fév
11

APRES GOULT, VICTOIRE A CARPIAGNE !

Paris, le jeudi 11 février 2010.

APRES GOULT, VICTOIRE A CARPIAGNE !

Cela devient une habitude, un Préfet prend un arrêté pour interdire une manifestation en prétextant des motivations environnementales des plus discutables, la FFM et son Club déferrent cette décision devant le juge administratif et obtiennent une nouvelle fois gain de cause.

En effet, le Moto-Club de Boade a prévu d’organiser le 13 février prochain dans le camp militaire de Carpiagne (13) deux spéciales de la compétition Enduro Maya Maroc.

Il faut savoir que le parcours de ces spéciales utilise le champ de manoeuvre des chars d’assaut de l’armée française.

Pourtant, le Préfet a considéré que faire circuler des motos sur les traces de chars Leclerc (56 tonnes) portait une atteinte grave à l’environnement et présentait notamment « des risques d’érosion et d’impact sur le maintien des sols  » !!!

Le juge des référés du tribunal administratif de Marseille, saisi en urgence par la Fédération, vient de rejeter ce jour les arguments du Préfet en considérant que l’épreuve ne portait pas d’atteinte grave à l’environnement.

Il condamne le Préfet des Bouches-du-Rhône à verser au Moto-Club de Boade la somme de 1000 € et lui enjoint d’instruire sans délai la demande d’autorisation de ce Moto-Club.

C’est une nouvelle victoire pour la Fédération et pour le bons sens.

La FFM continuera à soutenir ses clubs et n’hésitera pas à faire valoir ses droits devant la justice chaque fois que cela sera nécessaire.

Le Service Communication FFM

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.