oct
17

ISDE AU PORTUGAL : GROSSE FRAYEUR EN TROPHEE

ffmisde09header

Jour 5 / Figueira le 16 Octobre

GROSSE FRAYEUR EN TROPHEE

Cinquième et avant dernier jour des ISDE 2009 au Portugal à Figueira Da Foz. Les pilotes commencent par rejoindre le premier CH après à peine 10mn de roulage. 15 mn plus tard c’est la première spéciale tracée dans un terrain marécageux qui heureusement a bien séché depuis l’arrivée des teams. Pour l’anecdote, les pilotes ne pouvaient même pas reconnaître le tracé qui était inondé avant la course. Du coup hier il leur a fallut encore de l’énergie pour aller la reconnaître. Bien leur a pris puisque cette spéciale était la plus longue de ces 6 jours avec un temps d’environ 8 mn pour les meilleurs. Le bilan de cette journée est toutefois mitigé puisque l’équipe trophée perd un pilote.

thiebautisdeday509

TROPHEE

Avec plus de 4mn d’avance pour la France c’est aux Italiens d’attaquer pour revenir dans la course. Pour autant la France ne baisse pas de rythme et aligne à chaque spéciale de très bon temps même si Nambot, Méo ou Thain affichent moins de victoires de spéciales que les jours précédents. La mauvaise nouvelle tombe à la SP4 lorsque Julien GAUTHIER (HM-Honda) casse le moteur. Impossible de réparer et abandon pour Julien qui tenait là une belle 3° place au provisoire de la catégorie E1. Plus de joker, la France n’a plus droit à l’erreur. Pas à son niveau les premiers jours, Marc BOURGEOIS (HUSQVARNA) réalise une belle journée et permet à son équipe de rester en tête au cumul de la journée et des 5 premiers jours avant de partir vers Agueida où se tiendra le cross final.

bourgeoisisdeday509

Fred (Weill), peux tu nous résumer les 5 premiers jours ?

Les deux premiers jours les consignes étaient de maintenir l’écart, en s’appliquant les pilotes ont même fait mieux en prenant la tête dès le premier soir. En ayant roulé très fort ils prennent un petit peu d’avance sur les Finlandais et s’assurent une bonne avance par rapport aux Italiens. Cette avance était la bienvenue puisque dès le second jour Marco (Germain) ne peut plus rouler à 100% avec son problème d’oeil. Les jours suivants la France creuse l’écart sur des spéciales plus à leur main et Nambotin est flamboyant.

Combien de temps sépare les Français des Italiens ce soir ?

On a plus de 4mn d’avance mais plus de joker, c’est à la fois beaucoup et peu . On sait que les Italiens sont toujours en embuscade et qu’au moindre faux pas ils se glisseront dans la brèche.

Qu’est-il arrivé à Marc GERMAIN au pré finish ?

Sa moto ne démarrait plus on a eu une grosse chaleur ! Après avoir expliqué à son mécano les symptômes la panne était rapidement trouvée. C’était un petit problème de masse. J’en profite pour exprimer le plaisir que j’ai eu toute la semaine à travailler avec des vrais pros. C’est trop faciles (rires !!!), ils connaissent leur boulot sur le bout des doigts et c’est super agréable.

3 anciens crossman au départ du cross final, c’est un sacré avantage ?

Oui, l’autre avantage c’est qu’on a 4 mn d’avance, par contre on a plus de joker. Si on met les deux dans la balance ça équilibre le poids des chances et la journée promet d’être particulièrement forte en émotions.

1) France 14h35’52
2) Italie +4’19″
3) Australie +21’36″

meoisdeday509

JUNIORS

bossiisdeday509

Le manager des juniors, Fred LAMBERT nous raconte la journée des ses « poulains ».

Les juniors perdent encore un peu de temps aujourd’hui ?

Oui mais c’est leur meilleure journée depuis le début de ISDE, Bossi et Fortunato ont élevé leur niveau sans tomber donc c’est très bien, Bozzo est un petit peu derrière mais roule bien mieux qu’en début de semaine tout en sachant se contenir. Metge est souffrant mais remplie son rôle de Joker à merveille.

Adrien (Metge) fait preuve de courage.

Oui et c’est très important qu’il finisse les 6 jours pour l’équipe, pour son moral et la suite des évènements après son départ de l’armée de terre en fin d’année. Aujourd’hui avoir un « joker » entier avec une moto en bon état c’est primordial pour le cross final.

Avec 2mn30 d’écart sur les Espagnols ca être difficile de remporter les 6 jours à la régulière ?

En venant ici on savait qu’on était un cran en dessous d’eux, ca se confirme on est un tout petit peu derrière et je compte sur un super cross final de nos jeunes ou un coup du sort pour éventuellement aller chercher la première place.

Tu peux déjà nous dire les évolutions que tu ressens par rapport aux ISDE de 2008 en Grèce.

Je trouve des pilotes plus à maturité, vraiment dedans depuis la reconnaissance des spéciales avec en « chef de file » Fortu et Bossi, si Bozzo et Metge n’étaient pas aussi concentré en arrivant ils se sont vite repris pour former aujourd’hui une équipe équilibrée et motivée. Ils ont presque un comportement de senior ce qui est à leur honneur et qui est positif pour l’avenir.

1) Espagne 9h04’10
2) France +2’09″
3) USA +9’09″

fortunatoisdeday509

FEMININES

rossatisdeday509

Audrey ROSSAT fait partie intégrante de l’élite Française féminine en Enduro. Comment se passe ses 6 jours ?

Audrey, une belle journée aujourd’hui ?

Oui je suis satisfaite par rapport aux autres journées, j’étais dedans dès les premiers chronos surtout au premier tour. Dans le second tour j’avais encore la forme mais j’ai gâché ma journée par quelques petites chutes et des secondes perdues au passage. Le bilan reste bon pour l’équipe et pour moi.

Bien remise des deux premiers jours dans le sable ?

Oui j’ai bien récupérée grâce à une très bonne préparation avec Pierre Marie (Castella) comme tous les ans avec un bon suivi et des stages. Je me trouve assez en forme par rapport aux autres années.

Ca donne quoi les temps aujourd’hui ?

On prend encore une ou deux minutes d’avance, c’est toujours ça de pris rajouté aux 9 mn que nous avons déjà on arrive avec en position assez confortable pour le cross final du coup l’équipe est confiante.

Es tu à l’aise sur le cross final d’habitude ?

Oui pour moi c’est la cerise sur le gâteau, j’ai derrière moi dix ans de cross, j’ai de bons restes et je compte bien m’en servir demain. Je vais m’élancer dans le but de faire holeshot et bien sûr de monter sur la plus haute marche du podium avec mes co-équipières.

1) France 7h11’13
2) Suède +9’52″
3) Australie +14’18″

Demain c’est le final avec toutes les surprises que ça peut résever à l’image de Marc Germain en panne à la fin de la dernière spéciale et juste avant le pré-finish. Les 6 jours sont une aventure qui se termine bel et bien une fois la ligne d’arrivée franchie et les moto s aux parc fermé.

Le service communication pour la FFM

Crédit Photos : Vincent Bedos

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.