juin
14

ENDURO MONDIAL EN FINLANDE : AHOLA, AUBERT, CERVANTES ET MENA RÉCIDIVENT

wecheaderfinlande09

AHOLA, AUBERT, CERVANTES ET MENA RÉCIDIVENT

Le mois de juin est généralement pluvieux en Finlande. En tout cas cette deuxième journée du GRAND PRIX BIKE MAGAZINE DE FINLANDE à Riihimäki en a été la confirmation, avec un crachin qui n’a pas quitté les rescapés de la première journée de course. Sur ce terrain mêlant sable et terre, la concentration des pilotes a été mise à rude épreuve, les conditions d’adhérence changeant du tout au tout à chaque coin de spéciale. Malgré l’humidité, la compétition n’en a été que plus belle, notamment chez les petites cylindrées de l’ENDURO 1. Particulièrement remonté après une deuxième place synonyme de défaite la veille, Antoine MEO (FRA-HVA) avait pressenti chez son adversaire une pointe de fatigue et avait promis à Mika AHOLA (SF-HM) de le battre sur ses terres. À la lutte, les deux hommes ont rapidement pris un ascendant sur le reste de la catégorie. Méo à l’attaque maximale finit par craquer dans l’avant-dernière spéciale où il chute et perd 30 secondes, offrant du même coup une victoire confortable à Ahola, avec 40 secondes d’avance. Plus à l’aise sur le terrain finlandais que dans les épreuves plus techniques du MAXXIS FIM WEC, Eero REMES (SF-KTM) réédite sa troisième place de la veille, devant la garde italienne avec Thomas OLDRATI (ITA-KTM) et Simone ALBERGONI (ITA-KTM).

Chez les ENDURO 2, le cavalier seul de Johnny AUBERT (FRA-KTM) continue. Huitième manche et huitième succès d’affilée pour le patron de la catégorie, qui nous raconte sa course de l’intérieur : « Il a plu cette nuit et dans le premier tour ce matin. Ça a suffi à créer une première couche de terre humide. Les liaisons en sous-bois étaient plus difficiles que les spéciales en sable qui absorbent l’eau. C’était quand même difficile pour moi de me concentrer. Quand je prends quelques secondes d’avance d’entrée, j’aimerais continuer à attaquer mais au contraire il faut que j’évite de commettre une erreur. C’est vraiment un exercice de concentration. »

Juha SALMINEN (SF-BMW) domine également à sa manière la deuxième partie de la catégorie, privée de Cristobal GUERRERO (ESP-YAM) blessé à l’épaule. Deuxième à 1 minute 19 secondes d’Aubert, Salminen est le meilleur représentant du team BMW Speedbrain, il devance un Bartosz OBLUCKI (POL-HVA) qui exploite au maximum le potentiel de sa 250 cc 2 temps et vise désormais le podium final du Championnat du Monde. Valtteri SALONEN (SF-HSB) 4e comme Joakim LJUNGGREN (SWE-HSB) 5e auraient sûrement pu espérer meilleur résultat sur ce type de terrain familier.

On ne peut pas dire qu’il y a eu des affrontements directs en ENDURO 3, car après le premier tour de course les positions en tête de la catégorie étaient franches et établies. Sur un terrain marqué par le passage des motos, Ivan CERVANTES (ESP-KTM) a su se détacher. Il a géré sa fin de course en gardant un œil sur le retour de Christophe NAMBOTIN (FRA-GAS), lui aussi amateur de spéciales travaillées. Deuxième, il termine à 9 secondes de l’Espagnol sans être inquiété par Samuli ARO (SF-KTM), troisièmes 39 secondes derrière lui. En se bagarrant pour la troisième place, Sébastien GUILLAUME (FRA-HVA) a sévèrement chuté dans l’avant-dernière spéciale, une Cross Test ultrarapide. Il laisse filer une minute trente, termine 7e et regagne le paddock sonné et le visage ensanglanté. Cette erreur profite à Fabio MOSSINI (ITA-HM), heureux 4e de l’E3. Si David KNIGHT (GB-BMW) toujours en manque de confiance avec sa moto a préféré ne pas prendre le départ, Bjorne CARLSSON (SWE-HSB) semblait avoir trouvé le bon accord avec sa machine. Mais le colosse suédois va chuter et heurter un arbre à pleine vitesse dans la Cross Test. Touché aux côtes, il doit abandonner.

Malgré les velléités de Jérémy JOLY (FRA-HM) et Benoît FORTUNATO (FRA-YAM) dans les spéciales du matin, c’est Oriol MENA (ESP-HSB) qui a une nouvelle fois montré sa supériorité dans la catégorie JUNIORS. Mirko GRITTI (ITA-BETA) 3e s’intercale entre les deux Français, Joly 2e et Fortunato 4e.

wecbannerdown09

A voir aussi :

Le commentaires sont fermés.