déc
28

PILOT BIKE : PREMIER PODIUM DE LA SAISON POUR JONATHAN MONGARNY

LE PREMIER PODIUM DE LA SAISON

Sur le prestigieux circuit de l’Alpe d’Huez, Jonathan MONGARNY retrouvait ce week-end le PILOT BIKE, championnat de courses sur glace à moto disputé dans le cadre du Trophée Andros. Une semaine seulement après l’annulation de l’épreuve andorrane de Grandvalira par manque de glace, le pilote HUSABERG FRANCE avait à cœur de renouer avec la compétition et faire oublier une entame de saison mouvementée à Val-Thorens. Pour autant, le tracé de l’Alpe d’Huez est loin d’être l’un des favoris des motards, avec ses nombreux virages en dévers, qui ont tendance à embarquer les machines dans de grandes glisses vers la trajectoire extérieure. En outre, Jonathan Mongarny comme l’ensemble des « givrés » du Pilot Bike a dû affronter des températures mordantes, le thermomètre flirtant avec les -20°C.

« Il y a eu du très bon et du moins bon ce week-end, raconte Jonathan Mongarny. J’ai d’abord eu du mal à trouver mes marques sur le circuit. Je sors des essais chronos avec le 11ème temps seulement, sans être parvenu à faire un tour clair. Pas d’inquiétude, je fais une belle demi-finale qui me hisse en deuxième ligne de la grille de départ de la Finale 1. Tout au long du week-end les départs ont été musclés, et je dois jouer des coudes avec David Landais, Alexandre Schneider et Maxime Emery. Je sors cinquième de ce premier tour délicat et je récupère la quatrième place vers la mi-course. J’ai alors senti Maxime Emery revenir très fort derrière moi. Tous les deux, on a vécu deux tours d’anthologie et je suis assez fier d’avoir pu le contenir en recoupant mes trajectoires, car c’est un pilote qui sait très bien doubler avec une grosse expérience du motocross. À chaque tour j’ai grappillé une demie seconde sur Kevin Duvert troisième. Sous la pression, il a commis une petite erreur et j’ai réussi à le dépasser en lui faisant l’intérieur dans le dernier tour. Je signe donc mon premier podium de la saison. Ouf ! C’est un soulagement pour moi, pour mon mécanicien, et enfin je me suis fait plaisir. Notre saison est lancée. »

Lors de la seconde journée de compétition, Jonathan Mongarny aborde sa demi-finale avec une certaine prudence et l’objectif de préserver ses pneus à clous. Le règlement du Pilot Bike n’autorise que deux pneus avant pour toute la saison, et un pneu arrière par course. C’est donc la deuxième ligne de la Finale 2 qu’il décroche. « Comme les autres concurrents j’ai retourné mon pneu arrière pour utiliser la face la moins usée des clous lors de cette dernière finale. Au départ devant moi je vois deux pilotes se déporter à gauche, les deux autres à droite, m’offrant une belle ouverture. Je me suis engagé et au moment où ma roue avant est arrivée à leur hauteur, ils se sont resserrés et m’ont pris en étau. Ma roue avant a été fauchée et j’ai fait un gros « par l’avant », comme rarement j’ai chuté. Mon coupe-circuit a été débranché et j’ai perdu presque 30 secondes avant de redémarrer. Je suis reparti énervé et j’ai logiquement chuté une seconde fois. À cause de cet excès de confiance je termine loin et des points se sont envolés, mais je reste satisfait de mes temps au tour car je sais que j’ai la vitesse. Ma stratégie pour la suite de la saison est simple désormais, il faut que je marque le plus de points en essayant de gagner des finales. Toutefois la situation est loin d’être alarmante, car si l’on tient compte du X-1, je n’ai que 22 points de retard. Qui plus est, cette saison nous avons la chance d’avoir un plateau très homogène, avec 8 vainqueurs potentiels à chaque course, ce qui fait que l’on a tendance à se neutraliser chaque week-end. »

En attendant de retrouver la glace, Jonathan Mongarny vous souhaite à tous d’excellentes fêtes de fin d’année et vous remercie de l’encourager dans l’aventure sportive qu’il poursuivra les 8 et 9 janvier 2010 à Isola 2000 pour la 4ème épreuve du Pilot Bike. Un rendez-vous qu’il abordera avec une résolution simple : la victoire comme ambition.

MongarnyRound209

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.