juil
18

DANY TORRES GAGNE LES RED BULL X-FIGHTERS A MADRID

Red Bull X-Fighters World Tour 2009
Samedi 18 juillet 2009
4ème étape – Madrid (Espagne)

DANY TORRES GAGNE LES RED BULL X-FIGHTERS A MADRID

Red Bull X-Fighters Madrid

À l’issue d’une compétition très serrée, l’Espagnol Dany Torres a remporté devant son public la quatrième manche des Red Bull X-Fighters qui s’est déroulée dans une ambiance démentielle. 48.000 spectateurs entre jeudi et vendredi soir ont encouragé et ovationné les 12 meilleurs pilotes de Freestyle motocross au monde dans les magnifiques arènes de Las Ventas à Madrid.

Les figures les plus insensées et les sauts les plus démentiels ont été réalisés par ces cadors de la discipline, des experts qui s’entraînent sans relâche pour atteindre ce niveau de perfection. Un public survolté a largement soutenu la star nationale, le sévillan Dany Torres, et n’a pas manqué d’apprécier et d’encourager également les autres freestylers.

« Quelle joie de gagner dans son pays et devant son public ! », commentait l’Espagnol vainqueur de cette quatrième étape. Sa joie était d’autant plus intense qu’il s’est imposé à l’Américain Nate Adams vainqueur de la manche précédente au Texas.
Le troisième du classement madrilène est le spectaculaire Australien Robbie Maddison qui avait déjà réussi un magnifique « backflip » sur le Tower Bridge de Londres la semaine dernière.

Un des points fort du spectacle de Madrid a été la tentative de « front flip » (saut périlleux par l’avant) réalisée par Charles Pagès. Victime d’une chute en entraînement, le Français n’a pu défendre ses chances dans la soirée de jeudi. Mais vendredi, il a suscité une standing ovation du public. À un mètre près, il passait ce fameux « front flip » qu’il travaille et réussit chez lui avec son frère Tom. « Chez nous la longueur du saut est plus longue, » explique Charles, « et en compétition il est difficile de juger à l’oeil nu de la manière précise dont on va réaliser la figure. Tellement de critères entrent en jeu ! Je l’ai exécutée deux fois de suite, mais avec à chaque fois une petite chute à la réception. On va finir par y arriver ! »

Nouvelle figure également, le « double back flip » (double saut périlleux arrière) déjà réalisé au Texas par Cameron Sinclair. Il l’a à nouveau réussi jeudi soir devant une foule en délire. Malheureusement, il a lourdement chuté lors d’une nouvelle tentative vendredi, et a dû être emmené à l’hôpital de Madrid où il est soigné actuellement.

Si le Français Tom Pagès, encore souffrant des suites de sa chute au Texas, n’a pu faire mieux que dixième à Madrid, il s’est néanmoins distingué lors d’une session de « best tricks ». Devant un public madrilène qui lui offre pleinement son soutien le jeune Français a réalisé un magnifique « back flip double seat grab » qui lui a valu de terminer sur le podium derrière Robbie Maddison vainqueur avec un « under flip one hand » et Cameron Sinclair deuxième avec son désormais fameux « double back flip ».

Le grand perdant de cette compétition est le Japonais Eigo Sato. Arrivé à Madrid en tête du classement provisoire, il ne peut faire mieux que neuvième et doit céder le leadership à l’Américain Nate Adams qui le devance maintenant de dix points. Le Suisse Mat Rebeaud, classé sixième à Madrid, se retrouve troisième du général.

Nul doute que la prochaine étape, prévue le 22 août au coeur de Londres, dans l’ancienne centrale électrique de Battersea, sera passionnante pour l’attribution du titre 2009.

rbxf-esp-final-bracket-094
rbxf-esp-results5
rbxf-season-ranking5

(Texte Red Bull & Photo Christian Pandella/Red Bull Photofiles)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.