mai
26

UN PILOTE PROFESSIONNEL DE MOTOCROSS PEUT-IL ÊTRE « CRITIQUABLE »..?

Parfois quand j’écoute ou que je lis certaines « interviews » de Pilotes, j’ai le même sentiment que lorsque je regarde des magazines dits « de société » à la télévision, le sentiment d’être à nouveau en face d’un jeune touché par le syndrome de « l’enfant Roi ».. « J’ai le droit de faire ça, j’ai le droit de me comporter comme ça.. » mais et les devoirs (dans tous les sens du terme..) où sont-ils..? C’est d’ailleurs assez paradoxale car les mêmes enfants Rois qui se disent « assez adulte » pour plein de choses se retranchent étrangement derrière des arguments bidons d’adolescents à la moindre faiblesse mise à jour par l’adulte qui les oppose.. Les Pilotes Professionnels sont jeunes pour la plupart et possède souvent une certaine propension naturelle à refuser la critique (« constructive » j’entends..).. Se développent alors les mêmes caractères pourris de têtes à claques que mis en avant dans les magazines tv dont je vous parlais plus haut.. Comme si bizarrement dès que le minot mettait un casque avec une belle peinture personnalisée ou encore endossait le statut de pilote « Officiel » d’un marque en championnat, celui-ci cherchait à occulter consciemment la critique et ce d’où qu’elle vienne.. « Nan mais attends se disait-t-il au plus profond de lui, j’ai fait 12 ème lors de la dernière manche, j’suis un futur très bon môa, à foutre de leurs critiques.. ».. Pour résumer ma pensée, j’ai le sentiment profond que beaucoup (trop..) de jeunes Pilotes actuels français où étrangers se prennent le melon alors qu’ils n’ont encore rien prouvé.. Alors pour en revenir au titre du sujet, je pense que « OUI » un Pilote Professionnel (enfin qui se dit l’être..) doit accepter la critique, car il a des Objectifs au même titre qu’un commercial terrain, et on peut donc lui demander des comptes s’il ne les a pas rempli alors que rien ne l’empêchait de les réaliser et que toutes les conditions étaient réunies pour claquer du résultat.. Alors certains auront beau mettre des lunettes noires , se cacher sous des bonnets ou encore se la jouer « Star* » le public lui n’est pas dupe et ne reconnaît la vraie valeur d’un Pilote qu’au fil des saisons qu’il enchaînent.. Au final qu’est-il plus important : avoir une superbe Moto et se regarder rouler ou se dépouiller et tout donner avec la volonté acharnée de faire quelque chose..? Remarquez c’est vrai qu’ils ne sont pas forcément aidé par des Fans souvent aveugles qui les idolâtres à la moindre 12 ème place rentrée, sorte de médiocrité « d’habitude » en sorte.. Sans parler bien évidemment de celui qui rentre au parc après 2 tours parce que sa poignée droite a du jeu.. On a visiblement vite oublié les perfs’ d’un certain Jean-Michel BAYLE au guidon (à ses débuts..) de Motos stocks.. Nous sommes donc en train de créer volontairement des générations de jeunes Pilotes imbus de leur personne, complétement déconnectés de la réalité de leurs (contre..) « performances » et de leur arrivée précoce dans les statistiques du Pôle-Emploi.. Le réveil n’en sera que plus difficile et le retour sur la planète terre s’effectuera quant à lui sans parachute.. Trop tard de toute façon, en ces temps de crise aucun « deuxième train » ne repassera..

Devotee*..!

(Photo : Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.