fév
16

MOTOCROSS DE VALENCE J-4 !

Les Français au rendez-vous de Valence

Cette année plus que jamais les pilotes Français seront présents en force à Valence, puisque la quasi-totalité des tricolores engagés dans les championnats du Monde feront le déplacement dans la Drôme les 20 et 21 février prochain. Et si leurs chances de victoire sont grandes dans la catégorie MX2, leur tâche sera plus ardue en MX1 ou l’on attend toujours un successeur à Yves Demaria, vainqueur ici même en 2002 et 2003.

Ils font des envieux

Depuis le sacre de Jacky Vimond – aujourd’hui manager de l’équipe Bud Kawasaki – en 1986 les pilotes Français ont conquis de nombreux titres en Europe comme aux Etats Unis, au point que la France est aujourd’hui considérée comme l’une des trois meilleures nations de la discipline. Les médailles pleuvent d’ailleurs bien plus en Motocross que dans d’autres sports très médiatisés, comme l’attestent les deux titres Mondiaux (Musquin en MX2 et Renet en MX3), le titre Américain (Pourcel) et le titre Européen (Charlier) décrochés en 2009 par des « frenchies » qui finirent par ailleurs la campagne sur une superbe seconde place au Motocross des Nations (avec le trio Frossard, Musquin, Paulin, tous trois présents à Valence la semaine prochaine) que l’on appelle couramment « les olympiades du Motocross ». Depuis maintenant une bonne dizaine d’années la France produit régulièrement des champions, preuve que le système mis en place par les clubs et la fédération est efficace. Il n’en reste pas moins que le titre MX1, le plus prestigieux qui soit, nous échappe depuis pas mal de temps. Rien d’illogique en fait, puisque sitôt titrés en MX2 les jeunes Français préfèrent partir aux Etats Unis plutôt que passer en MX1.

TeamFrance09

L’Equipe de France du dernier Motocross des Nations sera à Valence, avec de gauche à droite Gautier Paulin, Steven Frossard et Marvin Musquin tous engagés en catégorie MX2 (Photo P.Haudiquert / Mediacross)

Le gratin du MX2

A cette époque de l’année, alors que les premières confrontations ont lieu dans les courses comme Mantova ou Valence, les pronostics battent leur plein pour savoir qui sera champion. Dans la catégorie MX2 ou Marvin Musquin (KTM) défendra son titre brillamment acquis l’an passé, les tricolores sont présents en force avec Gautier Paulin (Yamaha, n°3 mondial), Steven Frossard (Kawasaki, n°6 mondial) et Nicolas Aubin (Kawasaki, n°9 mondial) qui ont tous déjà remporté des Grands Prix ou des manches de Mondial. Ce quintet fait partie des favoris du championnat au même titre que le jeune Allemand Ken Roczen (16 ans) ou l’Ecossais Shaun Simpson, alors que dans leur sillage une nouvelle vague arrive emmenée par Valentin Teillet (KTM, vainqueur l’an passé à Valence), Loic Larrieu (Yamaha, 3ème l’an passé du GP de France), Dylan Ferrandis (Kawasaki, champion de France cadets) ou Arnaud Aubin (Yamaha, vainqueur de l’Enduro du Touquet des jeunes espoirs). Après le succès de Simpson à Mantova, ou manquaient pas mal de pilotes (dont notamment Paulin, Frossard, Aubin, Teillet…) Valence marquera le véritable coup d’envoi de la saison MX2 avec des courses spécifiques pour ces jeunes pilotes qui à Mantova étaient noyés au milieu des pilotes 450.

BoogBeginning10

Auteur de deux podiums en MX2 l’an passé, l’Alsacien Xavier Boog fait ses grands débuts dans la catégorie « reine » du MX1. Valence sera sa seconde sortie (Photo P.Haudiquert / Mediacross)

Le retour de Pourcel

Absent l’an dernier à Valence pour cause de blessure, Sébastien Pourcel (Kawasaki) reste à ce jour notre meilleur chance en catégorie MX1. Indisponible durant une grande partie de la saison suite à sa blessure, il a fait une rentrée discrète à Mantova ou plusieurs chutes ont gâché son week-end. La vitesse est toujours là, le style aussi, reste maintenant à retrouver les habitudes des bagarres en peloton, des départs au coude à coude pour espérer rivaliser rapidement avec les hommes forts de la catégorie que sont les Italiens Antonio Cairoli (KTM) et David Philippaerts (Yamaha), l’Allemand Max Nagl (KTM) ou les Belges Clément Desalle et Steve Ramon (Suzuki) qui seront les hommes à battre à Valence. Cette année les couleurs françaises seront toutefois mieux portées dans cette catégorie, avec la confirmation du prometteur Gregory Aranda (Kawasaki) qui travaille désormais sous la coupe de Jacky Vimond et l’entrée en lice de Xavier Boog (Kawasaki) et Anthony Boissière (KTM) qui viennent tous deux du MX2 ou il ont conquis des podiums la saison passée. Pour leur baptême de classe tous deux ont terminé parmi les dix premiers de l’épreuve de Mantova, une bonne entrée en matière compte tenu du fait que dans cette catégorie MX1 tous les gros bras avaient fait le déplacement en Italie. On retrouvera tout ce beau monde dès samedi 20 après midi pour des séances d’essai qui s’annoncent passionnantes compte tenu des nombreux transferts hivernaux ; hormis Nagl, Ramon, Pourcel et Philippaerts, tout le monde a en effet changé de couleur, de Cairoli à Desalle en passant par l’Espagnol Barragan, le Néo Zélandais Coppins, l’Estonien Leok, les Belges De Dycker et Strijbos, le Néerlandais De Reuver, l’Italien Guarneri sans oublier les Américains Albertson et Alessi invités d’honneur de cette édition 2010 du plus important Motocross organisé dans l’hexagone avec le Grand Prix de France.

PourcelBeginning10

Pour Sébastien Pourcel l’objectif en ce début de saison est de retrouver ses marques et sa confiance après une année 2009 noire en raison de blessures (Photo P.Haudiquert / Mediacross)

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.