoiselles roulant KTM. Chez les juniors qui disputeront sept courses une seule épreuve a été courue, et c’est le Parisien Jordi Tixier (KTM) qui a dominé tous ses rivaux.

Chaque année, il règne sur le GP de France une fantastique ambiance, les supporters Français étant mondialement connus pour leur enthousiasme et leur sportivité (Photo P.Haudiquert / Mediacross)

La fête des Frenchies
A n’en pas douter les tricolores seront fidèles au rendez-vous de Saint Jean, qu’il s’agisse des pilotes ou des fans ! Après les succès de Sébastien Pourcel en 2008, et ceux à Ernée de Marvin Musquin – leader d’un podium 100% Français avec Anthony Boissière et Loic Larrieu – et Livia Lancelot l’an passé, tous les espoirs sont permis compte tenu de la forte présence tricolore sur le Mondial. A l’instar des Espagnols en vitesse les bleus sont omni présents en cross, et dans chaque catégorie ils sont plusieurs a pouvoir monter sur le podium. En MX2 nous citerons notamment, outre Marvin, Gautier Paulin (Yamaha), Steven Frossard, Nicolas Aubin (Kawasaki), Christophe Charlier et Loic Larrieu (Yamaha) et le Vendéen Valentin Teillet (KTM). Dans la catégorie reine seul Sébastien Pourcel a déjà signé des succès, mais il ne fait aucun doute que Xavier Boog et Gregory Aranda (Kawasaki) ainsi qu’Anthony Boissière (TM ) ont le potentiel pour signer un podium, alors que Mathias Bellino et Cédric Soubeyras (KTM) ont comme Loic Léonce (Suzuki) le potentiel pour marquer de gros points. Si Livia Lancelot est un peu esseulée chez les féminines ou la championne de France Justine Charroux (Yamaha) ne cesse de progresser, il y a une meute de jeunes loups en Junior 125 avec notamment Jordi Tixier, Yohan Lafont, Sulivan Jaulin, Arnaud Aubin et Jeremy Chauveau (Yamaha), Dylan Ferrandis (Kawasaki), Jordan Laccan (KTM) et bien d’autres. Les drapeaux bleu-blanc-rouge devraient être agités et nombre et on peut penser que la Marseillaise sera le tube du week-end !

Champion du Monde MX2 en titre, Marvin Musquin est la meilleure chance tricolore cette saison (Photo P.Haudiquert / Mediacross)

Saint Jean se métamorphose
Une fois de plus le club a mis les gros moyens pour modifier et moderniser sa piste, puisque durant plus de trois mois bulldozers et pelleteuses ont monopolisé le circuit. Suppression du bas à sable, nouveau virage de départ, aménagement de nouveaux sauts, les modifications sont multiples et vont être dans les semaines à venir validées par Mickael Pichon lui-même. On sait combien le Sarthois a toujours été un homme de terrain, et ses précieux conseils vont permettre de faire de St Jean une piste à la fois sûre, spectaculaire, et propice aux dépassements. Pour que le public en profite un maximum les aires réservées aux spectateurs ont été améliorées – rappelons que la visibilité est optimum à St Jean – et en rasant la tour de contrôle les organisateurs ont dégagé un nouvel espace pour les spectateurs qui seront encore mieux traités que d’habitude. Outre le village d’exposants qui sera présent sur le circuit, notons également qu’un concert et un feu d’artifice seront offerts samedi soir aux spectateurs ayant acheté un billet d’entrée, les premiers essais commençant par ailleurs dès 8h40 le samedi matin ! C’est bel et bien deux journées complètes que durera ce GP, puisque la dernière manche prendra fin dimanche vers 18h00.

Mickael Pichon (second en partant de la gauche, bras tendu) est venu faire un état des lieux récemment,
avant de revenir avec sa Honda pour finaliser le tracé du circuit (Photo MX July)

Les réservations sont ouvertes
Si un circuit de Motocross n’a jamais joué « à guichets fermés » et que le nombre de places est quasiment illimité, il n’en reste pas moins que la réservation des billets à l’avance permet de faire de bonnes affaires puisque l’entrée au paddock (d’une valeur de 15€) est alors offerte à chaque spectateur. Attention cette offre n’est valable que jusqu’au 25 mai, tous les détails étant disponibles sur le site du club : www.motoclub-angerien.com.
Les tarifs 2010.

Entrée achetée sur place le jour de l’épreuve : 20€ samedi, 35€ dimanche, 50€ les deux jours. Tarif réduit : 20€ pour le week-end pour les enfants de 13 à 16 ans (sur présentation d’une pièce d’identité), gratuit en dessous de 12 ans. Parking gratuit, camping payant (10€ par véhicule, douches et sanitaires gratuits).
Accès au paddock : 15€ (gratuit pour les billets achetés avant le 25 mai)
Groupes : 1 billet gratuit pour 20 achetés (offre valable uniquement en prévente)

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.