sept
03

« CHRONIQUE D’UNE ARNAQUE DONT LA FIN EST ANNONCÉE » : PART V

POT-POURRI DE VERITES PREMIERES selon « ON »

« ON » peut aussi désigner l’entourage proche et très restreint de notre ami, comme sa compagne du moment, alors entièrement dévouée à sa cause, qui pérorait un soir devant son évier, le dos tourné à son auditoire, et qui s ‘indignait :

Ca me fera toujours rigoler tous ces imbéciles de parents, qui, sous prétexte qu’ils ne les paient pas, utilisent des produits connus pour leur mauvaise qualité, et qui s’étonnent de casser sans arrêt.. (il était question ce soir-là, de la marque de lubrifiants connue de tous, particulièrement généreuse à ce moment-là avec les jeunes pilotes, et dont le nom commence par un I, et finit par un E…en 5 lettres)

« C’est n’importe quoi! ON les voit venir à l’atelier ! » conclut-elle avec un sourire entendu.

« ON » écoutait sans broncher DVS expliquer qu’à l’époque où son fils défendait les couleurs de YAM US, l’industrie américaine s’était félicitée à plusieurs reprises d’avoir suivi ses conseils avisés, ce qui lui a permit, de retour en France, de procéder  
Via le NET, à des mises au point complexes sur lesquelles buttaient les ricains sur les motos de son fils, à raison de nuits entières en ligne avec les mécanos de ce dernier.

Il aurait ainsi débloqué in extremis bien des situations jusqu’alors sans issue.

LES PILOTES vus par DVS

On aborde- là un sujet des plus sensibles, et qui tient à cœur à notre ami.

« Un pilote, ça se fait…et ça se défait!… » il agite un index vengeur. Ceci posé, son regard se durcit.

Et il précise, menaçant : « J’ai d ‘ailleurs fait virer l’autre abruti de chez Yamaha… Ils ont admis que l’image d’un voyou drogué ne collait pas avec celle de Yamaha ! Voyez où peut amener le fait de sortir des rails… » Silence lourd de conséquences…

Nous reviendrons d’ailleurs plus tard sur le cas de « l’autre abruti » qui, selon nous, mérite, le moment venu, une réhabilitation en grandes pompes.

Affaire à suivre !

Les pilotes sont, en général, « dépourvus de cerveau » et ont en commun la particularité de s’entourer de « mongols »

L’un d’eux faisait, jusqu’à présent exception à la règle, mais nous vous rassurons, il est depuis peu, rentré dans le rang :
C’est Yves DEMARIA, pour lequel, jusqu’à il y a peu, notre ami concevait de l’estime, mais qu’il a récemment rétrogradé dans l’immense majorité des autres.

Et sachez, chers lecteurs, que, par définition, tout pilote qui a des résultats est brouillé avec son père, ou en passe de l’être…?

C’est dire s’il y a une justice !

Au téléphone avec un journaliste, il explique un jour : « S’il ne modifie pas radicalement son pilotage, POURCEL va dans le mur ! » Nous supposons donc que celui-ci a suivi ce conseil éclairé.

Un peu plus tard, il affirme ; «  SOUB, c’est autre chose que POURCEL ! »

Lors du championnat de France junior 2004 : « Je ne vois pas un seul pilote, ici »

BREF ! Et tant d ‘autres encore…

(Le Collectif : “Pour que la Vérité éclate enfin”)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.