oct
27

SHAMROCK 2009 : 3 ÈME ÉTAPE

shamrockheader09

Mardi 27 Octobre 2009

LES MIRAGES DU LAC IRIKI
566,48 Km?Liaisons : 198,60 km – Secteur sélectif (2 boucles) : 367,88 km

Pas de grains de sable pour Cyril Despres et Stéphane Peterhansel

Largement dominée par Cyril Despres en moto et Stéphane Péterhansel/Jean-Paul Cottret en auto, la troisième étape sera l’un des grands crus de ce Rallye du Maroc-Shamrock 2009.

Tout sourire après l’effort intense, Hervé Theuriot (N°104) témoigne : « Ce matin par la faute d’une panne… d’oreiller, j’ai failli louper le départ. Je m’en serais voulu tellement j’ai pris mon pied ». A ses côtés, Thomas Bourguin (116) confirme, « Une étape très physique. Après le dur et les cailloux lors des deux premiers jours, beaucoup de sable et de navigation aujourd’hui ». Stéphane Hamard (11) est tout aussi enthousiaste malgré un petit bémol, « Elle m’est tombée dessus la garce ! ». C’est de sa KTM 690 qu’il parle. Dans le fech-fech comme dans les dunes, elle n’est pas la seule à avoir désarçonné son pilote. Mésaventure à laquelle échappe un Cyril Despres tout sourire : « C’est pour des spéciales complètes comme celle-là que j’adore le rallye-raid ».

Disputée autour de M’Hamid, ville où la route s’arrête et où le Sahara vous prend dans ses bras, cette étape disputée sur une boucle par les motos et quads, sur deux par les voitures et camions, offrait une copieuse portion de désert aux 170 participants. Fech-fech, sable… « Nous avons littéralement surfé sur les dunes » affirmaient à l’arrivée de la première boucle Jean-Marie Davoy et Marc Jourdan qui classaient leur Buggy MD n°315 à une magnifique troisième place. Tous ne surfèrent pas sur les difficultés du jour. Beaucoup restèrent « tanqués » et les séances de jardinage furent nombreuses. Au secours les pelles et les plaques pour se désensabler ! Et vive la solidarité entre galériens des sables. Certains suèrent tellement qu’ils faillirent remettre en eau le lac Iriki ! « Superbe site » témoignent les concurrents. Jean-Marie Davoy se souviendra qu’il a poussé son Buggy à 174 km/h « sur cette belle étendue blanchâtre, plate comme la main ». Beaucoup d’autres n’oublieront pas qu’il est facile de s’y perdre. Comme quoi même sur un lac asséché, le sens de la navigation, y’a que ça !

Il n’a pas fait défaut à Cyril Despres (KTM 690 Rally) qui a fait coup double. Vainqueur de l’étape comme la veille devant Jordi Viladoms (n°6), Marc Coma (n°4) et Pal Anders Ullevalseter (n°3), il devient le nouveau leader du classement moto. En lieu et place de l’Espagnol Jordi Viladoms (KTM 690), le vainqueur de la première étape est désormais second à 1’02, Marc Coma (KTM 690), troisième à 5’17 complétant ce classement provisoire devant Ullevalseter, 4ème à 12’36. Cinquième de l’étape du jour, Olivier Pain sur sa Yamaha WRF 450 occupe la même place au général. Dans le « match » entre motos de cette cylindrée, Bruno Da Costa (n°102), sur Honda, qui pointe à la neuvième place, reste le plus sérieux concurrent d’un Olivier Pain qui confirme chaque jour son très prometteur potentiel.

En Quad, Lionel Lainé (n°200), privé de la victoire lundi sur pénalité (pour excès de vitesse en liaison), l’emporte devant Vincent Albira (n°204) et Camélia Liparoti (n°201). Au classement général, si les deux béarnais pointent dans cet ordre, le troisième est le régulier Russe Vladimir Marugov (n° 203). Pour Lionel Lainé, la perspective de devenir champion du monde se précise chaque jour davantage.

En Enduro Cup, Antoine Didier (Fra, n°273), Lambert Wery (Bel, n°241) et Xavier Moreau (Fra, n°274) ont terminé l’étape dans cet ordre. Au classement général, le Russe Dimitri Pavlov (n°230), quatrième aujourd’hui, reste un solide leader avec 28’27 d’avance sur Didier et 30’01 sur Wery.

En catégorie auto, Stéphane Peterhansel sur BMW-X-Raid (n°300) continue à ne pas toucher terre. Trois victoires d’étape sur trois et zéro souci. Aujourd’hui, après avoir « collé » plus de 47 minutes sur les deux boucles à l’autre BMW du duo Léonid Novitsky-Andréas Schulz (n°302), le roi Peter se félicitait d’avoir un navigateur de la trempe de Jean-Paul Cottret. « Il m’épatera toujours ! Nous ne savions plus trop où nous étions en pleines dunes, ça secouait de partout, je l’ai vu ouvrir la carte, appliquer le GPS et il a tranché : la piste elle est à droite ! Chapeau ». Grand bonheur pour l’équipage Jean-Marie Davoy- Marc Jourdan (n°315) qui se classe troisième de l’étape comme du classement général. « Une journée parfaite pour nous. On a agi avec calme, on a tout bien géré, la pression des pneus dans le sable, la navigation ». Patrice Chevalier et Dominique Laure, 4èmes sur Springbok-MD (n°319) et Joost Vancauwemberg-Steven Vyncke (n°305), 5èmes sur Nissan se sont eux aussi bien sortis de cette très exigeante étape que Tomas Tomecek sur son camion MAN (n°401), boucle en sixième position. C’est aussi celle qu’il occupe ce soir au classement général alors que de nombreux équipages autos et camions n’ont pu, vu le retard, s’engager dans la seconde boucle.

Entre les deux « intouchables » BMW et le mastodonte de Tomas Tomecek, Jean-Marie Davoy et Marc Jourdan (3ème), François Lethier et Jean-Marie Lurquin (4ème sur Buggy-Schlesser), Jean-Noël Julien et Christophe Crespo (5ème sur le Proto Renault Mégane), nous promettent une belle lutte en vue d’une place sur le podium final vendredi.

En bref

A noter la belle journée d’Arnaud Jacquard, 8ème de la spéciale, à seulement 23’49’’ de l’intraitable Despres. L’un des rares concurrents à rester sur sa faim après le passage des dunes. En pleine forme et motivé, le Français exilé en Russie en aurait bien repris pour un tour. Au général, 11ème à moins de 20 minutes du polonais Jacek Czachor, il peut viser une place dans le dix.

De la casse chez les amateurs passionnés de rallye-raid. Harite Gabari, n°107 en 450cc, victime d’une chute, ne reprendra pas la course moto. Les dunes se sont également chargées de Nicolas Chaix (n°119) sur 450cc et de l’équipage Sandrini-Prissette, jusqu’ici à la lutte dans le top 10.

Quant à Yves Borter et Alexis Meyer, n°345, ils poursuivent leur série de galères sur ce Shamrock. Souhaitons leur une bonne nuit à la belle sous le ciel du Maroc…

(Source NPO)

shamrockbannerdown09

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.