juin
30

TEAM NGS : GRAND PRIX DE LETTONIE

Premiers pas dans le sable pour le duo Soubeyras-NGS

Le mondial de cross faisait étape ce week-end en Lettonie, nouvelle destination que découvraient pilotes et mécanos. C’est un superbe circuit naturel tracé dans le sable qu’allaient affronter les pilotes, le sable dur se creusant au fil des séances et courses pour devenir très exigeant pour les organismes dimanche.

soubeyraslettonie09

La course qualificative du samedi n’allait pas sourire aux pilotes du team, puisque tous deux allaient chuter assez fort. Parti dans le top quinze de la qualification Cédric allait se faire littéralement sauter dessus dès le début de course, son casque cassant dans cette action et confirmant la violence du choc. Sonné, il allait néanmoins boucler deux tours avant de rentrer au paddock ou il y retrouvait Jason, victime lui d’une grosse chute d’entrée de jeu. Leur GP était déjà bien compromis avec une 37ème et une 39ème place sur la grille.

clermontlettonie09

De miracle il n’y en eut point dimanche, aucun des deux pilotes NGS ne parvenant à tirer son épingle du jeu au départ. Vingt huit et trente troisièmes au premier pointage, Jason et Cédric allaient faire une partie de la course ensemble, Cédric finissant par prendre l’avantage sur son équipier pour terminer 25ème, deux rangs devant Jason. Se faufilant mieux au second départ Cédric prendra un meilleur rythme et entrera cette fois dans les points, occupant longtemps la 17ème place avant de baisser de rythme en fin de course et de perdre trois places. Il marque le point de la vingtième place, Jason allant une nouvelle fois au bout de sa manche qu’il termine vingt cinquième.

Bruno Losito : «C’est le second weekend avec Cedric, j’apprends à le connaitre mieux à chaque sortie et pour la première fois nous nous sommes retrouvés sur une piste sablonneuse. Son manque d’expérience dans ces conditions est flagrant, et il a hypothéqué son GP en se loupant le samedi en se faisant percuter violemment. Sa combativité ne lui a pas permis d’inverser la tendance dimanche ; en première manche il est parti en fond de pack et n’a pas pris un bon rythme, le second départ lui sera un peu plus favorable et il sera pointé un moment dix septième avant de payer son manque de technique sur cette surface. Il va se fatiguer énormément en fin de course, et son coup de barre à dix minutes de la fin ne lui permettra de marquer qu’un seul point. Après deux courses avec lui je sais dans quelle direction nous devons travailler, mais l’enchainement des GP avec trois courses de rang ce mois-ci ne nous laisse pas beaucoup de temps. Concernant Jason, malgré un départ médiocre il n’a pas réussi à prendre suffisamment de vitesse pour revenir sur un groupe devant lui. Il a fait quelques bons passages, mais la progression n’est pas visible et le moral en prend un coup. La seconde manche sera quasi identique, avec un gros coup de pompe en fin de manche. Après la Suède nous prendrons une décision concernant sa participation aux GP de fin de saison.»

(Communiqué Mediacross)

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.