sept
14

TEAM NGS : GP DU BRESIL

ngsteambannerup09

Cedric signe son meilleur résultat au Brésil

soubeyrasactionbresil09

C’est au rythme de la samba que pilotes et teams ont fêté la dernière étape du championnat du Monde, un verre de caipirinha à la main ! Le Brésil n’a pourtant pas accueilli la colonie Européenne comme on pouvait l’imaginer, les pluies de la fin de l’hiver s’abattant sans discontinuer sur la région de Canelinha. Mais au Brésil tout est possible, et alors que samedi le circuit était bien détrempé c’est sous un beau soleil et sur une magnifique piste que Cédric Soubeyras a signé son meilleur résultat de la saison en prenant la onzième place du GP.

Pour ce long et couteux déplacement, Bruno Losito avait loué avec l’aide de Honda Europe une moto sur place et mis quelques pièces dans les bagages pour limiter les frais. Recevant sur place un bon coup de main du Brésilien Marcus Freitas, mécanicien du team Martin, la mini délégation NGS découvrait une piste magnifique, sorte de supercross géant. Le programme du samedi devait être annulé compte tenu des pluies, et dimanche le terrain à très vite séché, permettant aux pilotes de prendre un maximum de plaisir.

Quatorzième temps de la brève séance chronométrée du matin, Cédric ne se ressentait pas trop de l’ablation du ménisque du genou droit subie quelques jours plus tôt au Havre. Il n’en restait pas moins prudent et légèrement gêné, mais du fait du nombre restreint de pilotes Européens à avoir fait le déplacement savait qu’un bon coup était envisageable. Onzième d’une première manche des plus régulières, Cédric va malheureusement se retrouver impliqué dans une chute collective au second départ ; reparti bon dernier, il fera son chemin au milieu du peloton pour conclure sa course au onzième rang. Onzième du GP avec dix neuf points de plus au compteur Cédric ponctue sa première saison de mondial au vingt cinquième rang.

N’étant pas du voyage au Brésil, Jason Clermont participait lui à la finale du Championnat d’Europe MX2 sur le circuit de Villars sous Ecot. Une bonne occasion pour Jason de se battre à nouveau à l’avant du peloton, et un podium raté de peu puisqu’une quatrième et une cinquième place lors des deux manches le voient s’adjuger la quatrième place finale de l’épreuve.

En cette fin de saison marquée par les deux titres mondiaux décrochés par Pierre Alexandre Renet (MX3) et Marvin Musquin (MX2), Bruno Losito et le team NGS ne peuvent s’empêcher de penser qu’ils ont apporté leur pierre à ces succès. Bravo aux pilotes, et merci aux partenaires qui ont permis au team d’engager ces espoirs en Mondial avec les résultats que l’on sait.

soubeyrasportraitbresil09

Bruno Losito : «Je suis vraiment content que nous soyons venus au Brésil pour la finale du mondial, même si on a cru rester au Havre après la blessure de Cédric peu avant Lierop. J’ai la chance d’avoir parmi mes amis le docteur Jean Marc Poupel, qui a toujours fait le maximum pour mes pilotes. Le professeur Courage a pu l’opérer juste a son retour de Lierop, et après une brève rééducation nous avons pu venir au Brésil, un rendez vous important pour le team vis-à-vis de Honda et de nos sponsors qui nous sont resté fidèles en dépit des évènements récents. Cédric a pu aller jusqu’au bout des deux manches, sans disposer de sa moto habituelle ; grâce à Roger Harvey et Marcus Freitas nous avons pu en louer une sur place, c’était une opération ‘commando’ qui a été réussie ! On a eu un peu de mal à mettre au point la moto car personne n’a pu rouler samedi, et dimanche il y avait beaucoup d’humidité et de chaleur ; mais cela a permis à Cédric de faire deux bonnes courses. Dommage qu’en seconde manche il soit pris dans la chute car il avait réussi un excellent départ, il a ensuite roulé courageusement pour revenir onzième. De son côté Jason disputait la finale du championnat d’Europe, il a bien tiré son épingle du jeu avec une quatrième place au général pour sa dernière course avec nous. L’heure du bilan approche et je voudrais une nouvelle fois remercier tous mes partenaires pour la confiance qu’ils nous ont accordée; je ne sais pas encore de quoi l’avenir sera fait, cela devrait se finaliser assez vite une fois que Honda m’aura précisé ses intentions, car aujourd’hui il est impossible de se battre au plus haut niveau sans l’appui d’un constructeur.»

(Communiqué Mediacross)

ngsteambannerdown09

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.